PDA

Voir la version complète : Des milliers de pèlerins à Bethléem, messe de minuit annulée à Gaza


DZone
24/12/2008, 19h07
Ecrit par Paola Rochat 24.12.08
http://french.pnn.ps/images/stories/reports1/christmaskid.jpgBethléem – Des milliers de touristes chrétiens, des scouts et des journalistes ont envahi les rues de Bethléem pour assister à la messe de minuit ce soir dans l’Eglise de la Nativité, alors que «la Cisjordanie et le lieu de naissance de Jésus sont encore un ghetto», a souligné Moustafa Barghouti cet après-midi.


Le membre du Conseil législatif se trouvait sur la Place de la Mangeoire, face à la basilique de la Nativité, mercredi soir, en attendant l’arrivée du nouveau patriarche. Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem en fonction depuis juin, était à la tête d’une procession partie de Jérusalem.

«Le mur et les colonies entourent la ville de Bethléem. Il y a une année, les gens pensaient que cette situation allait finir bientôt, mais Annapolis c’était de la comédie», a poursuivi Barghouthi. Les touristes arrivent dans la ville de naissance de Jésus selon la tradition chrétienne par un des points de passage du mur de séparation de huit mètres de haut, érigé par Israël en Cisjordanie.

La plupart de jeunes scouts de Bethléem, qui ont donné le départ des festivités au son des flûtes, tambours et cornemuses, ont dit que leur souhait de Noël est la paix. Le rassemblement des pèlerins se déroule sous la surveillance des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne. Quelque 500 hommes ont été envoyés de Ramallah et Jéricho pour assurer la sécurité pendant les festivités de Noël.

Les responsables palestiniens attendent quelque 12.500 visiteurs pour la seule soirée d’aujourd’hui. En 2008, le nombre de touristes à Bethléem a déjà dépassé le million, en revenant aux chiffres des années avant la Deuxième Intifada. Le chômage, qui touchait 45 % de la population active en 2002-2003, est tombé à 23%.

Bethléem devrait accueillir 40.000 visiteurs cette semaine, d'après la ministre du Tourisme de l'Autorité palestinienne. Normalement la plupart des pèlerins loge dans des hôtels à Jérusalem, en affaiblissant les revenus issus du tourisme à Bethléem, le premier secteur économique de la région. Ce soir, les hôteliers affichent complet.

Environ 900 chrétiens de Gaza ont demandé aux autorités israéliennes la permission de se rendre dans la ville de Cisjordanie, à l’occasion de Noël, mais seulement 300 ont été autorisés à sortir de la bande côtière pendant une semaine.

Les chrétiens dans la bande de Gaza ont annulé les célébrations. L'Eglise a déclaré: «Non seulement il n'y a pas de chocolat pour les enfants, il n'y a pas de pain.»

(PNN)

Cookies