PDA

Voir la version complète : ONU : la Ligue arabe accuse les USA de blocage


Sioux foughali
06/01/2009, 23h41
....................

ONU : la Ligue arabe accuse les USA de blocage
NOUVELOBS.COM | 06.01.2009 | 18:39

La délégation arabe "fait face à des obstacles en raison des positions pro-israéliennes des Etats-Unis" pour faire adopter une résolution de cessez-le-feu à Gaza, estime l'adjoint du chef de la Ligue arabe.

La Ligue arabe, le 19 juillet 2008 (Reuters)

La Ligue arabe, le 19 juillet 2008 (Reuters)
La Ligue arabe a accusé mardi 6 janvier les Etats-Unis de bloquer l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution sur un cessez-le-feu à Gaza, pour permettre à Israël "de poursuivre son agression".
La délégation ministérielle arabe dépêchée à New York pour tenter de faire adopter cette résolution "fait face à des problèmes et à des obstacles en raison des positions pro-israéliennes des Etats-Unis", a affirmé à l'AFP l'adjoint du chef de la Ligue arabe pour les affaires palestiniennes, Mohammed Sobeih.

Blair contredit

Les Etats-Unis "entravent l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité afin qu'Israël continue son agression et parvienne à l'élimination" du Hamas dans la bande de Gaza, a-t-il ajouté.
Mohammed Sobeih a également réagi aux déclarations de Tony Blair, le représentant du Quartette pour le Proche-Orient, qui a estimé mardi qu'un cessez-le-feu "immédiat" dépendait d'une "action claire" permettant de couper les tunnels de contrebande entre l'Egypte et Gaza, qui permettent l'approvisionnement en armes du Hamas.
Ces déclarations "visent d'un côté à créer des problèmes à l'Egypte et d'un autre côté à présenter des propositions dont ils savent qu'elles ne peuvent être acceptées par le Hamas", a dit Mohammed Sobeih.
Les Etats arabes tentent d'obtenir dès que possible un cessez-le-feu durable à Gaza par le biais d'une résolution de l'ONU.
Mais les Etats-Unis, accusés de protéger les intérêts d'Israël au Conseil de sécurité, ont empêché samedi l'adoption d'un texte appelant à l'arrêt de l'offensive israélienne. Ils ont ensuite réitéré leur opposition à toute solution qui permettrait le retour au statu quo. (avec AFP)

Cookies