PDA

Voir la version complète : Arab SoccaStar : Hadj Seddouk décroche la lucarne


DZmes Bond
10/10/2005, 20h47
L’« Arab SoccaStar » 2005 est algérien. Bouziane Seddouk El Hadj a remporté dimanche dernier la première édition du programme de télé réalité de football du monde arabe. A 18 ans, le jeune berger, qui jouait pieds nus au ballon rond dans son village de Sidi Lakhdar, à l’ouest d’Alger, a gagné un contrat d’un an avec le club anglais de Newcastle.

« One, two three… Viva L’Aldjérie ! ». Les supporters algériens n’ont plus eu l’occasion de chanter les louanges de leur Onze national depuis longtemps… ils pourront dédier un hymne à Bouziane Seddouk El Hadj. Le jeune footballeur, originaire de Sidi Lakhdar, près d’Aïn Defla, à 200 km à l’ouest d’Alger, a remporté dimanche la première édition de l’« Arab SoccaStar », le programme de télé réalité du football. Habile technicien, doté d’une excellente protection de balle, numéro dix, comme les plus grands, et meneur de jeu, comme son idole, Zinédine Zidane, il a été désigné dimanche 2 octobre meilleur joueur par les téléspectateurs devant les 7 autres finalistes.

Comme prévu, il remporte un stage d’un an avec le Football Club de Newcastle, en Premier League anglaise, mais la surprise est venue de l’annonce, par les dirigeants du club, de la signature d’un contrat de même nature pour les deux dauphins, le Saoudien Abdoul Rahman Boukhari et l’Egyptien Mohammed Gabbas. « Nous sommes impressionnés par le niveau de jeu des trois joueurs et nous n’avons aucun doute sur le fait qu’ils vont immensément contribuer au succès de Newcastle », ont commenté les techniciens anglais. En revanche, seul Bouziane s’en est retourné avec une voiture offerte par le sponsor, Toyota. Un beau cadeau pour fêter ses 18 ans, le 4 octobre.

6000 prétendants, un élu

Ils étaient près de 6000 passionnés de football à tenter leur chances, en juillet, dans les séances de présélection organisées au Caire, à Dubaï (Koweït), au Bahreïn, à Jeddah (Arabie Saoudite), à Alger et Beyrouth. Soixante sont restés à l’issue d’un premier écrémage, puis 25, invités à l’Academy du Caire dans un hôtel cinq étoiles. De là, ils ont effectué une série de tests de précision, devant le but, de dribble et de technique ou encore d’endurance. « Mais se sont les matchs qui ont été les plus instructifs », estime Salim Aggar, journaliste au quotidien algérien Horizons. La « SoccaStar Academy » a ainsi rencontré les espoirs de l’Olympique de Marseille, de l’Al Ahly du Caire et de clubs syriens, mais n’a remporté aucune victoire. « Il était difficile de former un collectif en quelques semaines, mais des individualités sont apparues. Comme Bouziane, qui organisait le jeu et était à l’origine de tous les buts de son équipe, ou l’Egyptien Mohammed Gabbas, qui les inscrivaient », poursuit Salim Aggar.

Des tests sportifs mais aussi humains, comme cette séance de montage démontage d’un pneu organisée en périphérie du Caire, afin d’observer la solidarité entre ces jeunes hommes provenant d’horizons culturels et sociaux différents. Le test, c’est également la vie en communauté, scrutée chaque soir par des millions de téléspectateurs, invités le dimanche venu à sauver leurs footballeurs préférés. La modestie du jeune berger algérien, qui évoluait dans un petit club local, contrairement aux joueurs auxquels il était opposé, a plu. Contrairement aux observateurs techniques, en majorité égyptiens, chargés de désigner les meilleurs éléments, l’objectivité n’est alors pas le premier paramètre de choix. « C’est grâce au peuple algérien que j’ai réalisé mon rêve », a d’ailleurs remercié le nouveau sociétaire de Newcastle. Le directeur de la communication de l’opérateur téléphonique Djezzy, sponsor de l’« Arab Soccastar » en Algérie, a évoqué auprès du quotidien L’Expression un « vrai exemple de solidarité nationale ». El Hadj Seddouk aurait été sollicité pour intégrer le club de l’USM Alger, champion en titre algérien, à l’issue de son stage, mais il a refusé. C’est à la Jeunesse Sportive Kabylie qu’il souhaite jouer.

Ca fait plaisir que ce soit un algérien qui est remporté ce concours ! :5:

marok1
10/10/2005, 23h58
Ca fait plaisir, mais j'éspère qu'il n'est pas aussi bon que DZIRI BILLAL mon joueur préféré après Zairi :mrgreen:

Cookies