PDA

Voir la version complète : CNEP-Banque : 35 000 logements n’ont pas trouvé preneurs


DZone
23/01/2009, 11h36
35 000 logements construits par la Cnep n’ont pas encore trouvé preneurs», a indiqué hier le président-directeur général de Cnep- Banque, Djamel Bessa, sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale.

Le patron de la banque publique qui était l’invité de l’émission «Tahaoulat», explique cette situation par le fait que «dans le passé plusieurs projets étaient réalisés dans des régions où la demande est faible, voire inexistante».

Des «erreurs» que la Cnep- Banque compte éviter en dépit «de l’écueil du foncier qui se pose avec acuité dans les régions où la pression sur les logements demeure forte», avoue le banquier.

Depuis sa création en 1964, la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance a pour principale vocation le financement des projets immobiliers avec l’argent des épargnants, dont le nombre s’élève à 7,5 millions de clients. Selon son Pdg, la Cnep-Banque occupe la première place au niveau national dans l’épargne et le financement du logement.

En quarante-quatre ans d’activité, pas moins de 300 milliards de dinars ont été mobilisés pour financer les différents programmes immobiliers tous types confondus sur un volume d’épargne global estimé à 700 milliards de dinars (8 milliards de dollars).

Dans le cadre du plan de 1 million de logements, Djamel Bessa a précisé que la Cnep-Banque s’est engagée dans le financement d’une centaine de projets avec un volume financier de 18 milliards de dinars.

Revenant sur le programme de location-vente de la Cnep-Banque, Djamel Bessa a rappelé que ce programme de construction de 65 000 unités repose sur un contrat signé en 2 000 par cette banque publique et le ministère des Finances et celui de l’Habitat.

Il précisera dans ce cadre que contrairement aux programmes de l’AADL, qui sont financés sur budget de l’Etat, les logements construits par la Cnep-Banque se font avec l’argent des épargnants.

Ce faisant, en termes de chiffres, 12 000 unités sont en cours de réalisation. «Les premières livraisons sont prévues durant le premier trimestre de cette année», promet Djamel Bessa. Aussi, «les contrats pour la construction de 14 000 autres unités seront signés incessamment», dira encore le P-dg de la Cnep- Banque.

Ce dernier a noté que «les listes des futurs bénéficiaires sont en cours d’élaboration en concertation avec les services de l’AADL», démentant dans la foulée les rumeurs selon lesquelles plusieurs postulants ont été exclus des listes et leurs dossiers rejetés.

Pour ce qui est des nouveaux produits de la Cnep-Banque, Djamel Bessa citera deux nouvelles offres. Il s’agit des crédits pour les moins de 30 ans destinés aux jeunes en début de carrière ainsi que l’aide à la location des logements Cnep attribués et non occupés par les bénéficiaires.

Mais le financement de la construction du logement reste la mission principale de la Cnep-Banque qui a néanmoins élargi ses activités dans ce même créneau au financement des entreprises de réalisation.

«A ce titre, un crédit de 2 milliards de dinars vient d’être accordé à une entreprise publique de construction pour l’achat de matériel et autres engins», souligne Djamel Bessa. Notons, enfin, que le nombre de crédits accordés par la Cnep- Banque aux particuliers s’élève à 20 000.

Le Soir d'Algérie

Cookies