PDA

Voir la version complète : Madoff : enquête du parquet anticorruption en Espagne


DZone
26/12/2008, 20h31
Le parquet voudrait savoir si ceux qui ont distribué des produits financiers liés aux fonds Madoff en Espagne étaient au courant de la fraude présumée.

Une enquête du parquet anticorruption vise la distribution en Espagne de fonds de la société d'investissement de Bernard Madoff, a affirmé jeudi 25 décembre la radio privée Cadena Ser.

Le parquet "va demander dans les prochains jours" au gendarme de la bourse américain, la SEC (Securities and Exchange Commission), des informations sur la société de Madoff, indique la radio.

Le parquet veut savoir si ceux qui ont distribué des produits financiers liés aux fonds Madoff en Espagne étaient au courant de la fraude présumée, toujours selon la radio, qui n'identifie pas ses sources et ne donne pas d'autres précisions.

Parmi eux figure le financier colombien Andrés Piedrahita, représentant de la société "Fairfield Greenwich Advisors", la plus exposée à l'affaire Madoff avec 7,5 milliards de dollars de pertes potentielles.

Santander très exposée

Andrés Piedrahita a déclaré aux médias espagnols qu'il avait lui-même été une "victime" de la fraude et avait perdu personnellement "des millions de dollars". D'autres sociétés ont distribué des fonds Madoff en Espagne, avait-il ajouté.

Plusieurs grandes banques espagnoles ont déjà annoncé qu'elles étaient exposées à la fraude, notamment via leur activité de banque privée pour grandes fortunes, surtout la numéro un Santander, dirigée par Emilio Botin, à hauteur de 2,33 milliards d'euros.

La Fondation Elie Wiesel a perdu presque tous ses avoirs

La femme d'affaires Alicia Koplowitz, une des plus grandes fortunes d'Espagne, risque elle de perdre 10 millions d'euros, selon les médias espagnols, qui estiment que de nombreux particuliers fortunés espagnols ont été affectés.

La Fondation Elie Wiesel (http://www.challenges.fr/actualites/finance_et_marches/20081224.CHA9606/madoff__la_fondation_wiesel_a_perdu_presque_tous_s es_av.html) pour l'humanité, qui lutte contre l'antisémitisme, a annoncé mercredi avoir perdu "la quasi totalité de ses avoirs" qui avaient été donnés en gestion à la société du financier américain, soit 15,2 millions de dollars.

Le scandale Madoff a éclaté le 11 décembre lorsque le financier de 70 ans a été arrêté à New York et accusé d'une fraude "pyramidale" portant sur 50 milliards de dollars.

Il a pris une tournure tragique avec le suicide (http://www.challenges.fr/actualites/finance_et_marches/20081224.CHA9583/la_premiere_victime_de_laffaire_madoff_est_un_fran cais.html) mardi à New York du financier français Thierry de la Villehuchet, dont le fonds Access International avait lourdement investi en produits Madoff.

Challenges.fr

Cookies