PDA

Voir la version complète : Il a signé hier un contrat de six mois : Achiou officiellement Canari


carlos
10/12/2008, 23h28
Il a signé hier un contrat de six mois Achiou officiellement Canari http://www.lebuteur.com/images/imprim.gif (javascript:OpenPrint('http://www.lebuteur.com/prnt.php?story=08/12/11/1150986'))http://www.lebuteur.com/images/envoi_ami.gif (http://www.lebuteur.com/friend.php?story=08/12/11/1150986) http://www.lebuteur.com/images/shim.gif http://www.lebuteur.com/images/shim.gif
http://www.lebuteur.com/images/shim.gif http://www.lebuteur.com/images.a/achiou11122008.jpg C’est désormais officiel, Hocine Achiou est depuis hier Canari. L’entrevue qui a eu lieu en fin d’après-midi avec le président Hannachi a été conclue par la signature d’un contrat de six mois, liant les deux parties jusqu’à la fin de la saison. Ainsi, il n’aura pas fallu beaucoup de temps aux responsables de la JSK pour convaincre l’ex-attaquant de l’USMA, sans club depuis le début de la saison, à rejoindre les rangs kabyles. En moins d’une semaine, Amrouche et Doudane, mandatés par Hannachi pour mener les négociations, ont réussi là où plusieurs clubs ont échoué. Tout a été préparé lors de la réunion qui a eu lieu samedi dernier entre Achiou et les deux émissaires du président de la JSK. La durée et les modalités du contrat, les aspects financier et sportif et d’autres détails ont été débattus en début de semaine, et la réunion d’hier avec le premier responsable du club n’était qu’une formalité pour concrétiser l’accord. Il était presque 16h lorsque Achiou est arrivé au siège de la JSK, où l’attendait Hannachi, avant de le quitter 30 minutes plus tard, avec une copie du contrat en main. Il était question, par la suite, que le nouvel attaquant de la JSK prenne part à sa première séance d’entraînement avec sa nouvelle équipe, mais puisque les conditions climatiques ne s’y prêtaient pas, il a préféré reporter cela à aujourd’hui. Pour Hannachi, c’est à la fois un rêve et un défi de longue date qu’il vient de réaliser. Il y a trois ans, il a croisé Achiou à l’aéroport. «Toi, je t’aurai un jour», lui a-t-il lancé. Pour Achiou, une page est tournée et une nouvelle aventure commence. C’est aussi une opportunité pour lui de rebondir, et de prouver qu’il est loin d’être fini.
Abdelatif Azibi
«Avec le niveau actuel du championnat, je m’imposerai rapidement»

Finalement vous voilà à la JSK ...
Oui, la vie d’un footballeur est ainsi faite, on ne sait de quelle couleur sera notre maillot de demain.
Tout porte à croire que le rendez-vous d’aujourd’hui (ndlr : entretien réalisé hier) n’était qu’une simple formalité puisque après avoir discuté avec Doudane et Amrouche samedi dernier, vous êtes venu à Tizi Ouzou pour signer
Oui et non. Il est vrai que lors de ma première rencontre avec Doudane et Amrouche, je me suis entendu avec eux sur tout, n’empêche que je devais rencontrer Hannachi, le premier responsable du club. Mon entrevue avec lui était tout aussi importante.
Ces derniers jours, certains supporters avaient craint que vous changiez d’avis car vous aviez d’autres offres...
A ce sujet, je ne dirais qu’une seule chose, ma présence aujourd’hui à Tizi Ouzou au bureau de la JSK est la meilleure preuve que je n’ai qu’une parole, je l’ai donnée au club kabyle samedi dernier.
Confirmez-vous que la durée de votre contrat sera de six mois ?
Effectivement, c’est ce que j’avais convenu avec Doudane et Amrouche samedi dernier.
Etant donné que vous êtes sans club depuis la fin de la saison dernière, ne pensez-vous pas que retrouver la compétition sera difficile ?
Je ne le pense pas. Tout d’bord, il faut que vous sachiez que je n’étais pas à l’arrêt complet durant ces derniers mois, je m’entraînais et de manière régulière, c’est ce qui m’a permis d’entretenir ma forme et surtout de ne pas prendre de poids.
On imagine que votre principal objectif en signant à la JSK est de rebondir au plus vite ; cela sera-t-il possible ?
D’après les matches que j’ai eu l’occasion de suivre sur le petit écran, je pense qu’avec le niveau actuel du championnat, je m’imposerai rapidement. Toutefois, je sais qu’avant de renouer avec la compétition officielle, je dois travailler doublement pour être au top.
Beaucoup de supporters attendaient votre signature ; un commentaire ?
Je suis content que les supporters de la JSK soient heureux que je rejoigne leur club, je ferai tout pour être à la hauteur et leur donner de la joie. Vous savez, moi qui suis kabyle, je ne fais que revenir à mes sources.
Entretien réalisé par
Abdelatif Azibi Un petit coucou à ses nouveaux coéquipiers
Sitôt son contrat signé, Hocine Achiou s’est rendu sur le terrain du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou afin de saluer ses nouveaux coéquipiers. A vrai dire, il connaît la plupart d’entre eux pour les avoir côtoyés en sélection nationale ou tout simplement à Alger, dans des discussions de quartier.
Le maillot numéro 23 sera pour lui
Selon des indiscrétions, Hocine Achiou portera le numéro 23 à la JSK, car le numéro 10, qu’il avait l’habitude de porter lorsqu’il était à l’USMA, est déjà pris par Nouri Ouznadji.
Qualifié pour le match face à l’AS FAR
Si Achiou ne peut prendre part aux matches du championnat jusqu’au début de la phase retour, il pourra, par contre, participer à la Coupe nord-africaine des clubs champions qui débutera dans une semaine. Il sera qualifié pour le premier match de la JSK dans cette nouvelle compétition, le 19 décembre 2008 à Tizi Ouzou face à l’AS FAR de Rabat (Maroc). Cela reste, bien sûr, tributaire du choix de l’entraîneur Jean-Christian Lang.
Sa mère n’a pas arrêté de demander des nouvelles
Durant toute l’après-midi d’hier, la mère de Hocine Achiou n’a pas arrêté d’appeler au téléphone le jeune frère du joueur, qui l’a accompagné à Tizi Ouzou, afin de s’informer de l’avancement des négociations. «Alors, il a signé ou pas encore ?», ne cessait-elle de répéter. Désireuse que son fils reprenne le chemin de la compétition au plus vite afin qu’il ne compromette pas sa carrière, elle a été soulagée en apprenant que Hocine a enfin signé à la JSK.
Doudane avait préparé le terrain
S’il a fallu attendre la rencontre d’hier entre Hocine Achiou et Mohand Cherif Hannachi pour que la signature du contrat soit officialisée, il faut souligner que c’est Karim Doudane, président de la section football, qui a préparé le terrain en discutant longuement et à plusieurs reprises avec le joueur, notamment samedi dernier. La crédibilité qu’il jouit auprès de tous les joueurs et son sens de la persuasion ont grandement joué dans la concrétisation de ce transfert.
Début des entraînements aujourd’hui
C’est aujourd’hui que Achiou entamera les entraînements avec la JSK. Compte tenu du fait qu’il accuse un retard sur le plan compétitif, puisqu’il n’a plus joué un match officiel depuis plus de six mois, il sera soumis à une cadence de biquotidien afin de suivre un programme de mise à niveau.
Hannachi : «Je sais qu’il apportera un plus»
Accosté à la sortie du stade du 1er-Novembre, le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi a bien voulu s’exprimer sur trois sujets concernant la vie du club : le transfert de Hocine Achiou, la signature de Lang et son déplacement en France pour y rencontrer des joueurs d’être recrutés. Actualité oblige, on a entamé la discussion à propos de Achiou. «Sur l’opportunité de recruter ce joueur, je dirais que si ne je voyais pas une utilité pour le club, je n’aurais pas donné mon accord. Je suis convaincu qu’il apportera un plus à l’équipe qui a souffert sur le plan offensif. Maintenant, c’est à lui de prouver que nous avons fait un bon choix. Je sais qu’il s’entraînait régulièrement en solo. Maintenant il devra travailler dur car il est appelé à retrouver son meilleur niveau», dira le président kabyle.
«Lang a signé un contrat de six mois renouvelable»
Concernant Jean-Christian Lang, le premier responsable kabyle dira : «La signature de Lang n’était qu’une simple formalité dans la mesure où nous nous sommes mis d’accord sur tout. D’ailleurs je n’avais aucune crainte à ce sujet dans la mesure où j’avais sa parole. Il a signé un contrat de six mois renouvelable. Si en fin de saison, son bilan est positif, pourquoi aller chercher un autre entraîneur. On sait qu’en football, les résultats sont le meilleur allié d’un entraîneur.»
«J’irai en France pour discuter avec des joueurs»
Au sujet de son déplacement en France, il dira : «Je partirai car j’ai des affaires personnelles à régler, mais je vais en profiter pour y rencontrer des joueurs émigrés qui m’ont été proposés. Je préfère ne pas en parler jusqu’à ce que tout soit conclu.»
Abdelatif Azibi



le buteur

absent
12/12/2008, 17h13
6 mois, mais c'est quoi cette connerie, la jsk est trop bête ces derniers temps, qu'est ce qu'elle attend pour le lui prolonger.

Cookies