PDA

Voir la version complète : Ghaza: Mahmoud Darwiche l'avait bien dit


djet 7
28/12/2008, 07h53
ar Ghania Oukazi
La ministre israélienne des Affaires étrangères a pris le soin de prévenir le président égyptien avant de massacrer le peuple palestinien.



C'est comme si elle voulait le prendre à témoin, la ministre israélienne des Affaires étrangères a estimé, devant le président égyptien, que le mouvement de libération palestinien, Hamas, doit payer ce qu'il fait à Israël. Pour faire face aux roquettes que lancent les kataieb El Kassem et autres fidayine palestiniens, parce que leurs territoires sont colonisés et leur peuple affamé, la ministre avait déclaré, à partir du Caire, que le Hamas doit être anéanti. En guise de réponse à cette déclaration de guerre faite en direct d'un pays arabe par une israélienne contre un peuple arabe, son homologue, le ministre égyptien des Affaires étrangères a juste demandé aux deux parties de faire dans la pondération. En clair, il veut que le Hamas pondère ses actions de «violence» contre Israël et qu'en contrepartie, l'armée israélienne le fasse aussi lorsqu'elle attaque Ghaza. Discours de dupes ou civilités diplomatiques face à une invitée que les Egyptiens considèrent de marque, le résultat est désastreux.

Depuis la rencontre du Caire, le peuple palestinien mis sous embargo depuis longtemps, se fait massacrer à grande échelle. La ministre israélienne ne rigole pas. Elle est passée à l'action tout de suite après qu'elle ait demandé la bénédiction de Hosni Moubarak. Ce dernier a démontré, à plusieurs reprises, qu'il n'est nullement touché par les gémissements des Palestiniens, qu'ils soient vivants affamés ou agonisant touchés par des raids israéliens, depuis hier, violents et multiples. Ghaza est à feu et à sang. Elle pleure ses morts, secourt ses blessés dans des conditions d'embargo serré et tente de protéger sa population avec l'aide de Dieu. En fait, c'est ce qu'ont les Ghazaouis pour riposter, les yeux pour pleurer et implorer Dieu pour qu'Il leur accorde Sa Miséricorde. Riposter bien sûr contre une armée des plus puissantes au monde. Une armée équipée jusqu'aux dents et qui de surcroît, possède l'arme nucléaire sans que la communauté internationale ne s'en offusque ou ne s'en inquiète.

«Légitime défense» avait plaidé le président sortant George Bush lorsque l'armée israélienne avait attaqué le Sud Liban en 2006. C'est dire qu'Israël a tous les droits pour commettre toutes les violations possibles et imaginables. D'ailleurs, pour avoir bonne conscience, la communauté internationale et les dirigeants arabes avec, se sont toujours tournés vers le Hamas pour l'accuser le provocateur, d'être à l'origine des raids menés par Israël sur les territoires palestiniens. Il lui est reproché de lancer ses roquettes contre les colonies juives, des populations venues d'ailleurs pour accaparer ce qui leur revient de droit.

Le monde semble s'acheminer vers une flagrante violation de l'histoire, celle qui prouve, argumente et affirme que la Palestine est occupée par les Israéliens et non le contraire.

Ce qui signifie, faut-il le dire, que les Palestiniens sont en guerre pour libérer leur pays. Il n'est jamais de trop de le dire, de le redire, de le répéter à ceux qui refusent de se l'avouer. Les choses semblent simples, voire simplistes, mais si le monde est frappé d'amnésie, les Palestiniens ne le sont pas. Avec le peu de moyens de bord qui leur reste, ils essaient de préserver leur cause. Le Moyen-Orient est aussi et reste une question de décolonisation qui ne sera possible que par le retour des réfugiés, le retrait d'Israël des territoires occupés et la proclamation de l'Etat palestinien avec El-Qods comme capitale. Beaucoup à travers le monde croient que c'est de l'illusion que de croire à tout cela. Certes, l'on pourrait s'imaginer qu'il n'y aurait rien à espérer quand l'Europe se fait gouverner par des présidents comme Nicolas Sarkozy dont l'une de ses premières actions en tant que président en exercice de l'Union européenne était d'accorder un statut particulier à Israël. Et autre Bush qui n'a mérité, en fin de parcours présidentiel qu'une chaussure qui lui a été lancée par un opprimé arabe parmi tant d'autres. Mais est-il nécessaire de rappeler les origines de Sarkozy et les moyens de la ******** qui ont permis son élection à la tête de l'Elysée? Il existerait de ces analystes absurdes qui ont eu déjà à se soulever contre ce genre de rappel qu'ils assimilent volontiers à un acte antisémite. Ce n'est pas ces réactions de groupuscules en mal de causes qui feraient oublier l'essentiel.

Celui-ci reste incontestablement dans la recherche d'un mouvement arabe solide pour dénoncer l'asservissement de leurs dirigeants aux puissants de ce monde, à savoir Bush et... Sarkozy, deux hommes imprévisibles, agités et aux actes destructeurs. Seule la constitution des élites arabes en un véritable mouvement de réflexion, de contestation et de propositions pourrait sortir le monde arabe de la léthargie dans laquelle l'ont plongé ses gouvernants.

Pour le Moyen-Orient, la solution doit être à la guerre comme à la guerre. Rien n'a servi d'aller à Annapolis, ni bien avant à Oslo ou à Camp David. Mahmoud Derwiche -que Dieu ait son âme- l'avait bien dit, haut et fort.

djet 7
28/12/2008, 08h13
La ministre israélienne des Affaires étrangères a pris le soin de prévenir le président égyptien avant de massacrer le peuple palestinien.______________________________________ _________________
et les israeliens ont obtenus le feu vert?

mnani
28/12/2008, 08h33
comment ca se fait qu'il y a des pubs pour le tourisme en israel ssur ce site?

djet 7
28/12/2008, 09h24
vraiment je viens de le decouvrir

Pihman
30/12/2008, 21h28
c'est des annonces google

le site ne peut rien y changer

Cookies