PDA

Voir la version complète : Gaza - Le complexe de l'Onu bombardé


DZone
15/01/2009, 12h42
- La bâtiment de l'UNRWA, la principale agence des Nations unies d'aide aux Palestiniens, a été touché jeudi matin par une salve d'obus israéliens.


-Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'Onu, en visite à Jérusalem, se dit "scandalisé".

- le 15/01/2009 - 12h10

Le seuil des 1.000 morts franchi

Les médecins européens alarmistes (http://tf1.lci.fr/infos/monde/moyen-orient/0,,4225684,00-gaza-.html)


Sur le terrain, les combats se poursuivaient ce jeudi avec intensité dans la bande de Gaza (http://tf1.lci.fr/infos/tag/gaza/gaza-1.html), au 20e jour de l'offensive israélienne. Le dernier bilan fourni par les services d'urgence palestiniens faisait état de 1.038 Palestiens tués depuis le 27 décembre, tandis que dix militaires et trois civils israéliens sont décédés.

Une nouvelle polémique entre l'Onu et Israël (http://tf1.lci.fr/infos/tag/israel/israel-1.html) a également éclaté. L'UNRWA, l'agence des Nations unies d'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa), a en effet annoncé la nouvelle suspension de ses opérations après la chute d'obus israéliens sur son complexe. Ce bombardement a fait trois blessés parmi les employés et des "centaines de tonnes" d'aide humanitaire ont été dévorées par les flammes. Le 8 janvier, l'UNRWA avait déjà stoppé ses activités après que l'un de ses convois eut été touché par des tirs de Tsahal.

Ce bombardement est intervenu alors que Ban Ki-moon (http://tf1.lci.fr/infos/biographie/0,,3899416,00-ban-moon-.html) se trouvait à Jérusalem. Le secrétaire général de l'Onu s'est dit "scandalisé". Lors d'un entretien avec Tzipi Lvini, la ministre israélienne des Affaires étrangères, il a aussi affirmé que "le nombre de victimes avait atteint un stade insupportable".

Ce jeudi, un incendie s'est également déclenché dans un hôpital de Gaza (http://tf1.lci.fr/infos/tag/gaza/gaza-1.html), après avoir été touché par des tirs israéliens. Enfin, deux cameramen palestiniens ont été blessés dans une attaque contre un immeuble abritant les bureaux de plusieurs médias arabes et internationaux.

Sur le plan purement diplomatique, la mince ouverture notée mercredi attendait confirmation. Le principal négociateur israélien, Amos Gilad, est arrivé ce jeudi en Egypte, qui sert de médiateur. Il devra donner la réponse de l'Etat hébreu au nouveau plan égyptien, que le Hamas (http://tf1.lci.fr/infos/tag/hamas/hamas-1.html) aurait validé. Ban Ki-moon (http://tf1.lci.fr/infos/biographie/0,,3899416,00-ban-moon-.html) estime pour sa part que les conditions sont réunies pour un cessez-le-feu "maintenant".

______________________________________________
Un bateau d'aide refoulé

La marine israélienne a refoulé un navire battant pavillon grec transportant de l'aide humanitaire. Le bateau, à bord duquel se trouvaient 21 personnes, a été intercepté à une centaine de milles nautiques au nord-est de Gaza (http://tf1.lci.fr/infos/tag/gaza/gaza-1.html).

Tf1.Lci

kaiser
15/01/2009, 12h45
toutes ces attaques sont délibérées

ballZ
15/01/2009, 12h48
Le régime sioniste pête les plombs !

kaiser
15/01/2009, 12h51
unn incendie s'est déclaré dans un hôpital de Gaza jeudi après la chute d'obus israéliens, ont indiqué des témoins et des responsables de l'établissement.

L'incendie s'est déclaré dans l'hôpital Al-Quds relevant du Croissant Rouge palestinien et ses bureaux administratifs attenants, touchés dans une attaque israélienne dans le quartier de Tal Al-Hawa à Gaza-ville, selon ces sources.





Des responsables ont affirmé que l'incendie avait été provoqué par des "obus au phosphore".

"Nous avons pu circonscrire l'incendie dans l'hôpital mais pas dans le bâtiment administratif. Nous craignons que les flammes ne se propagent de nouveau vers les ailes de l'hôpital", a affirmé l'un d'eux

zwina
15/01/2009, 13h01
La bâtiment de l'UNRWA, la principale agence des Nations unies d'aide aux Palestiniens, a été touché jeudi matin par une salve d'obus israéliens.

Très bonne chose, au moins si ca leur tombe sur la tête ils vont finir par comprendre qu'eux aussi ne sont pas en sécurité.

icosium
15/01/2009, 14h22
zwina,

Un important stock d'aide humanitaire a été détruit. La population de Gaza a maintenant le choix entre mourir sous les bombes ou de faim.

Thirga.ounevdhou
16/01/2009, 14h17
Trois employés de l'UNRWA, la principale agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens, ont été blessés par des obus de chars israéliens qui ont endommagé son complexe. Le commissaire européen à l'aide humanitaire s'est dit jeudi "choqué" et consterné" par le bombardement israélien "inacceptable" .

La Grande-Bretagne a également haussé le ton. Une autre explosion a frappé un immeuble de la ville de Gaza abritant les bureaux de l'agence Reuters et d'autres entreprises de presse, blessant un journaliste de la chaîne de télévision d'Abou Dhabi. Une porte-parole de l'armée israélienne s'est bornée à dire qu'elle vérifiait l'information.

Des chars israéliens ont pénétré pour la première fois au coeur d'un quartier de Gaza-ville où ils se sont heurtés à des combattants palestiniens. Appuyés par l'aviation, les blindés israéliens ont avancé sur plusieurs centaines de mètres dans Tal Al-Hawa, un quartier périphérique dans le sud-ouest de Gaza-ville.

Les forces israéliennes ont affronté des combattants palestiniens tirant au mortier et à la roquette anti-char. Les blindés tiraient des obus, y compris en direction d'immeubles résidentiels, alors que l'aviation menait des raids.

Une colonne de chars a pris position dans un parc public du centre du quartier. Des centaines de familles palestiniennes fuyaient vers des zones plus proches du centre.

Au moins 37 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens dans la nuit, selon des sources médicales palestiniennes. Depuis le début de l'offensive israélienne le 27 décembre, 1065 Palestiniens ont été tués, dont 355 enfants et 100 femmes. Plus de 5000 autres personnes ont été blessées, selon un dernier bilan.

Les tirs de roquettes sur le sud d'Israël ont fait quatre morts depuis le 27 décembre. Au total, dix militaires et trois civils israéliens ont été tués depuis le début de l'offensive.

(ats / 15 janvier 2009 )

Cookies