PDA

Voir la version complète : Maroc :Le troisième rapport sur les Objectifs du Millénaire


Page : [1] 2

chicha51
09/12/2008, 20h40
Le troisième rapport sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), élaboré par le Haut commissariat au plan (HCP), vient d’être rendu public.
Il dresse le bilan de ce qui a été réalisé parmi les huit objectifs du millénaire (voir encadré), convenus avec les Nations Unies, et donne sa prévision quant aux possibilités d’atteindre la totalité de ces objectifs d’ici 2015.

Comme le rappelle Ahmed Lahlimi, «le Maroc a hérité d’un lourd passif historique tant au plan économique qu’au plan du développement humain». Et cependant, avec un budget consacré au social à hauteur de 55 % et une amélioration de la croissance économique, avec une moyenne de 4,2 % depuis 1998 et de 4,6 % depuis 2004, des progrès significatifs ont été accomplis en matière de développement humain.

Encore 7 ans pour atteindre les objectifs
Ainsi, le taux de pauvreté, considéré par les spécialistes comme l’indicateur synthétique «le plus pertinent» en matière de développement humain, a considérablement baissé : 55,7% en 1960, 21% en 1985, 16,3% en 1999, 14,2% en 2004 et 9% en 2007.

A considérer certaines cibles assignées à cet objectif de réduction de la pauvreté et de la faim, on constate que le Maroc, dans certains cas, a tout simplement dépassé les valeurs fixées par les Nations Unies.

Exemple : la proportion de la population disposant de moins de 1 dollar par jour en parité de pouvoir d’achat (PPA) est fixée à 1,75% en 2015 ; elle n’est que de 0,6% au Maroc depuis 2007.

D’autres indicateurs fixés par les Nations Unies, et qui doivent être atteints en 2015, sont également déjà largement atteints, comme la proportion de la population disposant de moins de 2 dollars par jour en PPA, ou encore les taux de pauvreté absolue et relative.

Dans le domaine de l’éducation, des progrès considérables ont été accomplis, et, en 2007 déjà, le niveau de réalisation des valeurs fixées pour les OMD approchait l’objectif final pour certaines cibles comme la scolarisation dans le primaire des enfants de 6 -11 ans.

Ce qui laisse penser que les objectifs, en ce domaine en tout cas, pourraient parfaitement être atteints d’ici 2015. Dans le domaine de la santé, en revanche, il reste beaucoup à faire, en particulier pour la réduction du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, du taux de mortalité infantile et du taux de mortalité néonatale.

Idem pour le taux de mortalité maternelle où, en dépit des efforts accomplis, beaucoup reste à faire. Il reste encore 7 ans d’ici 2015, c’est à la fois beaucoup et peu...

Source: La Vie Eco

bledard_for_ever
09/12/2008, 21h25
Je remets le même article tel qu'il a écrit par le journal :

Titre :Objectifs du Millénaire : le Maroc toujours en retard en matière de santé


Le taux de pauvreté est passé de 55,7% en 1960 à 9% en 2007
Des progrès considérables dans l’éducation
Mortalité infantile, mortalité maternelle..., les indicateurs de santé sont toujours mauvais

ayoub7
10/12/2008, 06h40
Excellent Trend, il est clair que le Maroc est en train de faire quelque chose qui marche, s'il garde le cap, on y arrivera dans une decennie ou deux sans problemes.

azouz75
10/12/2008, 10h18
;)
Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sont huit objectifs que les États membres de l'ONU ont convenus d'atteindre d'ici à 2015. La déclaration fut signée en septembre 2000.

Bennis
10/12/2008, 12h42
beaucoup a été fait sur la pauvreté et les resultats depassant meme les objectifs sont un bon temoin
l'education (enfin la scolarisation, est proche de ses resultats tout en ayant 7 ans de marge ) ca laisse penser que ca peut depasser cet OMD
iwa pour la santé (avec ces taux de mortalités !! ... ) c'est le grand chantier de ces 7 ans

chicha51
10/12/2008, 13h26
Je remets le même article tel qu'il a écrit par le journal :

Bledard

......................
Ou est le problème ?

Est ce que l'article a été amputé par mes soins ?

Le dernier paragraphe qui parle des insuffisances dans le domaine de la santé ressort bien dans mon post.

(...)Dans le domaine de la santé, en revanche, il reste beaucoup à faire, en particulier pour la réduction du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, du taux de mortalité infantile et du taux de mortalité néonatale.

Idem pour le taux de mortalité maternelle où, en dépit des efforts accomplis, beaucoup reste à faire. Il reste encore 7 ans d’ici 2015, c’est à la fois beaucoup et peu...

Tu prends tes pratiques pour une généralité

azouz75
10/12/2008, 14h04
Ou est le problème ?

le fait de passer de :

Objectifs du Millénaire : le Maroc toujours en retard en matière de santé
à:
Maroc :Le troisième rapport sur les Objectifs du Millénaire

laisse supposer que .............;)

Bennis
10/12/2008, 14h26
le permier titre est beaucoup plus objectif mi amigo
le deuxieme peut laisser un prejugé sur les gens qui ne sont pas qualifiés à comprendre un article ..et oui, j'ai constaté à travers ce site qu'ils existent effectivement :)

azouz75
10/12/2008, 14h44
Merci Chicha pour cette réponse ;)

Bennis
10/12/2008, 15h02
Oooh mais de rien bledard
you're welcome with your famous silly statements

azouz75
10/12/2008, 15h18
you're welcome with your famous silly statements

di nulla

una pietà che un sciocco come Lei non è di fronte a me

elcohen
10/12/2008, 15h22
di nulla

una pietà che un sciocco come Lei non è di fronte a me


ya liublu tvayee balsheeyee siski:72:

azouz75
10/12/2008, 15h43
ya liublu tvayee balsheeyee siski

merci pour l'insulte , et n'oublies pas, il en reste encore 9 pour les mal-éduqués comme toi:


The Top 10 Russian Insults
10) ******************.
9) ***********************.
8) **************************!
7) Ya liublu tvayee balsheeyee siski.
6) *****************************.
5) **********************!
4) *****************!
3) ****************************!
2) ****************************?
1) **********!

elcohen
10/12/2008, 15h47
merci pour l'insulte , et n'oublies pas, il en reste encore 9 pour les mal-éduqués comme toi:




Mais ca va pas chez toi, qui te dis que c'est une insulte. tu me sors une loiste d'aun forum dont la personne demande elle aussi ce que cette phrase veut dire .

azouz75
10/12/2008, 15h59
Mais ca va pas chez toi, qui te dis que c'est une insulte.

t'as quel age ? tu ne sais même pas ce que t'as écrit.

PS

ma colègue vient de me traduire ton "insulte" :72:

Cohen tu devrais arreter de dire ça aux hommes, on va te prendre pour un .. ;)

elcohen
10/12/2008, 16h08
t'as quel age ? tu ne sais même pas ce que t'as écrit.


Je suis toujours adolescent (tu peux m'appeler "petit" si tu veux)


ma colègue vient de me traduire ton "insulte"

Cohen tu devrais arreter de dire ça aux hommes, on va te prendre pour un ..



Et ce n'est pas bien de mentire ;) tu veux que je te passe un site pour traduire cette phrase la ;)

azouz75
10/12/2008, 16h11
je t'envoi la trduction par MP

elcohen
10/12/2008, 16h14
je t'envoi la trduction par MP



Je l'ai recu et je te redis que ce n'est pas bien de mentire ;)

Fin du hors sujet.

azouz75
10/12/2008, 16h26
Ya liublu : j'aime
tvayee : ton (ou ta)
balsheeyee : énorme
sisiki : poitrine

tu veux que je te passe un site pour traduire cette phrase la

tu devrais l'utiliser pour toi alors :72:


et la je dis fin du HS que t'as provoqué.

mansali06
11/12/2008, 00h05
OMD le Maroc toujours à la traine dans
l'enseignement & la santé,
Exemple:
Mortalité maternelle 227, beaucoup pour 100 000 naissances vivantes.

Dans le monde arabe, seuls
- la Mauritanie (750)
- Le Soudan (550)
- Le Yémen (370)
Sont plus mauvais.

http://www.pnud.org.ma/omd.asp

Bennis
11/12/2008, 13h32
Mortalité maternelle 227, beaucoup pour 100 000 naissances vivantes.et si tu nous donnais le chiffre du rapport du sujet (2007)
parce que ton chiffre là date de 2003 ...
OMD le Maroc toujours à la traine dans
l'enseignement & la santé, Bof ! tes remarques personnels .. rien d'autre :)

mansali06
11/12/2008, 23h27
Les chiffres sont de 2005.

Si tu,as les chiffres plus récents, postes les.

Je maintiens ce que j'ai dit

Dans le domaine de la santé et l'enseignement,le maroc est toujours à la traine.

Bennis
11/12/2008, 23h36
trés bien, maintiens ton avis personnel, par fidelité à toi meme :)

de mon coté, je reaffirme, mais cette fois avec preuve, que le chiffre que tu as presenté est de 2003 ... et non de 2007 (ce que tu as pretendu la premiere fois) ni de 2005 (ce qui tu as pretendu la deuxieme fois) :)

OMD 5 : Améliorer la santé maternelle
Entre 1991 et 2003, la mortalité maternelle est passée de 332 à 227 décès pour 100 000 naissances vivantes. La baisse a été plus marquée en milieu urbain (de 284 à 187) qu’en milieu rural (de 362 à 267). Pour atteindre la cible des OMD, le taux de mortalité maternelle doit tomber à 83 décès pour 100 000 naissances vivantes d’ici 2015. Les taux très importants de mortalité maternelle enregistrés au Maroc, les plus forts d’Afrique du Nord (hors Mauritanie), sont liés au faible recours des femmes aux soins prénataux, à l’accouchement en milieu surveillé et aux soins postnataux, surtout dans les zones rurales enclavées. D’autres causes sont aussi incriminées, comme les avortements clandestins.

http://www.pnud.org.ma/omd.asp

baddaz
12/12/2008, 00h18
Le maroc est à la traine (par rapport à ses potentialités) dans presque tous les domaines. Il avance mais à vitesse petit v, il est en mesure de faire beaucoup mieux si les reformes les plus urgentes ont eu lieu. Les vieilles figures de la politique qui plombent le maroc sont dépassés et les jeunes ne leurs font plus confiance.

mansali06
12/12/2008, 01h36
Je vois, tu n'as pas de chiffres plus récents.

Les derniers chiffres du PNUD (ONU) donne le chiffre de 230 pour 2005.

page: 35
http://hdr.undp.org/en/media/hdr_20072008_fr_indictables.pdf

J' etais généreux.

chicha51
12/12/2008, 01h49
Mansali 06

Médite sur ces chiffres avant de venir donner des leçons aux autres

...........................................

30 000 décès par an de mortalité maternelle, périnatale et néonatale en Algérie (http://www.algerie-dz.com/forums/sante/55646-30-000-deces-par-de-mortalite-maternelle-perinatale-et-neonatale-**********.html)



En Algérie, la mortalité maternelle, périnatale et néonatale enregistre 30 000 décès par an se plaçant devant les autres causes de décès telles que le cancer et les accidents de la circulation. 700 femmes décèdent annuellement. Quant à la prise en charge du nouveau-né, elle est défaillante selon les spécialistes qui affirment que 52 % des services de pédiatrie n’ont pas de couveuses et que 50 % de ces services fonctionnent uniquement avec des médecins généralistes.

Le binôme mère/nouveau-né constitue une population à risque par sa mortalité élevée et par l’impact des mesures préventives et les principaux facteurs de risque de morbidité et de mortalité qui restent les mêmes pour la mère et l’enfant. La grossesse et l’accouchement s’accompagnent de graves risques pour la santé, même pour les femmes n’ayant pas de problèmes de santé antérieurs.

Environ 40 % de femmes enceintes connaissent des problèmes de santé imputables à la grossesse et 15 % souffrent de complications permanentes ou dont la vie est menacée. Les chiffres restent loin de la réalité car les taux officiels de mortalité périnatale ne sont pas publiés par l’état civil. La mortinatalité figure sur les registres de l’état civil alors que la mortalité néonatale (précoce ou tardive) touche la tranche d’âge 0-1 an. Malgré les nombreuses lacunes relevées dans l’enregistrement et la déclaration des décès, on retiendra que le taux de mortalité maternelle est de 96,2 % pour 1 000 naissances vivantes.

Quelque 700 femmes décèdent chaque année suite à des complications survenues lors de la grossesse ou l’accouchement. Pour chacun de ces décès, 30 à 100 femmes sont victimes d’affections aiguës, douloureuses entraînant souvent des handicaps permanents.

Par ailleurs, le taux de mortinatalité est de 25 % pour 1 000 naissances vivantes soit 15 000 décès par an et celui de mortalité néonatale précoce de l’ordre de 20 % pour 1 000 naissances vivantes, soit 12 000 décès par an. Le taux de mortalité périnatale est de 45 % pour 1 000 naissances (27 000 décès par an) alors que la mortalité néonatale s’élève à 25 % pour 1 000 naissances vivantes (15 000 décès par an). Il faut savoir également que la prématurité représente 10 à 12 % des naissances. Ainsi que pour chaque 4 enfants qui décèdent avant l’âge d’un an, 3 sont nouveaux-nés. Pour ce qui est de mortalité maternelle, dans les statistiques sanitaires, les décès maternels ne sont recensés qu’au niveau du lieu d’accouchement et dans les services où la mère a été évacuée. Les décès qui surviennent à domicile ne sont pas exploitables.

D’une manière générale, les spécialistes affirment que les décès surviennent dans 55 % des cas au niveau de l’hôpital, des structures de santé et dans le tiers des cas au niveau des CHU. Plus de la moitié des femmes décédées ont été évacuées vers ces établissements et parmi elles 57,3 % proviennent des maternités publiques. Près de la moitié des évacuations sont faites durant les heures de garde et le un quart des motifs d’évacuation concerne l’hémorragie génitale, la rupture utérine, le syndrome vasculo- rénal. La moitié des décès surviennent souvent dans les 24 heures qui suivent l’accouchement et la majorité des décès sont survenus dans les 42 jours suivant l’accouchement. Les morts maternelles survenues durant la grossesse sont essentiellement en rapport avec les complications de l’hypertension artérielle puisqu’elles sont en cause, à elles seules, du tiers des décès.

Les autres facteurs sont liés aux cardiopathies (25,5 %) et aux maladies infectieuses (9,2 %). Les décès lors de l’accouchement sont essentiellement dus à des dystocies (38 %), ruptures utérines comprises et dans une mesure moindre aux anomalies du placenta (12,7 %) et de l’hémorragie de la délivrance (11,3 %). Après l’accouchement, les premières causes de décès sont les hémorragies génitales (19,6 %), les septicémies puerpérales (17,6 %) et l’hypertension artérielle gravidique (13,4 %). Les morts périnatales et néonatales résultent principalement de grossesses non ou mal suivies et de l’accouchement pratiqué dans de mauvaises conditions.

Cependant, il est admis qu’actuellement nos centres de santé à vocation particulière PMI ne jouent pas encore un rôle important dans la surveillance des grossesses. Les activités sont réalisées de façon routinière. “La mort du fœtus au moment du travail est vécu dans l’indifférence dans beaucoup de nos maternités.” Quant à la prise en charge des nouveaux-nés vivants, les problèmes se posent à plusieurs niveaux. Il y a d’abord les salles de travail qui ne disposent pas de matériel indispensable à la réanimation néonatale. Aussi, le personnel de la salle de travail est mal préparé et à cela s’ajoute l’absence de collaboration obstétrico- pédiatrique efficace.

Sur un autre volet, le transfert des nouveaux-nés de la salle de travail en unité de soins se fait dans des conditions déplorables favorisant l’hypothermie et l’infection. En maternité, les activités préventives tendent à gagner du terrain mais en salles de soins l’activité est à l’état embryonnaire et tout reste à faire. Très peu de structures sont à même de pouvoir prendre en charge un nouveau-né malade et dans de bonnes conditions. 52 % des services de pédiatrie n’ont pas de couveuses et plus de 50 % fonctionnent avec des médecins généralistes et 25 % n’ont pas de lits de néonatalogie.

Par le Soir d'Algerie ( 4/8/2007)

mansali06
12/12/2008, 02h09
Donc relis le même document.
Page: 34 et 35
PNUD (ONU même document ) Mortalité maternelle 100 000 habitants:

djet 7
12/12/2008, 10h30
Le taux de pauvreté est passé de 55,7% en 1960 à 9% en 2007
Des progrès considérables dans l’éducation
Mortalité infantile, mortalité maternelle..., les indicateurs de santé sont toujours mauvais

__________________________
je ne sais pas dans quel but on s'obstine a cultiver le faux,



MAROC

Environnement Climat méditerranéen au nord, avec des étés chauds, tempérés au nord-ouest par l’influence maritime. Désertique au Sud.

Population 31,478 millions d'hab.

Projection 2050 46,397 millions d'hab.

Croissance démographique 1,6 %

Population de -15 ans 31,9 %

Densité de la population 68 hab./km²

Population urbaine 57,4 %

Espérance de vie 69 ans

Mortalité infantile 3,6 ‰

Alphabétisation 50,7 %

Scolarisation 58 %

Indice de développement humain (2003) Indicateur : 0,631
Rang : 124 (sur 175 pays)

Langues usitées Arabe (officielle), Berbère (plusieurs dialectes), français.

Peuplement Arabes, Berbères.



© Jeuneafrique.com 2007

ALGERIE
Superficie 2,38174millions de km²

Environnement Climat de type méditerranéen, assez doux et relativement arrosé au nord-est, de plus en plus sec vers l’ouest et le sud et devenant aride au Sahara.

Population 32,854 millions d'hab.

Projection 2050 49,5 millions d'hab.

Croissance démographique 1,7 %

Population de -15 ans 31,2 %

Densité de la population 13 hab./km²

Population urbaine 58,8 %

Espérance de vie 71 ans

Mortalité infantile 3,5 ‰

Alphabétisation 69,8 %

Scolarisation 74 %

Indice de développement humain (2003) Indicateur : 0,722
Rang : 103 (sur 175 pays)

Langues usitées Arabe (officielle), berbère (plu
@Jeuneafrique.com 2007

Mister1979
12/12/2008, 12h35
Dje7, those numbers are about 2003 Human Index Development

Mister1979
12/12/2008, 12h37
Oxforbusinessgroup 2008 Morocco:




The health of the Moroccan population in general is good. Life expectancy has risen to 71 years, infant mortality is 36 per thousand, the population growth rate is down to 1.4% and widespread vaccination programmes protect children from common childhood diseases.

http://www.oxfordbusinessgroup.com/publication.asp?country=27

Cookies