PDA

Voir la version complète : Nissan confirme son engagement dans le projet de Tanger


walid85
24/01/2009, 20h15
Le porte parole du groupe pour la région Europe apporte des précisions



Suite aux informations rapportées vendredi 23 janvier par l’Agence France Press (AFP) et le quotidien espagnol El Pais, au sujet d’un éventuel retrait de Nissan du projet de Renault-Nissan à Tanger, le porte-parole du constructeur japonais pour la région Europe, Laurent Burgat a déclaré à la MAP, le même jour, que le groupe est toujours engagé dans le projet industriel de Tanger, en qualifiant de "spéculations" les informations publiées.
Il a par ailleurs indiqué que Nissan est actuellement dans une dynamique d'optimisation de ses investissements. source: lavieeco.com

Hamza
24/01/2009, 20h44
Voila qui devrait calmer une bonne fois pour toute certains gesticulateurs..

clauvis
24/01/2009, 21h14
La crise économique frappe au Maroc: Nissan abandonne son projet à Tanger (http://www.********.com/economie-marocaine/la-crise-economique-frappe-au-maroc-nissan-abandonne-son-projet-a-tanger.html)

Vendredi, 23 Janvier 2009 20:03
http://www.********.com/templates/ja_teline_ii/images/emailButton.png (http://www.********.com/component/option,com_mailto/link,aHR0cDovL3d3dy55YXdhdGFuaS5jb20vZWNvbm9taWUtb WFyb2NhaW5lL2xhLWNyaXNlLWVjb25vbWlxdWUtZnJhcHBlLWF 1LW1hcm9jLW5pc3Nhbi1hYmFuZG9ubmUtc29uLXByb2pldC1hL XRhbmdlci5odG1s/tmpl,component/) http://www.********.com/templates/ja_teline_ii/images/printButton.png (http://www.********.com/economie-marocaine/la-crise-economique-frappe-au-maroc-nissan-abandonne-son-projet-a-tanger/imprimer.html) http://www.********.com/templates/ja_teline_ii/images/pdf_button.png (http://www.********.com/pdf/economie-marocaine/la-crise-economique-frappe-au-maroc-nissan-abandonne-son-projet-a-tanger.pdf)

http://www.********.com/images/stories/renault_nissan.gifFrappé par la crise économique, le constructeur automobile japonais Nissan a décidé de mettre en attente certains projets, notamment celui de la construction d'une usine à Tanger. La décision de se retirer du projet a été prise lundi par la direction du groupe japonais.
Le 16 janvier pourtant, Renault Nissan avait signé avec le Maroc un accord-cadre pour la réalisation de cette usine. La conséquence de cette décision du constructeur japonais est que Renault va construire seul une usine plus petite. D'autre part, Nissan cherche toujours un autre site pour construire les fourgonnettes qu'il souhaitait monter à Tanger.

L'usine, qui devait être mise en service à Tanger en 2010, représentait un investissement de 600 millions d'euros. Sa capacité de production prévue était de 200.000 véhicules, devant être portée à 400.000 en 2013. Ainsi, ce projet devait créer 6.000 emplois directs.

Copyright ******** : Chehab Youssef

Bennis
24/01/2009, 22h32
La crise économique frappe au Maroc: Nissan abandonne son projet à Tanger (http://www.********.com/economie-marocaine/la-crise-economique-frappe-au-maroc-nissan-abandonne-son-projet-a-tanger.html)

Vendredi, 23 Janvier 2009 20:03
seulement, on est Samedi 24 aujourd'hui
Voila qui devrait calmer une bonne fois pour toute certains gesticulateurs..
à vrai dire, je ne crois pas qu'elle va calmer les moins intelligents d'entre eux :)

clauvis
24/01/2009, 22h49
as-tu un journal autre que la map qui en fait reference?tous les autres journaux disent le contraire

RABAT (AFP) — La sortie de la première Renault construite dans la future usine Renault Nissan près de Tanger (nord) "pourrait être repoussée de quelques mois", a déclaré vendredi Zineb El Jiazouli, responsable de la communication commerciale du constructeur français au Maroc.

Renault va reporter son projet d'usine marocaine

23/01/2009
Exclusif. Le constructeur français prévoit de retarder le lancement de son usine low-cost de Tanger au Maroc. La cible de 200 000 voitures en 2010 ne sera pas tenue.Surtout après l'annonce de Nissan de se désengager du projet.
Rédaction L'Usine Nouvelle (regions@usinenouvelle.com)

Nissan renonce à l'usine de Tanger avec Renault (http://www.aujourdhuilejapon.com/informations-japon-nissan-renonce-a-l-usine-de-tanger-avec-renault-6044.asp?1=1)
Aujourd'hui le Japon - Il y a 15 heures
Le constructeur automobile japonais Nissan a renoncé à son projet de construire une usine avec le français Renault à Tanger au Maroc en raison de la crise ...:lol: :lol: :lol:

Bennis
24/01/2009, 23h03
Primo : l'info de l'usine nouvelle a été démentie par renault

Secundo : toutes les infos qui circulent ne font que rapporter ce qu'a dit EL PAIS (Vendredi) (qui a eu comme référence une source proche du dossier .."rien d'officiel")

Tertio : l'info rapportée par la MAP (Samedi) est officielle, elle ressort du porte parole de NISSAN en Europe (elle présente un démenti aux affirmations d'EL PAIS)

Malek a waldi.. chareb ellbanne :lol:

Hamza
24/01/2009, 23h09
à vrai dire, je ne crois pas qu'elle va calmer les moins intelligents d'entre eux
Bah tu as raison, la preuve est juste en dessous ...

Clauvis, fais gaffe a ton orgasme ... A3oudou Billah.

clauvis
24/01/2009, 23h14
il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir
http://www.aujourdhuilejapon.com/rechercher.asp?MotsClesTheme=Economie

Geass
24/01/2009, 23h21
regarde les dates. Ca sera maintenu. Après rien ne sert à parler à un mur.

clauvis
24/01/2009, 23h24
l'article du journal aujourd'hui le japon date du 24.01.09 à 12h56

Zed_H
24/01/2009, 23h50
l'article du journal aujourd'hui le japon date du 24.01.09 à 12h56

l'article est supprime :mrgreen:

zek
25/01/2009, 10h22
l'article est supprime

L'article a peut-être été supprimé mais cela n'empêche pas qu'il y a malaise et contradiction dans les équipes dirigeantes de Renault et Nissan

Geass
25/01/2009, 11h46
Bien sûr qu'il y en a Zek. Il y a une crise en Europe sans précédent depuis la deuxième grande guerre.
Renault tient toujours contrairement aux US. Mais les Japonais qui ne vivent que par l'exportation ont du mal à tenir face à une baisse des exportations de l'ordre de 75%.
Ils tendent donc à limiter l'investissement, pour plutot renforcer les plateformes déjà existantes. Et c'est là que les espagnols arrivent avec leurs gros souliers, leurs lobbys pour attirer l'investissement vers la région catalane.
Mais nous faisons aussi dans le lobying auprès des pouvoirs publics français qui pour l'instant nous soutienent.
Le tout est de tenir jusqu'au bout. Là quand ils auront commencer la construction, ils ne pourront plus reculer.

Cookies