PDA

Voir la version complète : Aérien: Air Marrakech renforce sa flotte


Beidawi II
24/12/2008, 19h22
Aérien: Air Marrakech renforce sa flotte · L’entreprise se spécialise dans le tourisme d’affaires

· L’évacuation sanitaire et le fret également au menu

FACE à la crise, les petits transporteurs aériens résistent. Ainsi, la petite compagnie, Air Marrakech Services (AMS), qui se spécialise dans le transport privé vient d’acquérir un nouvel appareil. Il s’agit d’un Cheyenne, d’une capacité de 10 places pour un montant de 13 millions de DH. L’ambition aujourd’hui est de grignoter de nouvelles parts de marché à ses concurrents, d’ailleurs assez nombreux sur ce créneau.
AMS a vu le jour en 2002, à Casablanca. D’un montant de 4 millions de DH au moment de sa création, son capital social est passé à 8 millions en 2008. AMS développe des prestations variées: l’aviation d’affaires, le transport sanitaire au moyen d’appareils équipés au Maroc, en Afrique, Europe et au Moyen-Orient, le fret… Elle emploie à plein temps 12 personnes, dont 4 pilotes. Des commerciaux, mécaniciens et agents administratifs font également partie du staff.
Pour attirer la clientèle au Maroc ou à l’étranger, AMS s’appuie sur des prescripteurs tels qu’Inter Mutuelle France, Europe Assistance, Mondial Assistance… La société mise aussi sur des tarifs compétitifs et un service à la carte, adaptable aux exigences du client 24 h/24 et tous les jours de la semaine. Par ailleurs, l’entreprise aérienne s’est taillée une réputation de fiabilité. En effet, des visites techniques régulières sont effectuées en France après un certain nombre d’heures de vol. Les pilotes sont également soumis à des visites médicales tous les six mois. Les tests sur le pilotage de nuit et dans des conditions difficiles sont aussi effectués régulièrement. «Cette année, l’activité a connu un certain ralentissement à cause de la crise financière internationale», souligne Abdessalam Zahi, directeur général d’AMS. Toutefois, un vent d’optimiste souffle sur le secteur grâce à la récente baisse du prix du kérosène, de 8,5 DH en début d’année à 4 DH actuellement. Ce qui devrait alléger les frais liés à la location d’un hangar à l’aéroport de Benslimane et autres redevances.

Cookies