PDA

Voir la version complète : Le Point Sur Les Marches Americains


clauvis
24/01/2009, 20h32
var csvSymbolIds = "";var quoteLink = ""; NEW YORK, 23 janvier (Reuters) - Les marchés américains ont montré unegrande volatilité vendredi et Wall Street a terminé la semaine sans véritabledirection, l'espoir d'une prochaine aide supplémentaire de Washington pourrépondre à la crise économique et financière le disputant à une nouvelle sériede nouvelles d'entreprises qui augurent d'une année 2009 difficile. Si le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont clôturé en hausse, le Dow n'a pasréussi à effacer complètement ses pertes du jour, pénalisé par la chute du titreGeneral Electric (GE.N: Cotation (http://fr.reuters.com/stocks/quote?symbol=GE.N)). Le dollar a encore bénéficié de son statut de monnaie refuge, ce qui lui apermis d'inscrire des plus hauts de six semaines contre l'euro et de 23 anscontre le sterling, le Royaume-Uni étant entré à son tour en récession. Sur le marché obligataire, le rendement du 30 ans a signé sa plus forteprogression hebdomadaire depuis 2001 et, sur le marché pétrolier, en baisse unepartie de la journée, les cours du brut texan ont finalement progressé de 5%avec la confirmation d'une nette baisse de production de l'Opep. WALL STREET Indices Clôture Var. points Var. % YTD Dow Jones .DJI 8077,56 -45,24 -0,56% -7,96% S&P-500 .SPX 831,95 +4,45 +0,54% -7,89% Nasdaq .IXIC 1477,29 +11,80 +0,81% -6,32% Nasdaq 100 1175,89 +7,81 +0,67% -2,95% La Bourse de New York est parvenue à effacer globalement ses pertes, auterme d'une séance marquée par une grande volatilité. Sur la semaine, le Dow Jones a perdu 2,5%, le S&P 500 a cédé 2,2% et leNasdaq Composite a abandonné 3,4%. Le Dow, pénalisé par la chute de 10,76% du titre General Electric (GE.N: Cotation (http://fr.reuters.com/stocks/quote?symbol=GE.N)),est cependant parvenu à se maintenir au-dessus du seuil symbolique des 8.000points. Le conglomérat a dit s'attendre à une année 2009 très difficile et afait état d'une baisse de 44% de son résultat trimestriel. [ID:nLN538331] Le S&P a profité d'un net rebond des valeurs financières, à la faveur del'espoir d'une action rapide d'Obama pour répondre à la crise économique etfinancière.[ID:nLN7364] Citigroup (C.N: Cotation (http://fr.reuters.com/stocks/quote?symbol=C.N)), notamment, s'est adjugé 11,58%. Le Nasdaq a profité de la performance de high-tech comme Google (GOOG.O: Cotation (http://fr.reuters.com/stocks/quote?symbol=GOOG.O)),qui a consolidé ses gains au lendemain de comptes supérieurs aux attentes et aencore gagné 5,94%. [ID:nLM326795] Parmi les autres valeurs du jour, Wyeth (WYE.N: Cotation (http://fr.reuters.com/stocks/quote?symbol=WYE.N)) a fait un bond de 12,64% etPfizer (PFE.N: Cotation (http://fr.reuters.com/stocks/quote?symbol=PFE.N)), en repli une bonne partie de la séance, a finalement gagné1,39%. Ce dernier, numéro un mondial de la pharmacie, a engagé des discussionsen vue de racheter Wyeth pour un montant qui pourrait dépasser 60 milliards dedollars.[ID:nLN511946] Détail de la séance à Wall Street [.NFR] CHANGES Cours Veille Var.% YTD Euro/Dlr <EUR=> 1,2983 1,3015 -0,25% -7,12% Dlr/Yen <JPY=> 88,79 88,86 -0,08% -2,00% Euro/Yen <EURJPY=> 115,30 115,69 -0,34% -8,95% Dlr/CHF <CHF=> 1,1559 1,1522 +0,32% +8,34% Euro/CHF <EURCHF=> 1,5007 1,5003 +0,03% +0,50% Stg/dlr <GBP=> 1,3807 1,3884 -0,55% -5,60% Le dollar a touché à New York son plus haut niveau depuis 23 ans face à lalivre sterling et depuis six semaines face à l'euro, à $1,2766, profitantd'indicateurs économiques sombres. La chute de la livre a été alimentée par la confirmation de l'entrée enrécession de l'économie britannique, avec une chute de 1,5% du PIB au quatrièmetrimestre. [ID:nLN717157] La monnaie unique a pâti pour sa part de la publication des premièresestimations des indices d'activité PMI dans la zone euro. Le yen est resté orienté à la hausse, bénéficiant de son image de valeurrefuge dans un contexte de baisse régulière des actions : la devise japonaise aatteint des sommets face au sterling et se maintient non loin de ses plus hautsde sept ans contre l'euro. TAUX US Treasuries Bund JGB Dernier Variation Dernier Variation Dernier Variation 10 ans 2,6155 +0,0150 3,2520 +0,0190 1,2300 -0,0050 2 ans 0,8217 +0,0810 1,4830 +0,0380 0,3650 +0,0000 Taux à trois mois européen : 0,0810 à 1,2740 Le rendement du 30 ans a signé sa plus forte progression hebdomadaire depuisnovembre 2001 en raison des inquiétudes sur la capacité du marché à absorberl'offre de titres à venir. Les émissions du Trésor US pourraient en effet avoisiner 2.000 milliards dedollars cette année, pour financer le renflouement du secteur financier et larelance économique. Certains intervenants redoutent en outre que la Chine modère ses achats dedette américaine après les propos de Timothy Geithner, probable futur secrétaireau Trésor, sur la "manipulation" du yuan par Pékin, ce dont les autoritéschinoises se sont défendues. Le rendement de la note à 10 ans a fait un bond de près de 60 points de basedepuis son plus bas de 50 ans touché à la mi-décembre à 2,04%. PETROLE (en dollars) Cours Précédent Var Var. % YTD Brut léger US CLc1 45,87 43,67 +2,20 +5,04% +2,85% Brent LCOc1 47,46 45,39 +2,07 +4,56% +4,10% Les cours du pétrole sont repartis à la hausse sur le marché new-yorkais,portés par les efforts tangibles réalisés par l'Opep pour réduire l'offre. Selon le cabinet spécialisé Petrologistics, l'offre pétrolière de l'Opep,hors Irak, devrait chuter de 1,55 million de barils par jour (bpj) en janvier,ses membres appliquant progressivement les dernières réductions de productiondécidées dans le cadre du cartel. [ID:nLN466711] Les 11 pays membres du cartel soumis aux quotas (tous sauf l'Irak) devraientextraire au total 26,1 millions de bpj en janvier, contre 27,65 millions endécembre, a déclaré à Reuters Conrad Gerber, de Petrologistics.

Cookies