PDA

Voir la version complète : Amnesty International accuse les services marocains de torture en Mauritanie


azouz75
18/12/2008, 22h42
Amnesty International a accusé ce mercredi 3 décembre le gouvernement mauritanien de torture systématique, les forces de sécurité ayant adopté cette pratique comme méthode d’enquête et de répression.

« La torture est utilisée contre toutes les catégories de détenus en Mauritanie, qu’il s'agisse de personnes soupçonnées d'être des islamistes, de soldats accusés de participation à une tentative de coup d'état ou de prisonniers de droit commun », a déclaré Gaëtan Mootoo, responsable des recherches sur la Mauritanie à Amnesty International, qui a procédé à des investigations dans le pays.

Dans le rapport sans concession qu’elle rend public ce mercredi 3 décembre, Amnesty International décrit les méthodes de torture utilisées, situe précisément certains des centres de torture du pays et fait état de la collaboration d'agents marocains.

« Amnesty International a réuni de nombreux témoignages de victimes de tortures qui ont fourni des informations précises sur leurs tortionnaires telles que leur nom, leur rang et leurs fonctions », a commenté Gaëtan Mootoo.

Les descriptions de tortures qui sont données dans ces témoignages de prisonniers se recoupent. Ces agissements n’ont jamais fait l’objet d’enquête et leurs auteurs n’ont jamais été déférés à la justice.

Parmi les lieux où l'on torture figurent : la première compagnie de police (en face du bâtiment de l’Organisation mondiale de la Santé) ; l’école de police de Nouakchott ; le siège de l’état-major de l’armée et des locaux de la marine.

Amnesty International évoque également dans ce rapport la question de la présence d’agents marocains en Mauritanie.

« Les témoignages que nous avons rassemblés montrent que des agents marocains participent aux interrogatoires et aux tortures en Mauritanie », a ajouté Gaëtan Mootoo.

Un prisonnier a ainsi déclaré à Amnesty International que les agents marocains étaient plus violents que leurs collègues mauritaniens :

« Au bout de la troisième nuit, vers 10 heures du soir, des Marocains sont venus m’interroger. Ils m’ont demandé de reconnaître que je faisais partie du groupe des "salafistes" et que j’étais pour le Djihad [...] Ils m’ont dit que, si je refusais d’avouer, cela allait me coûter la vie. Ils ont dit que jusqu’à présent, ce que les Mauritaniens m’avaient fait, c’était le paradis par rapport à ce qu’ils allaient me faire [...] ils ont utilisé les mêmes méthodes, ils m’ont fait le "jaguar". Ils étaient pires que les Mauritaniens. Ces derniers faisaient des pauses parfois et les gardiens mauritaniens vous donnaient de l’eau en cachette. Chez les Marocains, c’était sans répit. »

(c) Amnesty International 3/12/2008

diablo-colorado
18/12/2008, 23h09
« Les témoignages que nous avons rassemblés montrent que des agents marocains participent aux interrogatoires et aux tortures en Mauritanie

Ils basent leur accusations sur des témoignages , ce qui veut dire ils ont aucune preuve ? :rolleyes: Amnesty est tombé bien bas ! :confused:

Dernière info :

Un ovni a atterris sur Alger il y a quelques minutes , et un groupe de martiens sont sortis et ils ont affirmer que les méchants service marocains torturent leurs peuple sur Mars !

:lol:.

azouz75
18/12/2008, 23h14
franchement t'aurais pu t'abstenir , t'es de plus en plus ridicule :sad:

Bachi
18/12/2008, 23h16
Ils ont dit que jusqu’à présent, ce que les Mauritaniens m’avaient fait, c’était le paradis par rapport à ce qu’ils allaient me faire [...]

Et il faut les croire....

Question:
Pourquoi exporte-t-on des tortionnaires marocains en Mauritanie ?

chicha51
18/12/2008, 23h16
Le Maroc dément les accusations d'AI sur la torture

Date : 04/12/2008 à 21:07:41

Rabat, Maroc (PANA via Mauritanie-web) - Le ministre marocain de la Communication et porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, a démenti jeudi à Rabat les accusations d'Amnesty International (AI) contre son pays selon lesquelles des agents de la sécurité marocaine auraient participé en Mauritanie, à des interrogatoires et séances de torture de terroristes présumés.

S'exprimant au cours d'un point de presse hebdomadaire, il a déclaré que ces accusations "vont à l'encontre de la philosophie des droits de l'homme".

"Amnesty International devrait savoir que l'on n'engage pas des accusations sans preuves, car cela va à l'encontre de la philosophie des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.

Selon un rapport d'AI, publié le mercredi, il arrive que des agents de la sécurité marocaine participent en Mauritanie aux interrogatoires et aux séances de torture de détenus soupçonnés appartenir au groupe terroriste de la cellule d'Al-Qaïda au Maghreb.

Selon le rapport, la torture a été érigée de longue date en "véritable système d'enquête et de répression".

«Cette pratique est profondément ancrée dans la culture des forces de sécurité qui agissent en toute impunité, avec la caution de certaines des plus hautes autorités de l'Etat" ajoute AI.

Basée à Londres, en Angleterre, cette organisation de défense des droits de l'homme déplore une "recrudescence de la pratique de la torture" en Mauritanie depuis le coup d'Etat du 6 août dernier.

auscasa
18/12/2008, 23h17
Amnesty International a accusé ce mercredi 3 décembre le gouvernement mauritanien de torture systématique, les forces de sécurité ayant adopté cette pratique comme méthode d’enquête et de répression.
tu prens la mauritanie pour un territoire marocain maintenant?

ou juste parceque un de ces detenue a crue que c'etais des marocains qui l'ont torturer?

azouz75
18/12/2008, 23h18
Un prisonnier a ainsi déclaré à Amnesty International que les agents marocains étaient plus violents que leurs collègues mauritaniens :

houari16
18/12/2008, 23h18
posté par diablo
Dernière info :
Un ovni a atterris sur Alger il y a quelques minutes , et un groupe de martiens sont sortis et ils ont affirmer que les méchants service marocains torturent leurs peuple sur Mars !

obsessionnel ………

azouz75
18/12/2008, 23h20
Au bout de la troisième nuit, vers 10 heures du soir, des Marocains sont venus m’interroger.

absent
18/12/2008, 23h22
Ils basent leur accusations sur des témoignages , ce qui veut dire ils ont aucune preuve

wellah, si des marocains comme toi n existait pas sur ce forum, on les auarit inventé! Cause: on rigole bien:razz:

azouz75
18/12/2008, 23h25
Ils ont dit que jusqu’à présent, ce que les Mauritaniens m’avaient fait, c’était le paradis par rapport à ce qu’ils allaient me faire

Geass
19/12/2008, 03h32
Et? même si c'est vrai. Qu'est ce que ça peut faire? On torture des gens partout. AI peut toujours parler, mais elle devrait plutot s'intéresser à ce qui se passe dans les prisons euro pour commencer.

auscasa
19/12/2008, 06h05
ces services de securite sont present partous lah ihfad :mrgreen: , en mauritanie, en france espagne holland, belgic..... est c'est ce qu'on sait, ils font du bon travaille.

c'est la meilleur facon de combatre le terrorisme, pas avec la passivite, ces gens la tue des gens en algerie et ont tuer beacaux de monde au maghreb, au maroc en tunisie en mauritanie et biensur en algerie.

je suis contre la torture, mais je suis avec ce bon travaille qui font nos services de securite.

azouz75
19/12/2008, 10h07
Ils étaient pires que les Mauritaniens. Ces derniers faisaient des pauses parfois et les gardiens mauritaniens vous donnaient de l’eau en cachette. Chez les Marocains, c’était sans répit.

ROUMI
19/12/2008, 11h56
Chez les Marocains, c’était sans répit.
je me demande si comme nous l'a précisé le journal l'expression dz, les services marocains ont utilsés le fameux cactus de tortures???:22:

diablo-colorado
19/12/2008, 13h57
je me demande si comme nous l'a précisé le journal l'expression dz, les services marocains ont utilsés le fameux cactus de tortures???:22:Roumi, je sais pas si on doit en rire ou en pleurer , mais c'était une blague du journal marocain satirique la gachette, et l'expression dz la pris pour vrai est a constituer une enquête imaginaire ! :22: C'est vraiment décevant qu'on puissent descendre si bas !:sad: et le plus male c'est vous avez cru ! :evil:


Algérie-Maroc : Le journal l’Expression dérape

Le journal algérien l’Expression connu pour ces prises de position tranchées sur le conflit du Sahara entre l’Algérie et le Maroc, vient de commettre un impair de taille. Dans sa course aveugle dans le dénigrement du pays voisin, ce journal s’est lancé dans une quête du scoop, de l’information susceptible « d’achever » son adversaire.

Le 15 Janvier 2005 le web-magazine satirique marocain La Gâchette du Maroc édité par le portail internet Ya*********** publiait son numéro de Janvier avec un dossier spécial intitulé « Maroc 2010, Et si c’était vrai ».
Ainsi plusieurs articles imaginaient ce que le Maroc deviendrait en 2010 à la lumière du programme de développement ambitieux du gouvernement : Maroc Vision 2010. Le journaliste Bouchta Jebli titrait ainsi un article « Tourisme : 18 millions de touristes en 2009 » ou bien un autre « Pétrole : Découverte de gros gisements off-shore au large d’El Jadida » …
Enfin vous aurez tous compris que tout cela n’était que fiction conformément au ton satirique et décalé du magazine.

Mais ce ne sont pas ces articles plutôt optimistes sur le Maroc de 2010 qui ont retenu l’attention du journaliste de l’Expression. Cherchant l’information négative sur le Maroc à tout prix il se rabat sur l’article intitulé « Le cactus : La nouvelle arme de torture au Maroc ».

Cet article se basait sur une information véridique à savoir un programme de plantation de cactus sur 100 000 hectares à l’horizon 2020 dans une région au Maroc. L’annonce avait été faite par le Secrétaire d’Etat chargé du développement rural Mohamed Mohattane, le 1er Décembre 2004 à Benguerir. La Gâchette du Maroc imaginait avec une pointe d’humour que ce programme était en réalité destiné à produire des épines de cactus pour servir comme arme de torture par la DST surnommé à l’occasion Green DST. Ce scoop aurait été ainsi tiré d’un dossier confidentiel que seul le journaliste de la Gâchette se serait procuré… en Décembre 2009.

L’Expression a tout pris pour argent comptant sans même prendre la peine de vérifier l’information plutôt saugrenue à première vue. Ainsi un article intitulé Piquants les services secret marocains » était consacré à cette révélation dans leur édition du 18 Janvier 2005, au sein de leur rubrique « Confidentiel ». Tout en évitant de citer ses sources, le journaliste algérien parle d’un dossier confidentiel qui révélerait la véritable utilité des épines de cactus pour la DST. Il est inutile de préciser que ce dossier confidentiel est tout aussi imaginaire que celui de la Gâchette du Maroc.

Cette anecdote comique prouve la désinformation qui règne au sein de la rédaction de ce journal prêt à tout pour pêcher une information qui s’insère dans leur ligne éditoriale calibrée pour porter atteinte à l’image du Maroc. A partir d’une information fictive, présenté avec dérision dans un journal satirique marocain, ils ont monté aveuglément un scoop sans se fier à leur bon sens. Torturer avec des épines de cactus faut vraiment être tordus pour imaginer que la DST utiliserait une telle arme écologique pour le moins misérable.

Dommage que nos journalistes d’investigations de L’Expression ne soient pas allés jusqu’au bout de l’article paru sur La Gâchette du Maroc, car il était également question de culture d’orties pour utiliser ses vertus irritantes sur la peau des bagnards.

http://www.****************/Algerie-Maroc-Le-journal-l-Expression-derape_a2159.html


L'article de la gachette du maroc :

http://www.lagachettedumaroc.com/download/la_gachette_du_maroc_6.pdf

Ça commence dés la page 9.

Cookies