PDA

Voir la version complète : Un obus de char israélien tue trois soldats de Tsahal à Gaza


DZone
06/01/2009, 11h14
http://img34.picoodle.com/img/img34/3/1/6/f_untitled1m_e8244f0.jpg
Par Reuters, publié le 06/01/2009 à 08:41

GAZA - Au quatrième jour de son offensive terrestre à Gaza, l'armée israélienne a enregistré mardi ses plus lourdes pertes depuis le début des opérations au sol: trois soldats ont été tués et 20 autres blessés par un obus tiré par un char de Tsahal.


Un porte-parole de l'armée a expliqué que le char a ouvert le feu sur un bâtiment qui avait été investi par des militaires israéliens après des combats contre des militants du Hamas dans le nord de la bande de Gaza.
L'information n'a été révélée qu'après que les familles des victimes ont été informées. Quatre des blessés sont dans un état grave.

Au total, quatre soldats israéliens ont été tués depuis l'engagement terrestre tandis que l'opération "Plomb durci" a fait 540 morts du côté palestinien.

Les combats se sont intensifiés, notamment dans les faubourgs de la ville de Gaza, au cours de la journée de lundi qui a été marquée par la mort de 30 civils palestiniens.

Malgré cette offensive, les tirs de roquettes se sont poursuivis contre le sud d'Israël.

Les médias israéliens ont rapporté que les militants du Hamas organisaient leur résistance grâce à un système de tunnels fortifiés.

Le ministre israélien de la Défense, Ehoud Barak, a déclaré devant les députés, lundi, que le Hamas avait subi des revers importants.

"Toutefois, nous ne sommes pas en mesure de dire si ses capacités de combat ont été affectées... Le Hamas ne cherche pas une confrontation directe avec nos troupes", a-t-il expliqué.

"Dans cette opération, des moments difficiles nous attendent encore et le plus grand défi se trouve devant nous", a-t-il estimé.

Un porte-parole militaire du Hamas a déclaré dans un discours diffusé sur les ondes que des milliers de combattants attendaient "dans chaque rue, dans chaque ruelle et dans chaque maison".

Il a également affirmé que les tirs de roquettes contre l'Etat hébreu allaient s'intensifier si les opérations militaires se poursuivaient à Gaza.

Nidal al-Mughrabi, version française Pierre Sérisier

lexpress.fr

Cookies