PDA

Voir la version complète : George Bush appelle à faire pression sur le Hamas


nassim
03/01/2009, 00h27
Le président George W. Bush a exhorté vendredi tous ceux qui le peuvent à faire pression sur le Hamas pour que l'organisation cesse ses tirs sur Israël et permette un cessez-le-feu qui "signifie quelque chose", dans ses premières déclarations sur la crise.

Dans son allocution radiophonique hebdomadaire dont la Maison Blanche a publié le texte avant la diffusion samedi, M. Bush a imputé au Hamas l'entière responsabilité de la situation actuelle et a refusé un "cessez-le-feu unilatéral" qui ne serait pas assorti de mécanismes de contrôle et qui permettrait au Hamas de continuer ses tirs de roquettes sur Israël à partir de la bande de Gaza.

"Le Hamas, un groupe terroriste palestinien soutenu par l'Iran et la Syrie et appelant à la destruction d'Israël, est l'instigateur (du) récent déchaînement de violences", a déclaré M. Bush.

Il a décrit comme un "acte de terrorisme" l'intensification des tirs de roquettes et de mortiers qui a fait suite à la décision du Hamas de ne pas reconduire une trêve de six mois arrivée à expiration le 19 décembre.

L'offensive lancée samedi 27 décembre par Israël dans la bande de Gaza est sa "réponse à ses attaques contre son peuple", a-t-il dit.

"J'appelle instamment toutes les parties à faire pression sur le Hamas pour qu'il se détourne du terrorisme, et à soutenir les dirigeants palestiniens légitimes qui oeuvrent à la paix", a-t-il demandé.

Les Etats-Unis veulent "un cessez-le-feu qui signifie quelque chose et qui soit pleinement respecté", a ajouté M. Bush.

"Un autre cessez-le-feu qui permette des attaques à la roquette sur Israël n'est pas acceptable", a-t-il dit, cautionnant en cela le rejet par le grand allié israélien des nombreux appels à une trêve dans des hostilités qui avaient fait 432 morts chez les Palestiniens vendredi soir, selon les services d'urgence à Gaza.

Les frappes israéliennes n'ont pas fait cesser les tirs de roquettes palestiniennes. Plus de 360 engins au total, selon Israël, ont fait quatre morts depuis le 27 décembre.

"Des promesses de la part du Hamas ne suffiront pas, des mécanismes de vérification doivent être mis en place pour faire en sorte que cesse le trafic d'armes à destination des groupes terroristes à Gaza", a dit M. Bush.

M. Bush ne s'était pas exprimé publiquement sur l'offensive israélienne depuis que celle-ci a commencé. Il a pris la décision rare de le faire dans son allocution radiophonique hebdomadaire, moyen d'expression très calibré du président américain.

Israël est passé à l'offensive moins d'un mois avant la fin de la présidence Bush, dans une période de transition politique qui semble limiter considérablement les capacités d'action de l'administration américaine sortante.

source : AFP

Sioux foughali
03/01/2009, 09h53
on nous a dit que Sarkozy allait y parvenir à faire changer d'avis le Hamas ..


trop puissante désormais "la diplomatie française et europeenne :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ......ZERO oui

elle va convaincre sans difficulté les Russes de ne pas trop jouer sur le gaz dans leur irritation contre les tcheques et les polonais et une partie des politiques ukrainiens

elle va faire changer de position le Hamas

Tres bien placée pour ces 2 objectifs , la diplomatie française :rolleyes:

Understander05
03/01/2009, 12h27
à mon avis ça ne vaut pas le coup d'en parler de ce minable (BUSH), il n'a pas le mérite qu'on parle de lui, et honte aux américans d'abord puis à toute l'humanité toute entière qui laisse un tel minable dans tel position...

Cookies