PDA

Voir la version complète : démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane


kaiser
16/01/2009, 13h20
démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane (coprésident)
16.01.09 | 13h54





es membres musulmans de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF) ont démissionné de cette instance, reprochant à leurs homologues juifs de l'AJMF leur silence face aux "crimes de guerre" israéliens à Gaza, a-t-on appris vendredi auprès du coprésident de l'association, Djelloul Seddiki.

"Toute la partie musulmane est partie jeudi", a indiqué à l'AFP M. Seddiki, qui est également directeur de l'Institut théologique de la Grande Mosquée de Paris, soulignant que le président d'honneur de l'AJMF, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et ex-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), faisait partie des démissionnaires.



"On ne pouvait pas rester" dans l'AJMF, a-t-il expliqué, déplorant le silence de ses partenaires juifs au sein de l'association, malgré le très lourd bilan humain de l'opération israélienne dans la population de Gaza.

"On ne se parle plus. Ils ne m'ont plus appelé depuis le début de la guerre", a-t-il affirmé, confiant avoir reçu un appel du rabbin Michel Serfaty après l'annonce de sa démission.

"C'est trop tard", a estimé M. Seddiki.

Dans un communiqué exposant les motifs de sa décision, il se déclare "choqué et consterné devant l'ampleur des massacres inqualifiables dont sont victimes les habitants de Gaza depuis plus de vingt jours par l'armée de l'occupation israélienne".

Il déplore de la part des représentants juifs au sein de l'AJMF "l'absence totale de condamnations qu'impliqueraient les objectifs du vivre ensemble et du rapprochement entre les communautés que se sont fixé les fondateurs de l'AJMF depuis bientôt cinq ans".

Selon lui, "ce silence ne peut être justifié que par une complicité à l'égard de ces crimes de guerre et qui rend les abc du dialogue et de l'amitié escomptés caducs" et "dépourvus de toute crédibilité".

"Dans ces circonstances insoutenables, le devoir de coreligiosité, de fraternité, de solidarité et voire même d'humanité à l'égard de nos frères martyrisés nous impose un temps de deuil, de témoignage, de méditation, de prière et de silence à la mémoire des milliers de victimes" à Gaza, écrit-il.

"Conscient de l'inefficacité de ce dialogue tel qu'il se présente aujourd'hui", le coprésident de l'AJMF exprime à ses partenaires son "regret de vous annoncer solennellement mon retrait de cette instance en invitant ses membres - une fois les esprits apaisés- à méditer et

kaiser
16/01/2009, 13h26
VOLTAIRE (1694 – 1778) : « Les Juifs ne sont qu’un peuple ignorant et barbare qui allie depuis longtemps la plus répugnante avarice et la plus abominable superstition à une haine inextinguible pour tous les peuples qui les tolèrent et grâce auxquels ils s’enrichissent. »

myra21
16/01/2009, 13h27
C'est la moindre des choses:
Ne pas cautionné ces crimes sionistes, mais les organisations juives européennes veulent des condamnations que dans le sens de leurs interets .
Enfin ce n'est qu'une question de temps :
Chaque jour apporte sa cohorte d'assassinat , mais de jour en jour le monde decouvre cette entité "raciste, xénophobe".

Cookies