PDA

Voir la version complète : Sarkozy promet la "tolérance zéro" contre les violences liées à Gaza


icosium
15/01/2009, 20h45
Créé le 14/01/09 à 20h08

Nicolas Sarkozy a de nouveau averti mercredi que les auteurs de violences communautaires en France liées au conflit à Gaza s'exposeraient à une "tolérance zéro". Un tag antisémite et une croix gammée ont encore été découverts mardi soir sur la façade de la synagogue de Lille, tandis que des tags proclamant "A mort Israël", "Vive la Palestine" et "Nique la France" ont été inscrits sur la synagogue de Mulhouse.

"L'antisémitisme et l'islamophobie seront condamnés avec la même sévérité", a prévenu mercredi Nicolas Sarkozy. "Il n'y a pas de place dans la République pour des antisémites ou des islamophobes (…) L'indivisibilité de la République est une règle fondamentale. La tolérance sera la tolérance zéro : ceux qui veulent importer en France des tensions communautaires trouveront l'Etat républicain sur leur route", a ajouté le chef de l’Etat lors de ses voeux adressés depuis Orléans aux personnels de sécurité.

Mardi soir, les lettres ZOG, acronyme de Zionist Occupation Government (Gouvernement d'occupation sioniste) suivies d'une croix gammée, peintes en rouge, ont encore été découvertes sur la façade de la synagogue de Lille. "Deux pierres ont également été jetées sur le vitrail central au dessus du porche" de la synagogue, a précisé Jean-Claude Komar, président de la communauté juive de Lille. Une plainte a été déposée et la maire PS de Lille, Martine Aubry, a précisé que la ville se porterait partie civile. "Quelles que soient les opinions de chacun, le conflit au Proche Orient ne doit pas être instrumentalisé", selon Martine Aubry.

A Mulhouse, ce sont des tags proclamant "A mort Israël", "Vive la Palestine" et "Nique la France" qui ont été inscrits sur la synagogue. Les tags, hauts d'environ 80 centimètres, s'étalent sur une trentaine de mètres sur un mur latéral de l'édifice.

Europe1

icosium
15/01/2009, 20h48
L'ancien ministre de l'intérieur se veut déterminer lorsqu’il s’agit d’antisémitisme. Cette fois ci les quartiers de la banlieue seront nettoyés au phosphore blanc.


Pourquoi pas une « tolérance zéro » contre les crimes israéliens à Gaza ?

myra21
15/01/2009, 21h26
Là je le crois sur parole:

N'oublions pas que le matin au moment ou il se rase sa preocupation première :
C'est comment faire pour aider Israel.
Phrase dites et repeté plusieurs fois non seulement par Sarko mais aussi par Straus-Khan le Franco-Israelo-Marocain.

DZone
15/01/2009, 22h47
Sarkozy promet la "tolérance zéro" contre les violences liées à Gaza
Ok , il faut le prendre au mot , il doit dissoudre la Ligue de Défense Juive qui est interdite en Grande Bretagne et meme aux USA alors qu'en France ses miliciens s'entrainent dans les locaux de la police.
A part une petite dépêche AFP ,la presse française n'a toujours pas évoqué l'agression de deux lycéens franco-maghrébins par la LDJ.

http://www.algerie-dz.com/forums/images/icons/icon1.gif Agression de 2 jeunes lycéens par 7 membres du groupuscule LDJ.
Lycée Janson de Sailly : agression de 2 jeunes lycéens par 7 membres du groupuscule LDJ.

Une agression physique a eu lieu jeudi 8 janvier 2009, en fin d'après-midi, devant le célèbre lycée Janson de Sailly, 106 rue de la Pompe 75116 PARIS

Les auteurs de cette agression sont, selon les premiers témoignages au nombre de 7.
[size=3]Ils distribuaient au moment des faits des tracts portant un numéro de téléphone, ainsi que l'adresse internet ligue de defense juive.net


Les victimes, lycéens à Janson de Sailly, sont au nombre de 2, âgées de 15 et 17 ans, toutes deux descendants de migrants nord-africains.
Les dommages corporels connus pour le moment sont les suivants :

- Ouverture de l'arcade sourcilière

- Hématome cloison nasale avec présomption de fracture légère

Une plainte a été déposée par chacune des victimes.

Un jeune ami, venu en aide aux deux agressés a lui aussi reçu un coup de poing. Nous n'avons pas encore pu prendre son témoignage.

Le motif invoqué pour cette atteinte physique notoire est constitué par le jet d'un tract par une des deux victimes.

L'un des membres du groupuscule lui a alors demander pourquoi il l'avait jeté.

A la réponse : "Parce que j'en veux pas", l'agression physique a débuté. Les 7 membres se sont alors rués sur le premier adolescent.

Il est à noter, selon les propos des victimes, qu'un nombre important de tracts étaient déjà sur le sol.

LePost .fr
http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=109391

Lenasia
15/01/2009, 23h08
la presse française n'a toujours pas évoqué l'agression de deux lycéens franco-maghrébins par la LDJ.

Pourtant dans le "20 minutes" du matin du 10 janvier, j'ai lu un article là-dessus.
Et "20 minutes", ce n'est peut-être pas un grand journal mais c'est la presse quand même.

DZone
16/01/2009, 00h09
Et "20 minutes", ce n'est peut-être pas un grand journal mais c'est la presse quand même.
J'ai cherché en vain l'info dans les grands quotidiens français , Le Figaro , Libération , etc ; l'AFP n'en a parlé qu'aprés la protestation de Rachid Nekkaz contre le silence radio des medias .

http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=109916

Cookies