PDA

Voir la version complète : Michèle Audin désavoue Sarkozy


DZone
03/01/2009, 21h30
Dans une lettre ouverte adressée au président français, Michèle Audin, fille de Maurice, militant de la cause anticolonialiste et mort au cours d’une séance de torture le 21 juin 1957 dirigée par le lieutenant Charbonnier, officier de renseignement servant sous les ordres du général Massu, a refusé le grade de chevalier de la Légion d’honneur que devait lui décerner Nicolas Sarkozy, sous la réserve présidentielle, pour sa contribution à la recherche fondamentale en mathématiques et à la popularisation de cette discipline.

Michèle Audin reproche à Nicolas Sarkozy son silence méprisant quant à l’éclatement de la vérité sur l’assassinat de son père. Aussi et pour ne pas avoir tenu parole, écrit-elle «je ne souhaite pas recevoir cette décoration». Par cette lettre, admirable de simple grandeur, Michèle Audin vient de dévoiler l’imposture, les simagrées et les mensonges. Véritable fille à son père!

L'Expression

Cookies