PDA

Voir la version complète : Synagogue à Toulouse : Sarkozy craint des "violences communautaristes"


algerino54
07/01/2009, 01h36
lepoint.fr (agence)
http://www.lepoint.fr/content/system/media/1/200901/30031_une-sarkozy-doigts-leves.jpg
Michèle Alliot-Marie a reçu lundi soir les présidents du Conseil français du culte musulman (CFCM) et du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), ainsi que les responsables des services de police et de gendarmerie pour éviter des débordements notamment lors de manifestations après l'attentat à la voiture-bélier © DR

algerino54
07/01/2009, 01h38
Les réactions sont unanimes après l'attaque à la voiture-bélier qui a visé une synagogue à Toulouse lundi soir. (http://www.lepoint.fr/actualites-societe/assaut-a-la-voiture-belier-contre-une-synagogue-a-toulouse/920/0/304401) Nicolas Sarkozy condamne "avec la plus grande fermeté", mardi, l'acte de vandalisme. Le Président demande aux services de police et à la Justice de "mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour que ses auteurs soient interpellés et sévèrement sanctionnés". "Notre pays ne saurait tolérer que la tension internationale se traduise par des violences communautaristes", affirme le chef de l'État, qui se trouve actuellement à Damas, en Syrie.


Dans le sillage du président de la République, plusieurs voix se sont élevées face à cet acte. La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie dénonce un "acte débile et révoltant". Interrogée sur RMC sur les liens éventuels entre l'attaque et la situation au Proche-Orient, elle est restée prudente. Elle s'est montrée soucieuse de la situation au Proche-Orient et de ses éventuelles conséquences en France. "Ma préoccupation, c'est que la situation ne dégénère pas dans notre pays, que la violence ne soit pas importée", souligne-t-elle. Lundi, Michèle Alliot-Marie a d'ailleurs reçu les présidents du Conseil français du culte musulman (CFCM) et du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), ainsi que les responsables des services de police et de gendarmerie pour, justement, éviter des débordements, notamment lors de manifestations. "Vigilance de tous les instants, c'est un petit peu l'attitude du gouvernement en la matière", a résumé le porte-parole du gouvernement Luc Chatel, faisant valoir que les mesures de sécurité ont été renforcées à proximité des lieux de culte.


Indignation et inquiétude

Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), le Consistoire central de France et SOS Racisme condamnent une "agression antisémite". Pour sa part, le Consistoire central de France condamne "l'accumulation d'actes de violences commis contre des synagogues en France et appelle à la réaction des pouvoirs publics". Il demande "avec insistance (...) de faire au plus vite toute la lumière sur ces signes annonciateurs d'une nouvelle vague d'actes antisémites qui revient à nos portes, mais surtout de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des lieux de vie juive en France et plus généralement de l'ensemble de la communauté juive".

"C'est une réaction d'antisémitisme au sens classique du terme", explique pour sa part au point.fr Nicole Yardeni, présidente du Crif Toulouse-Midi-Pyrénées.

Écoutez sa réaction :




Même indignation de Dominique Sopo, président de SOS Racisme, qui fait part de son "indignation" et de son "inquiétude". Le président du mouvement antiraciste estime également qu'il "est fort probable que cet acte criminel soit lié à la situation en cours dans la bande de Gaza" et souligne que "celles et ceux qui voudraient jouer le jeu de l'importation du conflit du Proche-Orient sur notre territoire ne le font certainement pas pour aider ni les Israéliens, ni les Palestiniens, à moins qu'il nous soit expliqué en quoi frapper un Juif ici améliorerait la situation dans la bande de Gaza ou en quoi se livrer à des ratonnades apporterait un plus à la sécurité d'Israël".

Enfin, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) se déclare "terrifiée par l'attentat à la voiture-bélier commis contre la synagogue Shaaré Emeth à Toulouse." Dans un communiqué, Raphaël Haddad, président de l'UEJF, souligne qu'il "est terrifiant de voir des individus importer le conflit en cours au Proche-Orient en s'attaquant aux Juifs." "Nous ne voulons pas revivre le même cauchemar qu'en 2001."

http://publimanager.publibuilder.com/documents/%7BED5B1581-A82A-452A-A55A-70552A0F7B67%7D/accounts/%7B66D4262F-CF23-47E2-9980-A41EEC771D14%7D/synagogue.jpg
Un véhicule, apparemment incendié avec un cocktail Molotov, a été lancé contre le portail métallique d'une synagogue dans la banlieue de Toulouse. © La Dépêche du Midi.

algerino54
07/01/2009, 01h40
Sarkozy craint des "violences communautaristes"


fallait bien s y attendre les musulmans sont revotes et en ont marre de cette violence que vit le peuple palestinien

Sioux foughali
07/01/2009, 02h06
c'est pas la solution


Il vaut mieux

- renvoi des ambassadeurs israeliens et americains en particulier des pays musulmans
- boycot officiel de produits americains, (Good year , Chrysler , Nike , Holliwood, geenral Motors et autres , Boeing, groupe Proctor and Gamble , ...compagnies à bannir
- rupture des marchés en cours avec groupe americains
- dizaine de millions de turcs demandant rupture des relations avec USa, renvoi d'ambassadeur Us, menace de retrait de l'otan et rapprochement encore plus marqué avec la federation de russie et asie centrale et caucase turcophones petroliers et gaziers comme la Russie
- retait de l'uPM des 3 pays du Maghreb
- abandon du dollar comme monnaie de transaction à l''instar de la Malaysie, du voeu venezuelien

voilà en vrac quelques mesures difficiles mais à mon avis bien plus judicieuses et porteuses de resultat.

Il vaut mieux ces mesures plutôt que cela degenere avec la guerre de tous contre tous dans les rues de Marakech à Djakarta et de Manille à Vancouver, guerre de tous contre tous vers laquelle risque de nous mener l' administration americaine si rien ne l'arrête ou ne la fait changer.

absent
07/01/2009, 02h13
C'est comme en 2001, des petits feujs se feront agresser dans les rues du 9-3, des synagogues seront incendiées, et Bové et l'extrême gauche diront que c'est un cout du Mossad.

Beidawi II
07/01/2009, 02h55
Il faut arrêter avec les mesquineries et le rabâchage de discours que de fois rabâchés comme la pseudo-révolte musulmane qui n'aura pas lieue parce que dans plusieurs les musulmans en ont plus après leurs dirigeants qu'après un ennemis loin de 15 à 20 000 km pour beaucoup d'entre eux.
Les musulmans ne forment pas une nation, mais une communauté hétéroclite que juste la foie, qui n'a rien de politique, réunis.
Personne ne redoute l'ennemi musulman parce qu'il existe pas, seul al-Qaïda fait vivre ce mythe avec beaucoup de lacunes due à la forte ignorance de ces terroristes qui mélange la face la culture et la religion(Chinois=indonésien chinois japonais pas différence et tous c des kafir on croirait entendre un curé campagnards en Espagne au XIVè siècle)...
C'est les nations entières qui doivent se révolter contre ce qui se passe, cette guerre contre les innocents, que même le Hamas en tirant à l'aveuglette sur des civils pratique cautionnant ainsi l'idée du meurtre de civils..
Le hamas est un parti de résistance nationale d'obédience islamiste et qui a sapé le nationalisme palestinien en parlant de nation islamique alors que Israël lui ne parle que de palestinien. Ce parti a pratiqué le terrorisme à outrance envoyant la jeunesse se faire déchiqueter devant des familles innocentes, et paye avec des centaines d'innocents sa glorification outrancière et macabre de la mort. Israël dirigé par un groupe de racistes sionistes n'allait pas rater cette chance de détruire un peu plus le peu qui reste de ce mouvement national pauvre en intelligence politique si importante pour ces luttes.

El Diez
07/01/2009, 04h07
AANIS

C'est comme en 2001, des petits feujs se feront agresser dans les rues du 9-3, des synagogues seront incendiées, et Bové et l'extrême gauche diront que c'est un cout du Mossad.

et les "feujs" de Betar & co qui ont le privilège d'agresser les gens et devant le regard passif des policiers :22:

absent
07/01/2009, 13h02
C'est comme en 2001, des petits feujs se feront agresser dans les rues du 9-3, des synagogues seront incendiées, et Bové et l'extrême gauche diront que c'est un cout du Mossad.

Ou alors comme les fausses agressions antisémites: Affaire du RER D (Sarcelles), incendie d'un centre juif à Paris, Affaire d'Epinay, automutilation du rabbin Ferhi...Ou alors l'auto-envoi par Attal (membre du bétar service d'ordre du CRIF) de fausses lettres antisémites (oui oui le même Attal dont l'organisation continue à s'occuper du service d'ordre du CRIF a été condamné en 2004 pour l'agression de 4 étudiants de l'A.G.E.N à l'intérieur du tribunal administratif de Paris).

On se rappelle que le CRIF faisait la leçon au gouvernement en lui disant: "nous ne voulons pas que ce conflit s'importe en France, aussi, nous demandons une condamnation de l'anti-sionisme"; ce même mouvement qui représente officiellement les institutions juives de France a organisé une manifestation de soutien à l'agression israélienne, il y a moins d'une semaine....

Donc s'il vous plaît le conflit n'est pas importé par les jeunes "des banlieues" mais par les sphères constituées: c'est-à-dire par une organisation communautaire qui représente officiellement les institutions juives de France...

boycot officiel de produits americains (...) Boeing,

Arf, je vais devoir me rabattre sur Airbus pour mes déplacements du W.E (je vais voir les enchères sur Ebay) ;)

Cookies