PDA

Voir la version complète : Irak. Des G.I’s venus du Maroc


Page : [1] 2

orion
20/12/2008, 03h08
Par Amal Baba Ali
Irak. Des G.I’s venus du Maroc



Près de 1300 Marocains défendent la bannière étoilée en Irak au sein de l’armée américaine. Simples soldats ou sous-officiers, ils traduisent, interrogent, torturent parfois.


En 2002, Khalid B., 33 ans, a réalisé le rêve de la moitié de la jeunesse marocaine. Le fameux ordinateur installé dans l’Etat de Kentucky aux Etats-Unis l’a choisi dans le cadre de la “DV Green Card lottery” : il fait partie des 55 000 heureux élus dans le monde qui décrochent chaque année le sésame, la carte de résidence américaine. Après des mois,

Khalid débarque aux Etats-Unis. Ce natif de Aïn Sebaâ à Casablanca a juste le certificat d’études primaires. Sans diplôme, il multiple alors les petits boulots, comme il faisait au Maroc : serveur l’été et tenancier de cybercafé l’hiver. Mais cela finit par l’irriter, lui qui rêve de devenir aussi riche que Crésus, en peu de temps et à moindre effort. “L’armée américaine m’offrait cette chance, je n’y ai pas réfléchi deux fois”, raconte-t-il du point le plus chaud de la planète. Au début, Khalid fut recruté en tant que traducteur pour l’armée américaine, comme le gros lot des soldats marocains engagés par les Etats-Unis en Irak. Il raconte que grâce aux soldats marocains, plusieurs correspondances secrètes entre l’ex-Premier ministre irakien Nouri Al Maliki et des commandos de l’armée de Moqtada Sadr ont été interceptées. (TelQuel détient une copie de l’une de ces correspondances).

“Les traducteurs sont recrutés par des boîtes spécialisées”, raconte cet ex-conseiller marocain de la télé irakienne. On y trouve un peu de tout, de simples immigrés sans nationalité américaine qui ont débarqué grâce à la Green Card, aux chercheurs attitrés dont les publications sont convoitées par de respectueuses maisons d’édition. “Au début, l’armée s’est montrée très exigeante et ne recrutait que les éléments disposant de la nationalité américaine, mais vu la rareté des profils, les recruteurs ont fini par faire fi de ce critère et ont intégré les candidats disposant de la Green Card”, analyse l’ex-conseiller. Les traducteurs perçoivent un salaire oscillant entre 100 000 et 135 000 dollars par an. Un peu moins que les traducteurs jouissant de la nationalité américaine, qui ont accès aux documents confidentiels, classés top secret, avec une rémunération avoisinant les 180 000 dollars par an. Les mieux lotis sont les analystes. Loin du bourbier irakien, ils livrent le suc de leur pensée dans des bureaux feutrés à Washington. Pour ce service rendu à la nation américaine, ces conseilles politiques ou culturels, qui travaillent en étroite collaboration avec le Pentagone, touchent jusqu’à 280 000 dollars par an.

Le temps des interrogatoires
Sur le champ de bataille, les Marocains n’ont plus à faire leurs preuves. “Les soldats marocains engagés en Irak sont doués pour soutirer des aveux aux détenus irakiens. Ce sont eux qui ont mené les interrogatoires de détenus célèbres comme Tarik Aziz et ses semblables”, se targue Mehdi, un agent maroco-américain ayant fait ses armes au sein de la tristement célèbre prison d’Abou Ghraïb pendant 6 mois. Contrairement à ses frères d’armes marocains, Mehdi a immigré aux Etats-Unis alors qu’il n’était qu’un enfant. A 18 ans, il a intégré l’académie militaire de Caroline du Nord et, une fois diplômé, il a servi en Colombie, au Panama et même en Israël. Quand la guerre éclate en Irak, il ne se fait pas prier pour rejoindre les troupes américaines. Mehdi a donc choisi, de son plein gré, d’embarquer pour l’Irak. “Par conviction”, insiste-t-il. Et d’ajouter : “C’est notre devoir d’emboîter le pas à tous ceux qui veulent s’en prendre à nos convictions et surtout à notre mode de vie.” Américain dans l’âme, Mehdi est une recrue engagée, au propre comme au figuré. Mais c’est loin d’être le cas de ses pairs. Khalid n’a aucun embarras à affirmer qu’il a rejoint les boys pour venir en aide à sa famille, même s’il ne le clame pas haut et fort. Au début, il a usé de tous les stratagèmes pour faire croire à son entourage qu’il est bien aux Etats-Unis et non en Irak.

Aujourd’hui sa famille lui conseille de dissimuler ce petit détail qui fâche. Aux yeux de tout le monde, Khalid est bien à mille lieues, dans une petite ville américaine où il travaille comme taxi-driver. Quand il rentre au Maroc, comme la dernière fois durant le mois de ramadan, il se montre très discret, renfermé même, avec une pensée pour ses “ouled derb” pour lesquels il incarne le modèle vivant du rêve américain. En rentant chez lui, il ramène des cadeaux d’Allemagne où les soldats d’Irak font escale avant de rejoindre leur pays. Aujourd’hui, Khalid a évolué dans les rangs de l’armée : de simple traducteur, il est devenu conducteur de chars et sort en expédition dans les zones les plus risquées de Bagdad. Et ce qu’il fait pour le confort matériel, d’autres le font pour l’amour de l’aventure, même s’il s’agit de défendre une cause qui n’est pas la leur.

Lost in translation
Salim, 31 ans, ne jurait que par l’armée depuis qu’il était jeune. Au lycée, il répétait à qui voulait l’entendre qu’il serait un grand militaire parce que tout le prédestinait à cette carrière : jeune homme élancé et très choyé par la nature, son allure évoque celle des Marines américains. Son bac scientifique en poche, il tente, sans succès, de rejoindre l’académie marocaine. Après un bref passage à la faculté, il part aux Etats-Unis chez un parent et s’y installe. Enfin le rêve se concrétise. Sergent en Irak, il vient d’être remercié pour ses bons et loyaux services par l’octroi de la nationalité américaine. Lors d’une cérémonie au Camp Victory, l’ancien palais de Saddam Hussein, Salim, tout fier, répète qu’il est “complètement américain”. Un grand moment de l’histoire, renchérit-il en arborant fièrement son uniforme de l’US Army avec son nom greffé dessus et le drapeau américain sur son bras droit.

A l’instar de Khalid, Salim est, aux yeux de sa famille, aux Etats-Unis et travaille pour le compte de l’armée sans plus de précision. Il rentrera au Maroc en janvier pour assister au mariage de sa petite sœur. Le soldat Farid El Azzouzi est rentré aussi en 2007, mais dans un cercueil. Ce jeune homme de 26 ans, originaire d’Oujda, a payé de sa vie le rêve américain. Comme la plupart des recrues marocaines en Irak, il a immigré aux Etats-Unis grâce à la Green Card. Il a rejoint l’armée en 2005, comme réserviste, sur la recommandation d’un vétéran marocain. Après un entraînement de base à Fort Jackson en Caroline du Sud, il rejoint l’Irak. Son unité, la 3ème brigade de la 25ème division fut déployée en juillet 2006 pour une mission d’un an. Mais, le 14 juin 2007, une explosion touche son Humvee à Kirkouk, il périt avec deux de ses collègues. Un mois le séparait de la fin de sa mission.

orion
20/12/2008, 03h09
Propagande.
L'autre guerre

Devant un arrière-plan de palmiers et de minarets de Bagdad, les fraîchement intronisés citoyens américains se livrent à une séance de questions-réponses avec un journaliste américain mandaté par l'armée. Ce dernier décroche sans aucune peine des déclarations imprégnées d'un air de reconnaissance envers les Etats-Unis, rappelant un peu la propagande communiste du temps de la guerre froide. Sur cette vidéo intitulée “Proud to be an american” (fier d’être un Américain), le journaliste que l'on ne voit pas, insiste sur la nouvelle situation de la recrue en tant que citoyen américain. Voilà pour l’ambiance… Dans ce bataillon, toutes les nationalités se mêlent : marocaine, thaïlandaise, péruvienne, nicaraguayenne, mexicaine… Aussi puissante que l'artillerie déployée en Irak, la machine médiatique de l'armée frappe tous azimuts. Elle porte au pinacle les survivants et encense ceux qui ont succombé sur le champ de bataille. Les morts ont aussi droit à des hommages. Des sites web entiers sont créés pour chanter les louanges des soldats décédés et vanter leur patriotisme. Dans le communiqué annonçant le décès de Farid El Azzouzi, le Pentagone a écrit : “En intégrant l'armée, il aspirait à une meilleure opportunité pour réaliser le rêve américain” !

© 2008 TelQuel Magazine.

bouzriwita
20/12/2008, 04h49
eh oui il y a mille facons de gagner un morceau de pain.

allah y3awnhoum!

Geass
20/12/2008, 06h03
Ils ont été embarqué dans une guerre qui n'était pas la leur.

absent
20/12/2008, 06h13
****************

djet 7
20/12/2008, 06h19
Sur le champ de bataille, les Marocains n’ont plus à faire leurs preuves. “Les soldats marocains engagés en Irak sont doués pour soutirer des aveux aux détenus irakiens. Ce sont eux qui ont mené les interrogatoires de détenus célèbres comme Tarik Aziz et ses semblables”, se targue Mehdi, un agent maroco-américain ayant fait ses armes au sein de la tristement célèbre prison d’Abou Ghraïb pendant 6 mois.
________________________________________________
triste et decevant,...........et dire que les freres maghrebins se resembent...!

Beidawi II
20/12/2008, 06h25
Ca fait référence à la finesse qu'on les marocains avec les interrogaoire, ce qui ne veux pas dire torture.
Tarek Aziz est un viel homme respectable. Si les marocains étaient des bourrins les americains ne les auraient pas laissé faire. C'est bien qu'il y'a une finesse.

absent
20/12/2008, 06h37
*****************

kaiser
20/12/2008, 10h09
c honteux , s il y avait une democratie au maroc , le peuple marocain n aurait jamais laissé faire ça. c'est plus honteux quand des forumistes trouvent des excuses , , sans hechma, comme gagner un morceau de pain ....c pitoyable

zek
20/12/2008, 10h56
Je pense qu'il y a une ligne à ne pas dépasser, si on part du principe que tout est acceptable, on peut alors pourquoi pas vendre son pays ou tuer ses dirigeants Rois ou Présidents pour une poignée de dollars.

Maintenant que ces faits on été médiatisé, le Marocain dans le monde arabe aura toujours une image de traite...

absent
20/12/2008, 11h15
*****************

zek
20/12/2008, 11h28
Apres le scandale des marocaines du Mossad, voici les les marocains en Irak.

Comme si que les arabes manquaient en Amérique, Irakiens compris, même les Egyptiens n'ont pas répondu à l'appel, et là, on ne peut pas se cacher derrière l'ONU.

bledard_for_ever
20/12/2008, 11h35
Comme on dit chez nous :

3ala Kerchou yakhli 3archou

freesoda
20/12/2008, 12h13
Je pense que les algériens sont très bien placés pour savoir que des traitres il en existe partout.

houari16
20/12/2008, 12h26
-effectivement chaque pays à ses goujats et ses vendus ..

auscasa
20/12/2008, 12h45
vous me faite rire oulah :lol: .
mes cher ami est specialement ceux qui ont deja visite l'US, les tele arabes ici au usa n'arrete pas de faire des pubs pour travailler en irak comme interprete.

les salaires commence a 80 000$ par an, et les palestiniens egyptien et palestiniens font la majorite absolue des gens qui travaillent pour le gouvernement americain tous simplement parcequ'ils sont une majorite ici et surtous parcequ'ils ont des generations ici meme plus que les maghrebains en france "il y a des familles de libanais et palestinien ici qui ont plus de 150 ans ici".

les libanais ont des postes d'officier meme generaux comme par exemple abouzide ou meme ministre ou meme quelqu'un qui s'est presenter au election pour la presidence plusieur fois comme nader....

les marocain algerien.... sont nouveau ici et ils sont beacoup beacoup moin nombreux que les egyptien et palestinien et libanais dans l'arme americain.

si au maroc nos journaux ouvrent des dossiers comme celui la, c'est tous simplement parcequ'il y a une liberte de parler de tous, mais surtous il y a des journaliste capable qui cherche a vendre leur magazine ou journaux en fesant des enquetes comme celle la.


mais la verite, les americains ont achete d'abord les irakiens et c'etais sa le plus important, pour les autres il y d'abord les americains arabes "libanais, palestinien, egyptien" qui font un peus le socle de ces translators et du corps de l'arme, et apres il viens les autres pays a forte communite comme les yemenis les syriens et en derniere position viennent les maghrebains qui sont ici que depuis 10 ans pour les plus anciens parceque avant il y avait que les marocains fils de rich qui sont rester apres leur etudes mais khoroto qui peut faire la guerre ne sont venue que dans les 10 dernieres annes grace a la lottry.

TAGHITI
20/12/2008, 13h32
quand les Soldats marocains donnent un coup de couteau sur le dos des braves algeriens moudjahidines en 63, pourquoi s'etonner qu'ils font la même chose dans le dos des résistants irakiens en 2008!

Bof, ca n'a rien à voire avec gagner son pain, mais bel bien avec la traîtise!

Tel Roi, tels sujets!

rodmaroc
20/12/2008, 13h36
quand les Soldats marocains donnent un coup de couteau sur le dos des braves algeriens moudjahidines en 63, pourquoi s'etonner qu'ils font la même chose dans le dos des résistants irakiens en 2008!

Bof, ca n'a rien à voire avec gagner son pain, mais bel bien avec la traîtise!

Tel Roi, tels sujets!

Du khorti pur et dur........comme d'hab.

chicha51
20/12/2008, 13h44
quand les Soldats marocains donnent un coup de couteau sur le dos des braves algeriens moudjahidines en 63, pourquoi s'etonner qu'ils font la même chose dans le dos des résistants irakiens en 2008!

Bof, ca n'a rien à voire avec gagner son pain, mais bel bien avec la traîtise!

Tel Roi, tels sujets!

Taghiti

...................................

Lis cet article et évite à l'avenir de généraliser.

Pour la traitrise , je pourrais t'en raconter des tas sur tes generaux mais moi je m'éviterais de mêler le peuple algérien li maghloub 3la amrou

Gallek ça n'a rien à voir avec son gagne pain .

Pire quant il s'agit un pays riche en hydrocarbures

.................................................. .......

Des jeunes algériens immigrés à Israel

Ils ont été arrêtés par la sécurité Egyptienne

Des jeunes de Batna sont revenus sur leur décision d’immigrer vers Israel après n’avoir pas trouvé de travail dans leur pays.
Leur aventure s’est achevée à l’Ambassade d’Israel au Caire, après avoir été arrêtés par la sécurité Egyptienne et subi un interrogatoire qui a duré une semaine.

L’histoire du jeune M.A, qui réside à Batna, a commencé lorsqu’on a refusé de lui renouveler un contrat de travail à cause d’une faute professionnelle, dans une compagnie pétrolière au Sud Algérien. Ce jeune a déclaré dans ce cadre: « mon souhait était de me stabiliser dans mon travail pour subvenir aux besoins de ma famille pauvre et pour pouvoir me marier, toutefois, je me suis retrouvé dans la rue avec un moral au plus bas et un avenir compromis».
Ce jeune a ensuite décidé de partir en Egypte en compagnie de son ami, après que ce denier l’ait convaincu de son projet. Les deux jeunes se sont adressés à l’Ambassade d’Israel au Caire afin de déposer leur demande de visa pour ce pays, après qu’ils se soient mis d’accord pour déclarer qu’ils étaient d’origines juives.

Toutefois, les agents de l’ordre Egyptiens, chargés de la sécurité de l’Ambassade d’Israel au Caire se sont rendus compte de leur histoire. Ils les ont arrêtés et les ont conduits au poste de police. Ces jeunes ont subi des interrogatoires tout au long d’une semaine, avant qu’ils ne soient extradés vers les frontières de la Libye avec l’Algérie.

L’un de ces jeunes a déclaré en fin de compte qu’il n’hésiterait pas à refaire la même expérience s’il avait une seconde chance, pour une raison simple qui est de ne pas avoir trouvé un travail pour vivre.

Al Khabbar

TAGHITI
20/12/2008, 13h49
Des jeunes algériens immigrés à Israelpauvre Chicha, au bout de tes arguments!

Sors-moi un article sur les algeriens reconvertis aux Chrestianisme, c'est mieux, bien sure d'après ton raisonement, pour demontrer la traitise des algeriens!:razz:

Non, mon cher, ce que tu cites c'est la liberté dont jouissent les jeunes algeriens, contrairement à la traitise dont font preuve les Soldats de ton Roi!

chicha51
20/12/2008, 14h23
Non, mon cher, ce que tu cites c'est la liberté dont jouissent les jeunes algeriens, contrairement à la traitise dont font preuve les Soldats de ton Roi!

Taghiti

.............................

Liberté , mon œil !

Voilà les raisons qui les poussent à aller chez le pire ennemi des arabes

"Ce jeune a déclaré dans ce cadre: « mon souhait était de me stabiliser dans mon travail pour subvenir aux besoins de ma famille pauvre et pour pouvoir me marier, toutefois, je me suis retrouvé dans la rue avec un moral au plus bas et un avenir compromis».

Mieux ils comptent même récidiver

"L’un de ces jeunes a déclaré en fin de compte qu’il n’hésiterait pas à refaire la même expérience s’il avait une seconde chance, pour une raison simple qui est de ne pas avoir trouvé un travail pour vivre.

Pour la traitrise cette armée marocaine vous a épaulé pour combattre le colon français alors que la votre est en train , via un proxy , de comploter contre l'intégrité du territoire marocain.

Il est préférable que tu te fasses tout petit car tu ne fais que t'enfoncer

orion
20/12/2008, 14h32
ya khouya !

je poste des articles et je regrette de les avoir posté !
le but est de parler d'un phénomène, pas de juger les gens, ou de partir dans une guerre marocco algérienne.

vous en avez pas marre ?

moi marocain, j'ai posté cet article sur des marocains, je me demande si toi algérien, tu aurais le courage de le faire.

au fond, nous sommes pareil, alors nous sortir des phrases du style la dine la mélla, za3ma c'est une spécialité marocaine, wejhék 9assé7 ya sa7bi,

llah yén3él lli ma yé7chém

TAGHITI
20/12/2008, 14h41
Voilà les raisons qui les poussent à aller chez le pire ennemi des arabes

ayayay, attention! Levni est attendue chez toi au Maroc dans quelques jours, puisque tu parles du ennemi des arabes, au moins que le Royaume n'est pas un pays arabe!:sad:

TAGHITI
20/12/2008, 14h43
le but est de parler d'un phénomène, pas de juger les gens, ou de partir dans une guerre marocco algérienne.je ne vois pas la raison pourquoi je devrais faire l'exception, puisque les Marocains ici sur le Forum te parlent du Sahara, de l'algerie et défendent la propagande du Mekhzene même dans poste qui parle de Tumbouctou!;)

Psychos
20/12/2008, 14h45
Maintenant que ces faits on été médiatisé, le Marocain dans le monde arabe aura toujours une image de traite...

"Meinenant" ?
Cà fait longtemps que le marocain de base est catalogué un peu partout comme un homme sans fierté qui ne pense qu'à ses intérêts à cours terme, même si il doit tout vendre pour y arriver.

TAGHITI
20/12/2008, 15h04
"Meinenant" ?

ha ha ha

en tous les cas pour les algeriens, depuis 63!:razz:

Psychos
20/12/2008, 15h16
Non depuis bien avant (la S.G.M) quand ils ont été se battre comme des moins que rien pour le colon (c'était tous des volontaires contrairement aux algériens par exemple).

Vraiment triste.

freesoda
20/12/2008, 15h23
Rbull, tu as vraiment une grande bouche

.. et les centaines de milliers de harkis qui ont lutté contre des algériens, qui ont torturé des algériens, pourquoi n'en parles-tu pas ? Tu ne trouves pas ça pire ?

C'etaient des moins que rien cela ?, je vois que tu es le genre de personnes a prendre ce qui t'arrange dans l'histoire de ton pays, tu n'est pas le seul, c'est le lot de chaque peuple, cela s'appelle le nationalisme.

TAGHITI
20/12/2008, 15h25
Non depuis bien avant (la S.G.M) quand ils ont été se battre comme des moins que rien pour le colons (c'est tous des volontaires contrairement aux algériens par exemple).

Merci Rbull, !
j'avais oublié!;)

orion
20/12/2008, 15h27
tu parles de la loyauté du marocain lambda ?

elle doit être bien magique cette frontière imaginaire qui nous sépare, d'un coté les braves et de l'autre les laches, ça meriterait une étude, p etre tu seras le prochain prix nobel ...

concernant les marocains, ils n'ont pas besoin de montrer leur courage et bravoure, ils ont même mené une grande bataille pour leur frère algérien, isly si tu connais.

jamais je n'oserais généraliser comme tu le fais, encore moins parler des algériens de la sorte, tu devrais te lire avant de poster

Cookies