PDA

Voir la version complète : Maroc: Al-omrane réalise des performances historiques au titre de 2008


Beidawi II
24/12/2008, 09h22
Des performances historiques au titre de 2008 Le taux de réalisation des prévisions devrait dépasser les 100% pour les nouveaux produits
Le Groupe Al Omrane table, en 2008, sur la réalisation de performances historiques jamais atteintes en terme de volumes de réalisation, d'achèvement de grandes reformes managériales et d'initiation de nouveaux chantiers d'innovation.

Preuve à l'appui, un investissement qui devrait se hisser à 7 milliards de dirhams, permettant ainsi au groupe de jouer dans la cour des grandes entreprises publiques nationales. 78.000 nouvelles unités d'habitat sont mises en chantier avec 67.000 relatives à la mise à niveau urbaine. Les nouvelles unités d'habitat achevées sont au nombre de 65.000 avec 65.000 relatives à la mise à niveau urbaine. Ce n'est pas tout.

Le taux de réalisation des prévisions devrait dépasser les 100% pour les nouveaux produits tels que les logements sociaux à 140.000 dirhams et les villas économiques. Alors que le nombre de baraques démolies devrait s'élever à 40.000, dépassant ainsi les prévisions inscrites dans les plans d'action. Ceci à un moment où 35.000 titres fonciers seraient créés. Rappelons que le Groupe Al Omrane est l'outil d'intervention publique en matière d'aménagement foncier, de résorption de l'habitat insalubre, de re-qualification urbaine et de régulation à travers la promotion des nouveaux produits destinés aux ménages très pauvres, à la classe moyenne et du logement social en partenariat avec les promoteurs professionnels du secteur privé.

Quant aux plans d'action de 2009, les sociétés du Groupe Al Omrane s'emploieront à la poursuite et l'achèvement des actions-programmes engagés au cours de la précédente période en plus du lancement de près de 90.000 unités nouvelles et la mise à niveau de près de 60.000 autres. L'investissement prévu pour la réalisation des plans d'action de 2009 sera de l'ordre de 8,5 milliards de dirhams, soit un accroissement de 21% par rapport à l'exercice 2008 afin d'accompagner les besoins de la croissance urbaine et du développement humain.

Les actions engagées à ce jour ont permis d'accroître de manière significative les capacités d'intervention du Groupe Al Omrane, ce qui s'est traduit par un accroissement important des mises en chantier, des achèvements et du volume d'investissement. La refonte et la réorientation des missions du mastodonte public lui ont permis de s'investir davantage dans le social avec les actions de résorption des bidonvilles, de re-qualification urbaine et de traitement de l'habitat menaçant ruine.
Cela lui a permis également d'ouvrir de nouvelles perspectives pour promouvoir les grands aménagements fonciers dans le cadre de la création de villes nouvelles et de zones d'urbanisation nouvelles et pour développer le partenariat public-privé dans la production de l'habitat social.
--------------------------------
Réformes

Issus d'une politique volontariste des pouvoirs publics, ces résultats encourageants sur les plans économique et social sont le fruit d'un ensemble de réformes engagées par le Groupe et portant essentiellement sur la gouvernance des 12 sociétés Al Omrane. Et ce, après l'enterrement des ERAC, et par ricochet leur nom, leur concept et leurs attributions après 32 ans d'existence.

A noter que la naissance du Groupe Al Omrane, juillet dernier, matérialise la mutation du secteur de l'immobilier d'aujourd'hui et de demain. Les filiales nouvellement créées (7 ex-Erac, Al Omrane Al Boughaz, Al Omrane Al Janoub et Al Omrane Tamesna du holding Al Omrane, né de la fusion de l'ANHI, de la SNEC, et Attacharouk, en 2004), jouiront d'une indépendance et d'une liberté d'action et seront un instrument qui va accompagner la politique incontournable de déconcentration et de décentralisation du Maroc.

En effet, on assiste de plus en plus à la création de pôles régionaux qui ont besoin d'être accompagnés.
A rappeler que l'aboutissement de cette réforme permet de consolider la position du Groupe et de doter le pays d'un opérateur public performant, en mesure de relever le défi de la mise à niveau et le développement des villes.

auscasa
24/12/2008, 11h01
Alors que le nombre de baraques démolies devrait s'élever à 40.000, dépassant ainsi les prévisions inscrites dans les plans d'action.

il reste plus que 2 ans pour dire bye bye au bidonville :mrgreen:

Cookies