PDA

Voir la version complète : LE MAROC ACCUSE L’ALGÉRIE DE L’INONDER DE PSYCHOTROPES La couleuvre royale


carlos
02/01/2009, 21h25
LE MAROC ACCUSE L’ALGÉRIE DE L’INONDER DE PSYCHOTROPES
La couleuvre royale

Le Maroc pris en faute, crie au voleur. Alors que le royaume chérifien est connu pour être le premier producteur de drogue dans le monde, il tente de faire dans la diversion. Il veut à tout prix impliquer l’Algérie. Il l’accuse, ni plus ni moins, d’être le principal fournisseur de psychotropes sur son sol. Aux yeux du ministère marocain de l’Intérieur, c’est l’Algérie qui inonde le Maroc de ces substances. «Concernant les substances psychotropes, elles continuent d’être alimentées principalement à partir du territoire algérien», a souligné ce département ministériel dans son rapport sur la question de la drogue au Maroc en 2008. Qui peut avaler une telle couleuvre? Des ONG internationales continuent à accabler ce pays d’être le premier fournisseur de drogue sur le marché mondial. 60% de la drogue qui circule sur le marché mondial provient du Maroc.
Les chiffres en témoignent. 110,893 tonnes de cannabis, 34kg de cocaïne, 7 d’héroïne et 43.510 unités de psychotropes ont été saisies. La valeur marchande des saisies s’élèverait à environ 4 milliards d’euros. Ces chiffres ont été rendus publics par la direction de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur. Le trafic des substances psychotropes occupe la troisième place après le cannabis et la cocaïne. Le Royaume continue de constituer la plaque tournante du trafic desdits produits. Il abrite les réseaux intermédiaires entre les fournisseurs européens et les narcotrafiquants au Maroc. Le produit le plus vendu au Maroc reste le Rivotril. La moitié de la quantité de ce produit commercialisé, illégalement, bien évidemment en Algérie, proviendrait du marché marocain. Rivotril est importé frauduleusement depuis ce pays. Ce produit est fabriqué même au Maroc. Il est fabriqué par le laboratoire Roche suisse, qui possède une filiale au Maroc.
Le rapport royal sur la drogue est loin d’être, ainsi, convaincant que l’Algérie inonde le Maroc de psychotropes. Au contraire, c’est l’Algérie qui est exposée aux dangers qui viennent de l’Ouest. Elle a toujours été une zone de transit. La position de voisinage avec le premier pays producteur de cannabis dans le monde, expose l’Algérie à une menace permanente et croissante. Les quantités de drogue commercialisées ou consommées en Algérie proviennent des frontières ouest. Autre vérité.
Le même rapport souligne l’arrestation de 591 trafiquants étrangers qui activent aux côtés des Marocains. Dans ce chiffre, figurent des Français, des Espagnols, des Italiens, des Belges, etc. En aucun cas ce rapport n’a mentionné l’arrestation d’un Algérien, au minimum, pour trafic de drogue. Pis encore, de hauts responsables des services de sécurité sont impliqués dans le trafic de drogue. Il suffit de rappeler l’arrestation du directeur de la sécurité des palais royaux, qui a été démis de ses fonctions pour être un grand trafiquant de stupéfiants au Nord. Ce dernier n’est pas le seul. Après son arrestation, il cite l’implication de 36 autres responsables du système sécuritaire.
Tahar FATTANI

Bennis
02/01/2009, 21h41
LE MAROC ACCUSE L’ALGÉRIEça! ça constitue la nouvelle politique
L’INONDER DE PSYCHOTROPES
ça! ça n'a rien de nouveau
La couleuvre royaleet ça! on le met sur le compte de l'extra maniacodépressive et de l'excellence de la presse dans les sciences du fait divers :)

l'imprevisible
02/01/2009, 21h42
:D


:D


Et un troisième pour la route :D


La section: international mérite bien mieux que ça, bien mieux, ça devient affligeant, fatigant et lourd ce torticolis vers l'ouest.



.../...

plazma2000
02/01/2009, 21h43
les psychotropes de l'algérie dans le marché marocain est une réalité que méme un gardien de voiture à oujda peut vous affirmer ca, le trafic de hashich marocain est une réamité aussi avec une petite différence que l'algérie n'est souvent qu'un passage pour atteindre un consomateur riche surtout aprés les mesures de controles efficaces appliquer au nord...
et en plus n'oubliez pas que le hashich est un drogue douce par apport a ces pellules de crime

absent
02/01/2009, 23h22
La section: international mérite bien mieux que ça, bien mieux, ça devient affligeant, fatigant et lourd ce torticolis vers l'ouest.

T'as Tout Résumé .

mansali06
02/01/2009, 23h25
Les psychotropes sont des MEDICAMENTS.

EST CE QUE L'ALGERIE EST RESPONSABLLE, SI LES MAROCAINS DECIDENTDE LES DETOURNER DE LEURS USAGES NORMAUX ??.

Si un jour les marocains décident de snifer les pneus Michelin, Alors d'après vous on doit lui interdire ses usines ?.

Par contre les plantations du hachich marocain, est exclusivement cultivé
comme drogue.

.................................................. .......

Définition: psychotropes
Les psychotropes sont des médicaments possédant une propriété dont l’action se fait spécifiquement sur l’activité cérébrale.
On distingue classiquement :
- Les psycholeptiques : médicaments déprimant l’activité mentale psychoplégique.

- Les psycho-analeptiques : médicaments possèdant la capacité d’exciter l’activité mentale. Les plus connus sont les amphétamines. Les psychoanaleptiques sont des substances médicamenteuses possédant la capacité de stimuler l'activité mentale en cas de troubles psychiques.

Parmi les psychoanaleptiques il est nécessaire de distinguer deux groupes : les nooanaleptiques que l'on appelle également psychostimulants, psycho tonico ou psychoénergisants qui quand une maladie (processus pathologique) a fait régresser la vigilance (amphétamine ou amphétaminques.

Le deuxième groupe de médicaments appartenant aux psychoanaleptiques sont les thymo-analeptiques que l'on appelle également antidépresseurs et qui permettent en théorie de régulariser, de normaliser humeur.

- Les psychodysleptiques sondés médicaments qui possèdent la propriété d’entraîner des troubles mentaux comme une déviation du jugement etc. C’est le cas par exemple du haschisch et des hallucinogènes psychédéliques et onirogènes en général.

Le psychotrope le plus connu du grand public semble-t-il est l'alcool.

..................................................

Voila la difference.

ayoub7
02/01/2009, 23h34
politique de reciprocite...

mansali06
03/01/2009, 00h04
Réciprocité, vous dites ?.

D'un coté, les médicaments et de l'autre le poison.

Echange très équitable.

El Diez
03/01/2009, 00h09
le hashish aussi c'est un medicament, kayqad lmjaj :lol:

absent
03/01/2009, 00h09
D'un coté, les médicaments et de l'autre le poison.

Ce Médicament Merite le Prix Nobel de la Médecine :72:

mansali06
03/01/2009, 00h15
Mais oui,
justifier l'injustifiable.

absent
03/01/2009, 00h17
Mais oui,
justifier l'injustifiable.

Justifier que c'est Un Médicament ? :mrgreen:

Bon , Allezzzz .... On Va Pas Transformer " International " à " Débilités " ...

mansali06
03/01/2009, 00h24
Comme tu dis, des debilités.

comparer les medicaments au hachich

spok
03/01/2009, 00h49
http://img158.imageshack.us/img158/2537/contrebandezd6.png

En effet, si Oujda est le point de passage obligé des contrebandiers s’approvisionnant en Algérie, Nador est le centre névralgique d’un négoce très actif des produits espagnols.
L’impact de ces échanges est extrêmement lourd sur l’économie nationale. Si les autorités ferment les yeux sur certaines personnes démunies qui font de la contrebande un métier de subsistance, ils sont conscients de l’existence de réseaux mafieux tentaculaires qu’ils traquent à longueur d’année.

Nador : des réseaux mafieux spécialisés !
A Nador, ville limitrophe de Melillia, chaque jour, ils sont plus de 30 mille citoyens venant des quatre coins du Maroc, dont El Jadida, Casablanca, Fès et Tiznit à vouloir traverser Bab Bario Chino, accolé à la frontière.
Si certains se contentent de faire des achats personnels, d’autres visent d’autres types de marchandises telles que les réfrigérateurs, les pneus, les couvertures et les bouteilles d’alcool. Ces derniers travaillent en général pour le compte de réseaux structurés spécialisés dans la contrebande.

Oujda : La porte ouverte aux psychotropes
Non loin de Nador, à Oujda, les agents douaniers traquent un autre type de contrebande qui concerne l’essence, les viandes rouges, le bétail mais aussi les psychotropes et les médicaments.
En plus de plomber et paralyser l’économie régionale et nationale, la contrebande dans le Nord-est est un réel fléau pour la santé des citoyens.
selon...."Al Wajh Al Akhar" by 2M tv

(reportage un peu trop partial on va dire)

:mrgreen:

auscasa
03/01/2009, 01h32
depuis cette anne le maroc n'es plus premier producteur du hachich mais il est 2 eme apres l'afganistan d'apres le dernier report de l'ONU :mrgreen: .

et avec cette vitesse bientot le maroc sera deriere adrar en algerie dans la production du hachich.

Geass
03/01/2009, 01h35
Les medicaments se vendent avec ordonnance l'ami.

ayoub7
03/01/2009, 03h09
D'un cote le naturel, de l'autre le modifié chimiquement :)

mansali06
03/01/2009, 16h52
Commentaire completement

NUL.

spok
03/01/2009, 18h07
depuis cette anne le maroc n'es plus premier producteur du hachich mais il est 2 eme apres l'afganistan d'apres le dernier report de l'ONU :mrgreen: .

et avec cette vitesse bientot le maroc sera deriere adrar en algerie dans la production du hachich.


On dirait que le haschich est monté à la tête de notre ami "auscasa" qui voudrait bien voir l'algérie en guenilles.

Le Rif est devenu la première région du monde pour la culture du cannabis . On suppose que l’Etat marocain a fermé les yeux sur cette activité à cause de la répression militaire de 1958. La réalité semble pourtant assez différente, dont témoignent de nombreuses affaires de corruption. Bien des fonctionnaires se sont enrichis grâce à la drogue : « les producteurs de cannabis expliquent qu’ils cultivent lorsqu’ils en ont reçu l’autorisation officieuse ou en tout cas que s’ils s’abstiennent une année donnée c’est à la suite d’un interdit, lui aussi officieux. Des villages entiers et même des vallées entières peuvent ainsi subitement renoncer à la production de cannabis, comme ce fut le cas dans la vallée de Oued Laou en 2005.

Les montants font tourner la tête : 140.000 hectares cultivés, 3.000 tonnes de résine produites chaque année qui couvrent 80 % de la consommation européenne. Les ventes des trafiquants s’élèveraient à 12 milliards d’euros .



:mrgreen:

Bennis
03/01/2009, 18h10
bonsoir beni mellal :)
Les ventes des trafiquants s’élèveraient à 12 milliards d’euros .120 d'après les experts algeriens :)

diabolo005
03/01/2009, 18h39
Alors que le royaume chérifien est connu pour être le premier producteur de drogue

Des ONG internationales continuent à accabler ce pays d’être le premier fournisseur de drogue sur le marché mondial.

60% de la drogue qui circule sur le marché mondial provient du Maroc.


Admirez le mensonge, la propagande, le matraquage des cerveaux faibles et la volonté délibéré de désinformer du "journaleux" aux ordres de l'autre mafia politico-millitaire algérien.


le journaleux, et de façon prémiditée et délibéré évite de parler de canabis il parle de droque tout cours pour induire les esprtis faibles en erreur, et faire croire que le MAROC produit le cannabis la cocaine et l'héroine.

Plus pervers que ça, n'existe que dans la presse du pays du NIF bidon

Cookies