PDA

Voir la version complète : L'exode des coptes d'Egypte


Page : [1] 2

gdesmon
26/12/2008, 09h12
REUTERS/Amr Dalsh

Au Caire, tensions religieuses et difficultés économiques poussent de plus en plus de chrétiens vers l'exil.

Ce sont des images glaçantes, de celles que les coptes se montrent pour nourrir leur peur. Sur les vidéos postées sur Internet, des dizaines d'hommes et de femmes, d'apparence ordinaire, saccagent et tentent d'incendier un lieu de prière chrétien aux cris de "Allahou akbar" (Dieu est le plus grand) et "La ilaha illa Allah" (Il n'y a d'autre Dieu que Dieu).

La scène s'est déroulée le 23 novembre dernier à Ain Shams, dans la périphérie du Caire: des centaines d'habitants du quartier ont attaqué une usine désaffectée et rachetée par l'Eglise copte, qui se plaint des entraves placées à la construction de nouveaux lieux de prière. Cette fois, l'incident n'a pas dégénéré en pogrom. Mais cela a été le cas, en 1981, à Zawiya el-Hamra, dans la banlieue de la capitale (14 morts, officiellement), et en 2000, à Al-Kocheh, en moyenne Egypte (20 morts).
La plus grande communauté chrétienne du Proche-Orient

Le nombre de coptes est l'un des secrets les mieux gardés d'Egypte: le chiffre de 6 à 10% de la population (soit de 4 à 8 millions de fidèles) est communément admis, mais l'Eglise copte orthodoxe avance celui de 12?millions. C'est la plus grande communauté chrétienne au Proche-Orient.

Evangélisés par saint Marc, les coptes sont restés majoritaires en Egypte jusqu'au XIVe siècle, sept cents ans après la conquête arabo-musulmane. Très fiers de leurs origines (le mot "copte" dériverait du grec aiguptios), ils se considèrent comme les descendants des pharaons, et vivent d'autant plus mal de voir leur patriotisme mis en doute dans l'armée, qui les écarte des postes de commandement. La Constitution étant fondée sur la charia, la loi islamique, ils sont aussi exclus de facto de certaines hautes fonctions, comme la présidence de la République. Le Parlement ne compte qu'un seul copte sur 454 députés.

Après la récente agression, les autorités ont semblé répondre sans zèle particulier. Et les coptes ont une nouvelle fois courbé l'échine, leur patriarche, Chenouda III, les ayant appelés à ne plus utiliser le bâtiment pour prier.

Entre 250 000 et 500 000 fidèles seraient exilés aux Etats-Unis

Ces derniers mois, les affrontements intercommunautaires, parfois meurtriers, se sont multipliés en Egypte, accroissant le malaise des chrétiens, de plus en plus nombreux à vouloir s'exiler. Dans le quartier huppé d'Heliopolis, Sylvia a pris sa décision. Dans quelques jours, elle va fermer la porte de son appartement. Définitivement.

A 30 ans, elle a renoncé à son poste de responsabilité dans une multinationale pour entamer une deuxième vie avec son mari et son fils âgé de 4 ans. Objectif: s'installer à Sydney, en Australie. Le "réseau de l'Eglise", explique Sylvia, leur viendra en aide s'il le faut. A contrecoeur, elle tourne le dos à cette Egypte qu'elle ne reconnaît plus, minée par les tensions économiques et religieuses.

"Pendant longtemps, j'ai réussi à faire abstraction des difficultés, parce que j'aime mon pays, soupire la jeune femme. Mais ce n'est plus possible. Tout le monde veut s'en aller. A l'université, nous étions un groupe d'une vingtaine d'amis chrétiens. Huit ans après, nous ne sommes plus que trois à vivre ici."

Dans les années 1950, l'émigration copte concernait surtout "l'élite foncière et intellectuelle touchée par les nationalisations et l'autoritarisme du régime nassérien", souligne Grégoire Delhaye, spécialiste de la diaspora copte à l'American University de Washington. Depuis une dizaine d'années, ajoute-t-il, "le phénomène s'accélère et affecte des milieux sociaux plus modestes, en raison de l'absence d'opportunités professionnelles en Egypte".

Selon les estimations, il y aurait entre 250 000 et 500 000 coptes aux Etats-Unis, et plusieurs dizaines de milliers au Canada et en Australie. Si les motivations économiques sont importantes, le contexte religieux, marqué par une forte réislamisation, pèse aussi. "L'attitude de certains musulmans est devenue si agressive qu'on ne se sent plus respectés, explique Sylvia. Pour eux, l'Egypte, c'est l'islam. C'est une raison de plus pour partir, même si ce n'est pas une solution. Notre décision s'explique par une multitude de facteurs. On supporte, on supporte, et un jour, c'est le trop-plein".

En soi, les discriminations dont les chrétiens se plaignent ne suffisent pas toujours pour pouvoir émigrer: "Les coptes qui demandent l'asile aux Etats-Unis ou au Canada pour persécution religieuse n'obtiennent pas gain de cause, loin de là", précise Grégoire Delhaye. Mais cela n'empêche pas l'organisation US Copts, la plus influente de la diaspora, d'évoquer régulièrement la question devant le Congrès américain, notamment lors des débats de politique étrangère sur la liberté religieuse.

medDZ
26/12/2008, 10h45
Si les copte sont nombreux à partir d'Égypte c'est surtout parce que les pays occidentaux pratiquent une ségrégation religieuse pour l'accueil des immigrés.

Pour exemple, plus de 80% des Irakiens que la France accueil sont chrétiens, alors qu'ils sont très minoritaires et ne sont pas les plus touchés par les violences inter religieuse qui touchent d'abord les musulmans sunnites et chiites.

je connais plusieurs Algériens qui se sont convertis au christianisme rien que pour être accueilli en France.

Gironimoo
26/12/2008, 11h26
Si les copte sont nombreux à partir d'Égypte c'est surtout parce que les pays occidentaux pratiquent une ségrégation religieuse pour l'accueil des immigrés.
... c'est surtout parce qu'ils sont menacés


Pour exemple, plus de 80% des Irakiens que la France accueil sont chrétiens, alors qu'ils sont très minoritaires et ne sont pas les plus touchés par les violences inter religieuse
c'est exactement la même chose pour les chrétiens d'Irak et de Gaza ... et d'Algérie ... l'islam n'a jamais supporté une autre religion a ces côtés les sociétés arabo-muslmanes sont parmi les plus intolérantes au monde.

absent
26/12/2008, 11h37
Le monde musulman n'a jamais été aussi musulman. Si ça continue à ce rythme, il n'y aura plus de minorité non musulmane au Proche et Moyen-Orient, excepté les travailleurs étrangers qui ne sont que de passage.

DZone
26/12/2008, 11h49
L'exode des coptes d'Egypte
Les coptes d'Egypte des années 2010 sont les Refuzniks de l' Union Soviètique des années 80 , ce sont des refugiés économiques qui ne diffèrent de nos Harragas que par la religion . En Occident , certaines religions sont mieux accueillies que d'autres , comme l'a noté medDZ , beaucoup d'Algériens se sont convertis au Christianisme pour etre bien accueillis en France.

absent
26/12/2008, 11h55
"L'attitude de certains musulmans est devenue si agressive qu'on ne se sent plus respectés, explique Sylvia.
OK, la misère y est pour quelque chose, mais l'islamisation de la société égyptienne aussi. Par exemple, dans les années 60, la majorité des femmes du Caire ne portaient pas le voile, aujourd'hui, elles le portent pratiquement toutes. La religion tient une place croissante dans le quotidien des égyptiens, et parfois, on pousse le zèle jusqu'à l'intolérance.

medDZ
26/12/2008, 12h04
gironimoo :
c'est exactement la même chose pour les chrétiens d'Irak et de Gaza ... et d'Algérie ... l'islam n'a jamais supporté une autre religion a ces côtés les sociétés arabo-muslmanes sont parmi les plus intolérantes au monde.

L'irak, la Palestine, l'Algérie,
quel est le rapport entre ces pays outre le fait qu'ils soient musulman?
car des pays musulmans il y en a beaucoup plus que ça.

ils ont tous les trois une plaie qui n'est toujours pas refermée et qui ne le sera certainement jamais dans ce monde où sévit l'injustice.

cette plaie c'est la colonisation qui a détruit ces peuples, la décolonisation et le continuum colonial qui a bouleversé les populations de ces pays,

Mais heureusement que l'histoire nous prouvent que l'Islam a toujours été tolérante envers les autres religions, et l'histoire nous prouve aussi que les pays occidentaux qui vivent aujourd'hui dans le confort n'étaient pas aussi tolérant, et avec la crise qui s'annonce je me demande combien de temps va durée cette "tolérance".

medDZ
26/12/2008, 12h08
AANIS :
OK, la misère y est pour quelque chose, mais l'islamisation de la société égyptienne aussi. Par exemple, dans les années 60, la majorité des femmes du Caire ne portaient pas le voile, aujourd'hui, elles le portent pratiquement toutes. La religion tient une place croissante dans le quotidien des égyptiens, et parfois, on pousse le zèle jusqu'à l'intolérance.

L'islamophobie dans toute sa raclure!

Pour toi une femme qui a foi en sa religion et qui veut porter le voile comme la grande majorité des égyptiennes qu'es ce qu'il faut leur faire.
leur arracher le voile et les emmené dans des centre de rééducation ?

Bravo ! quelle tolérance !

absent
26/12/2008, 12h13
Pour toi une femme qui a foi en sa religion et qui veut porter le voile comme la grande majorité des égyptiennes qu'es ce qu'il faut leur faire.
leur arracher le voile et les emmené dans des centre de rééducation ?Ou ai-je écrit qu'on devait retirer leur voile aux femmes égyptiennes?
J'ai parlé du voile uniquement pour prouver la montée du sentiment religieux en Egypte et dans le monde musulman en général.
Mais si tu veux qu'on s'y attarde, en Egypte, ce sont les égyptiennes non voilées qui sont harcelées dans la rue, et j'en ai été témoin personnellement. Alors n'inverse pas les roles, ce ne sont pas les femmes voilées qui sont persécutées dans la région.

Gironimoo
27/12/2008, 11h23
L'irak, la Palestine, l'Algérie,
quel est le rapport entre ces pays outre le fait qu'ils soient musulman?
car des pays musulmans il y en a beaucoup plus que ça.
ce n'été qu'un exemple de sociétés a majorité musulmane ou les minorités non musulmanes sont persécutées aussi bien par les populations que par les administrations

ils ont tous les trois une plaie qui n'est toujours pas refermée et qui ne le sera certainement jamais dans ce monde où sévit l'injustice.
quel est le rapport avec la colonisation ?!!! la colonisation justifie t-elle qu'on persécute les minorités !!! y'a que les sociétés musulmanes qui ont été colonisées
la crédibilité des gazaoui est encore plus remise en cause ... au moment même oui ils crient a l'injustice et la cruauté des israéliens à leur égard ... les chrétiens de gaza sont persécutés harcelés et même liquidés physiquement ...

myra21
27/12/2008, 12h00
Dzone a dit:beaucoup d'Algériens se sont convertis au Christianisme pour etre bien accueillis en France.

Personnellement j'en connais deux , d'ailleurs il y a une association (évangéliste) qui les acceuilles et conseille et au bout de la conversion
quelques mois aprés ont leurs délivrent soit des papiers Français ou Alors ils sont repertoriers comme demandeurs d'asile pour persuction religieuse
C'est a mourire de rire........

ernestito
27/12/2008, 16h44
le cas des nouveaux convertis en algerie et les coptes est tres differents. les coptes sont chretiens depuis des siecles,
Et il fo le dire l'islam est tolerant mais les musulmans le sont de moins en moins.
et on a beau le dire les occidentaux sont maintenant plus tolerant que bcp de pays musulmans, la creation de mosquée financé par les etats en est un exemple meme.
malheuresment l'islam connait actuellemnt une crise.

Sioux foughali
27/12/2008, 16h47
1 C'est aujourd'hui dramatique pour les chretiens d'Irak et les 40 dernieres années sont difficiles pour les chretiens d'Orient globalement. La cause c'est l'Islamisme politique revolutionnaire et ses dégats . Les USA et leur geopolitique sont responsables de ces crispations et de ces travestissements du religieux par les extremistes islamistes politiques eux aussi coupables .

2 les musulmans 'Sadate ou Moubarak sont aussi presentés comme des descendants de l'ancienne Egypte. Pour Sadate , j'en suis quasiment convaincu. Rien ne demontre que les Coptes du Sud de l'Egypte comme ceux du nord soient tous issus de l'ancienne Egypte

3



c'est exactement la même chose pour les chrétiens d'Irak et de Gaza ... et d'Algérie ... l'islam n'a jamais supporté une autre religion a ces côtés les sociétés arabo-muslmanes sont parmi les plus intolérantes au monde.

l'islam n'a jamais supporté une autre religion a ces côtés

Faux, negationisme.

Haroun Al Rashid , Abassides,, Empire Ottoman..Sur un plan historique les exemples de sociétés avec differentes religions sont plus nombreux dans l'espace majoritairement musulman .

Si on parle des armeniens genocidés , il ne s'agit pas d'une guerre de religion mais une guerre et des crimes contre l'humanité à l'encontre d'un peuple notamment pris comme bouc emissaire dans le cadre d'un affrontement , d'une rivalité , d'une mefiance entre l'Empire Ottoman et l'Empire Russe.

Partout , les Ottomans musulmans ont laissé les chretiens et les juifs pratiquer leur culte.

Idem pour le proche et moyen orient, si tant de chretiens sont demeurés jusqu'au debut du 20° en Syrie, Irak, Liban, Egypte ..c'est bien la preuve que cahin caha , sans nier les periodes difficles, les sociétés dans ces pays etaient globalement bien plus diverses au plan religieux que celles d'Italie, d'Allemagne ou d'Angleterre ou d'Autriche ou de Pologne

tamerlan
27/12/2008, 16h58
c'est un article mauvais et mensonger..

par exemple il dit:
"
et vivent d'autant plus mal de voir leur patriotisme mis en doute dans l'armée, qui les écarte des postes de commandement. La Constitution étant fondée sur la charia, la loi islamique, ils sont aussi exclus de facto de certaines hautes fonctions, comme la présidence de la République. Le Parlement ne compte qu'un seul copte sur 454 députés."

or je rapelle par exemple boutros ghali, voila un aperçu de sa carriere:

"Boutros-Ghali est né au Caire, en Égypte, dans une famille de chrétiens coptes. Il a obtenu une licence en droit de l’université du Caire en 1946 et un doctorat en droit international de l’université de Paris et le diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris en 1949. La même année il devient professeur de droit international et de relations internationales à l’université du Caire, un poste qu'il occupe jusqu'en 1977. En 1965 il devient président de la Société égyptienne de droit international, et en 1975 président du Centre d'études politiques et stratégiques (Al-Ahram). De 1954 à 1955 il était le bénéficiaire d'une bourse de recherche Fulbright à l’université Columbia, il fut aussi directeur du Centre de recherche de l'Académie de droit international de La Haye de 1963 à 1964, et professeur invité à la faculté de droit de l’université de Paris de 1967 à 1968.

Défenseur du tiers-monde, il est ministre égyptien des affaires étrangères de 1977 jusqu'en 1991. Il prend alors le poste de vice-premier ministre égyptien chargé des affaires étrangères auprès des Nations unies. Alors ministre des affaires étrangères, il est avec son homologue israélien Moshe Dayan, l'un des principaux négociateurs des accords de paix israélo-arabes signés par Anouar el-Sadate et Menahem Begin en 1979.

Il est élu au poste de Secrétaire général de l'ONU le 1er janvier 1992..."

ce que je sais c'est que la saignée copte vient du nombre toujours plus croissant de conversions a l'islam..est ce le resultats de "persecutions"???:mrgreen:

http://www.youtube.com/v/UK2c2lwYksM&hl=fr&fs=1

ernestito
27/12/2008, 17h19
@ tamerlan,
la tu fait vraiment de la demagogie en voulant cacher un reel probleme
les chiffre du nombre d'exilé copte ne cesse d'augmenter.
on est loin du temps ou l'emir abdel Kader avait proteger des centaine de chrtien

ernestito
27/12/2008, 17h21
en fait tu ne fait que renforcer la mauvaise image de l'islam, mais d'un autre cote tu est le prmier a t'insurger d'acte islamophobe
un bon musulman se doit de denoncer tous les actes racistes envers les trois religions monoteiste

tamerlan
28/12/2008, 01h15
@ernestito

citation
"en fait tu ne fait que renforcer la mauvaise image de l'islam,"

vous savez "adab a3tawlou nouara klaha" "on a fait sentir une fleur a un ane: il l'a mangea!"

l'exode des coptes s'explique par la situation economique tres difficile en egypte et ceci pour tout les egyptiens..les coptes ont plus de chances d'emigrer en sucitant la sympathie en tant que persecutés

oui il y'a eut des heurts entre les deux communautés provoquées par les imbeciles des deux communautés et non des imbeciles musulmans seulement..

l'article est un navet qui transmet une image caricaturale digne de la propagande moyennageuse au plais des souverains europeens pour les pousser aux croisades

c'est un navet ernestito, c'est les moulins a vent de don quichotte

kerouac
28/12/2008, 02h27
le négationisme devant les faits à encore de beaux jours devant lui.

Mieux vaut être musulman en terre chrétienne ( occidental) que l'inverse.

Fin de la transmission.

kerouac
28/12/2008, 02h40
à 9 ans , des gamines egyptiennes sont soumises au mariage: c'est ça que tu promeus, la pédophilie ?

Tant qu'à faire la sourde oreille, aussi bien balancé toute la vérité.

Tant qu'aux sourates, aucune ne pourra justifié la vente de mineures à des pervers.

Sioux foughali
28/12/2008, 08h41
Kerouac,

Mieux vaut être musulman en terre chrétienne ( occidental) que l'inverse.



aujourd'hui tu as raison.



l'honnêteté commande de situer dans le temps .et non de dire .''.jamais ''ou ''toujours.''

absent
28/12/2008, 10h19
oui il y'a eut des heurts entre les deux communautés provoquées par les imbeciles des deux communautés et non des imbeciles musulmans seulement..
De quels imbéciles coptes tu parles? Certains musulmans considèrent que le seul fait d'agrandir une église ou de prier dans une usine désaffectée comme étant de la provocation étant donné que l'Islam interdit la construction de nouveaux lieux de cultes non musulmans en terre d'Islam.
Sinon, je suis d'accord avec Sioux, mieux valait etre chrétien ou juif en terre d'Islam que musulman ou juif dans l'Europe chrétienne. La donne a bien changé depuis.

Allane
28/12/2008, 11h17
Gironimoo... y'a que les sociétés musulmanes qui ont été colonisées

Vraiment du n'importe quoi! et les ethiopiens colonisés par les italiens, les namibiens par les allemands, les angolais, les mozambiquains et les capverdiens par les portugais, les ougandais, les tanzaniens etc... par les anglais, les congolais, les burundais et les rwandais par les belges etc... etc... etaient-ils musulmans??

Allane
28/12/2008, 11h20
..mieux valait etre chrétien ou juif en terre d'Islam que musulman ou juif dans l'Europe chrétienne


De loin. Nombreux sont les juifs qui avaient fui la péersécution dans la péninsule ibérique chrétienne pour trouver refuge en terre d'islam.

tamerlan
28/12/2008, 13h25
lolllllllll
diversifiez vos sources: vous etes sous l'emprise des actions du lobby copte americain.

vous avez une vision caricaturale de ce qui se passe..digne d'un e bd de tintin ou le mechant et le bon sont designés d'avance

@kerouac
si on jugeait la pertinence de ton intervention avec la longeur de ton pantalon tu porterait un slip

myra21
28/12/2008, 13h35
kerouacà 9 ans , des gamines egyptiennes sont soumises au mariage: c'est ça que tu promeus, la pédophilie ?



Tant qu'aux sourates, aucune ne pourra justifié la vente de mineures à des pervers


Alors toujours dans l'islamophobie?
maintenant que tu as quité l'islam de tes parents , pourquoi ne pas essayé d'effacé de ta mémoire tous ce qui se reporte à l'Islam.

Pourrait-tu me citer des sourates qui justifie la vente de mineurs a des pervers?
quand aux mariages de Gamines de 9 en égyptes tu pourrais nous donné des sources fiables.
PS: Source venant d'un islamophobe ne sont pas acceptés.

gdesmon
28/12/2008, 15h08
Mauritanie: Des fillettes de six ans « mariées » à des riches des pays arabes du Golfe

Le mariage précoce de gamines devient un trafic juteux.


Le mariage précoce des jeunes mauritaniennes de six ans à peine pour certaines, à des hommes riches des Etats du Golfe arabe est en train de devenir un trafic juteux. Plus elles sont jeunes, plus elles ont de la valeur.

La pratique matrimoniale était jusqu’ici connue en milieu rural. Elle est maintenant courante dans les villes, a rapporté IRIN (Réseau d’information régionale intégrée, une agence de presse de l’ONU).

Les familles peuvent demander entre 4'000 dollars et plusieurs dizaines de milliers de dollars, selon que la fillette soit jeune ou plus âgée. «Le mariage précoce est presque une garantie de profit pour la famille en un rien de temps», a déclaré à IRIN un sociologue, Sidi Mohamed Ould Jyyide, ajoutant que le mariage précoce des jeunes filles aux riches du golfe est «devenus un nouveau commerce».

Ce sont des trafiquants qui mènent en général ces mariages. Pour ce faire, ils sont « prêts à payer tous les frais de voyage et d’hébergement des fillettes». Ce sont soit des intermédiaires rémunérés, qui travaillent pour le compte d’hommes à la recherche de jeunes épouses, soit les membres des familles des victimes.

Selon Ould Jyyide, ce qui était auparavant une pratique culturelle impliquant uniquement l’échange de présents symboliques est devenu un véritable «commerce» essentiellement pratiqué par des familles urbaines pauvres qui tentent de vendre leurs filles en mariage à des familles riches.

Pour Hussein Ould Medo, analyste culturel, auteur et professeur, les mariages d’enfants sont encore monnaie courante en Mauritanie et peuvent être considérés comme «le moyen» de rejeter ce que certains perçoivent comme les maux de la modernisation. «C’est une façon de lutter contre un changement radical ou contre une modernisation négative».

Une évidence, mais pas de chiffres

Selon une source du gouvernement, il est difficile de déterminer le taux de mariages précoces en Mauritanie. Au ministère de la Promotion des femmes et des familles, «on ignore le taux véritable de ces mariages, car la plupart des cas ne sont pas déclarés en tant que mariages officiels, en plus, il n’existe aucune statistique», a déclaré Aminetou Mint Takki, directrice du ministère. Les cas de non-respect de l’âge légal du mariage, tel qu’il a été fixé dans le code de la famille, doivent être «sanctionnés», a-t-elle fait remarquer. En théorie.

Oumelkhary Mint Sidi Mohamed, 14 ans, une victime, a raconté que lorsqu’elle avait huit ans, son père l’avait emmenée loin d’Adel Beghrou, son village, situé près de la frontière entre la Mauritanie et le Mali, et l’avait confiée à une tante à Nouakchott, qui l’avait conduite jusqu’en Arabie saoudite. A l’arrivée, le rêve de fortune de la famille s’est vite transformé en cauchemar, car elle avait été violée sur place par un cousin intermédiaire, alors qu’elle attendait d’être présentée à de riches prétendants, en Arabie saoudite.

«Pour sauver la face, ma famille s’est arrangée avec lui pour qu’il fasse de moi sa femme et me ramène au pays», a-t-elle poursuivi, ajoutant : « je me suis retrouvée servante chez lui. Il a commencé à me battre dès que ma famille est partie. J’ai parlé à mon père de mes souffrances incessantes pour mettre fin à cette terrible relation».

Mais même après l'intervention de sa famille pour obtenir le divorce un an après son mariage, a-t-elle poursuivi, son père a tenté de nouveau de la vendre en mariage… en Arabie saoudite.

L'étrange conception d'un ouléma

En vertu du code national de la famille en Mauritanie, l’âge légal du mariage est de 18 ans. Cette loi n’est guère «utile» pour certaines filles du pays, à en croire Aminetou Mint Moctar, présidente de l’Association des femmes chefs de famille. «Le code de la famille n’est pas appliqué pour protéger les plus pauvres et les personnes sans instruction», a-t-elle déploré.

De nombreux habitants de la Mauritanie, pays essentiellement musulman, appliquent le code religieux qui autorise le mariage d’une fille même à 15 ans. A ce sujet, a expliqué Hamden Ould Tah, secrétaire général de l’Association des oulémas (érudits musulmans) de Mauritanie, «il est acceptable, dans la religion musulmane, d’épouser une fillette de six ans, mais tout contact physique doit attendre qu’elle ait atteint sa maturité biologique».




Source : www.cridem.org

myra21
28/12/2008, 15h19
Aujourd'hui 15h08gdesmonMauritanie: Des fillettes de six ans « mariées » à des riches des pays arabes du Golfe



Le mariage précoce de gamines devient un trafic juteux.




Le mariage précoce des jeunes mauritaniennes de six ans à peine pour certaines, à des hommes riches des Etats du Golfe arabe est en train de devenir un trafic juteux. Plus elles sont jeunes, plus elles ont de la valeur.



La pratique matrimoniale était jusqu’ici connue en milieu rural. Elle est maintenant courante dans les villes, a rapporté IRIN (Réseau d’information régionale intégrée, une agence de presse de l’ONU).



Les familles peuvent demander entre 4'000 dollars et plusieurs dizaines de milliers de dollars, selon que la fillette soit jeune ou plus âgée. «Le mariage précoce est presque une garantie de profit pour la famille en un rien de temps», a déclaré à IRIN un sociologue, Sidi Mohamed Ould Jyyide, ajoutant que le mariage précoce des jeunes filles aux riches du golfe est «devenus un nouveau commerce».



Ce sont des trafiquants qui mènent en général ces mariages. Pour ce faire, ils sont « prêts à payer tous les frais de voyage et d’hébergement des fillettes». Ce sont soit des intermédiaires rémunérés, qui travaillent pour le compte d’hommes à la recherche de jeunes épouses, soit les membres des familles des victimes.



Selon Ould Jyyide, ce qui était auparavant une pratique culturelle impliquant uniquement l’échange de présents symboliques est devenu un véritable «commerce» essentiellement pratiqué par des familles urbaines pauvres qui tentent de vendre leurs filles en mariage à des familles riches.



Pour Hussein Ould Medo, analyste culturel, auteur et professeur, les mariages d’enfants sont encore monnaie courante en Mauritanie et peuvent être considérés comme «le moyen» de rejeter ce que certains perçoivent comme les maux de la modernisation. «C’est une façon de lutter contre un changement radical ou contre une modernisation négative».



Une évidence, mais pas de chiffres



Selon une source du gouvernement, il est difficile de déterminer le taux de mariages précoces en Mauritanie. Au ministère de la Promotion des femmes et des familles, «on ignore le taux véritable de ces mariages, car la plupart des cas ne sont pas déclarés en tant que mariages officiels, en plus, il n’existe aucune statistique», a déclaré Aminetou Mint Takki, directrice du ministère. Les cas de non-respect de l’âge légal du mariage, tel qu’il a été fixé dans le code de la famille, doivent être «sanctionnés», a-t-elle fait remarquer. En théorie.



Oumelkhary Mint Sidi Mohamed, 14 ans, une victime, a raconté que lorsqu’elle avait huit ans, son père l’avait emmenée loin d’Adel Beghrou, son village, situé près de la frontière entre la Mauritanie et le Mali, et l’avait confiée à une tante à Nouakchott, qui l’avait conduite jusqu’en Arabie saoudite. A l’arrivée, le rêve de fortune de la famille s’est vite transformé en cauchemar, car elle avait été violée sur place par un cousin intermédiaire, alors qu’elle attendait d’être présentée à de riches prétendants, en Arabie saoudite.



«Pour sauver la face, ma famille s’est arrangée avec lui pour qu’il fasse de moi sa femme et me ramène au pays», a-t-elle poursuivi, ajoutant : « je me suis retrouvée servante chez lui. Il a commencé à me battre dès que ma famille est partie. J’ai parlé à mon père de mes souffrances incessantes pour mettre fin à cette terrible relation».



Mais même après l'intervention de sa famille pour obtenir le divorce un an après son mariage, a-t-elle poursuivi, son père a tenté de nouveau de la vendre en mariage… en Arabie saoudite.



L'étrange conception d'un ouléma



En vertu du code national de la famille en Mauritanie, l’âge légal du mariage est de 18 ans. Cette loi n’est guère «utile» pour certaines filles du pays, à en croire Aminetou Mint Moctar, présidente de l’Association des femmes chefs de famille. «Le code de la famille n’est pas appliqué pour protéger les plus pauvres et les personnes sans instruction», a-t-elle déploré.



De nombreux habitants de la Mauritanie, pays essentiellement musulman, appliquent le code religieux qui autorise le mariage d’une fille même à 15 ans. A ce sujet, a expliqué Hamden Ould Tah, secrétaire général de l’Association des oulémas (érudits musulmans) de Mauritanie, «il est acceptable, dans la religion musulmane, d’épouser une fillette de six ans, mais tout contact physique doit attendre qu’elle ait atteint sa maturité biologique».



1/Moi je ne dirais pas marier a 6ans mais vendu a 6 ans par des individus sans fois ni loi.
2/L'esclavage des femmes est toujours d'actualité mais pas seulement dans le monde musulman c'est aussi un mal profond dans le monde occidentale d'ailleurs il ne passe pas une semaine ou les journaux ne fasse états d'une fillette de 2,5,6 et plus violée par un proche ou un etranger ce n'est pas pour ça qu'on met en cause, dans la religion juive il n'y a pas si longtemps le mariage était autorisé a partir de 9 ans .
Quand au mariage en Europe il est autorisé à partir de 16 ans mais beaucoup de filles sont mères a 13 ans et des fois méme à 12 ans , il y a pas longtemps une fillette de 11 ans en Angleterre (bien blanche) était enceinte .
Comme tu le vois ce problème n'est pas spécifique aux musulmans mais à l'humanité.
Le mariage à 6 ans oui et alors en Algerie il n'est pas rare de voir une voisine proposé sa fille en mariage a sa meilleur ami: Mais ce n'est qu'une promesse et qui ne peut étre consommé avant l'age de la pubérté.
Par contre j'aimerais que tu me cites un hadith ou une sourate qui dit qu'on peut consommé un mariage à 6 ans?

gdesmon
28/12/2008, 15h27
??????????????????????????????????

myra21
28/12/2008, 15h37
D'un coté tu dit que l'islam autorise le mariage à 15 ce qui est tout a fait normale , sachant qu'en Europe l'autorisation du mariage selon certains pays c'est entre 15 et 18 ans.
Et de l'autre tu dis qu on Mauritanie certains ont vendu leurs filles à 6 ans?
Tu crois pâs que tu confond BANDITISME et PARENT?

ernestito
28/12/2008, 15h53
faux tres peu de pays europeen autorise le mariage a 16 ans, la france a changer depuis quelques années le mariage qui est maintenant qu'a 18 ans
@ myra , une fillette de 11 ans qyu tombe enceinte suite a une relation sexuelle avec un homme , est consideré en europe comme de la pedophylie,

malhereusement dans certain pays musulmans ils jouent sur la fibre de l'islam pour se "taper" des filletes , et ce en arguant le fait que le prophete a eu une femme agée de 11 ans.

Cookies