PDA

Voir la version complète : Olmert met Obama au courant de la situation à Gaza


icosium
22/01/2009, 19h27
JERUSALEM, 22 janvier (Xinhua) -- Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a mis le nouveau président américain, Barack Obama, au courant de la situation dans la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, a rapporté jeudi le quotidien local, Jerusalem Post.

M. Olmert a félicité M. Obama de son investiture et lui a souhaité plein de succès, au cours d'une conversation téléphonique faite à l'initiative du nouveau maître de la Maison Blanche, a indiqué le journal.

Selon un communiqué publié par le bureau de M. Olmert, le Premier ministre israélien a, à cette occasion, fait part à M. Obama de la situation à Gaza, où l'armée israélienne a achevé son retrait mercredi suite à 22 jours d'opérations militaires, au cours desquelles plus de 1.400 Palestiniens sont morts.

M. Olmert a exprimé l'espoir que les efforts entrepris par Israël, l'Egypte, les Etats-Unis et les pays européens pour mettre un terme aux trafics d'armes vers Gaza aboutissent afin de maintenir le cessez-le-feu et de promouvoir le processus diplomatique entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne (ANP) à l'avenir.

Israël fera des efforts pour répondre aux besoins humanitaires de la population palestiniennne de Gaza et travaillera à l'amélioration de la situation économique des Palestiniens vivant dans la bande de Gaza, a promis M. Olmert à M. Obama.

Mercredi matin, M. Obama a également téléphoné au président de l'ANP, Mahmoud Abbas, lui exprimant son engagement à faire en sorte de réaliser la paix au Moyen-Orient.

icosium
22/01/2009, 19h28
Olmert le terroriste appelle Obama pour lui faire un compte rendu et justifier sa guerre à Gaza mais c’est Obama qui téléphone à Abbas.

Le lavage de cerveau du nouveau président américain a commencé.

Que peut lui dire Olmert ? Nous avons mis fin aux menaces des terroristes du Hamas. Nous avons arrêté la guerre pour des raisons humanitaires. Pour les centaines de morts civils et les déstructions aucun mot biensure.

Cookies