PDA

Voir la version complète : 85 hommes d’affaires brésiliens en prospection


DZone
25/01/2009, 14h26
A l’ordre du jour de cette rencontre d’affaires, l’examen des «réalités économico-commerciales entre les deux pays» et la «mise en relations d’affaires entre les opérateurs algériens et brésiliens».

Le renforcement des relations bilatérales peut être fructueux pour notre pays du moment que l’expérience brésilienne en matière de privatisation peut nous servir de modèle pour accélérer les réformes interminables de notre tissu économique.
Autre atout de ce partenariat stratégique est que le Brésil peut assister notre pays dans le transfert de la technologie dans de nombreux secteurs d’activités, à commencer par l’agroalimentaire et le montage de véhicules.
La délégation brésilienne, qui se rendra, dès ce lundi à Alger, est composée de 78 représentants d’entreprises exerçant dans différentes activités: agroalimentaire, construction civile, machines et équipements, matériel roulant et pièces de rechange, informatique, textile, chaussures, électronique, mines et hydrocarbures, précise le communiqué de l’ambassade du Brésil à Alger.

Vers un cadre global de coopération

La visite de cette semaine intervient sept mois après celle effectuée entre les 13 et 16 juin dernier par une délégation d’hommes d’affaires conduite par le secrétaire de la Défense, de l’Agriculture, et de l’Elevage, Inacio Afonso Kroetz. Six accords de coopération dans les domaines de l’agriculture, la santé, les PME et artisanat avaient été signés à l’issue de la visite de juin dernier.
Les deux pays œuvrent pour conclure prochainement un accord global avec un calendrier et des objectifs précis pour passer d'une coopération fructueuse à un partenariat stratégique renforcé.
Les échanges commerciaux entre l'Algérie et le Brésil ont dépassé 2,4 milliards de dollars en 2007, avec une balance commerciale largement en faveur de l'Algérie. Les exportations algériennes vers le Brésil, essentiellement des produits énergétiques (à plus de 99%), ont ainsi atteint 1,8 milliards de dollars, alors que le Brésil a exporté vers l'Algérie pour 603,6 millions de dollars, essentiellement du sucre (49% en valeur), de la viande et des abats comestibles (18,3%) et du lait et produits laitiers (près de 6%).

Il est à préciser que cette délégation se rendra également, durant son périple, dans les autres pays du Maghreb, à commencer par le Maroc, la Tunisie et la Libye. Elle est attendue le 29 janvier prochain à Tunis où elle va explorer avec les Tunisiens des opportunités d'investissement et d'échanges commerciaux. La délégation participera à des séminaires et des tables-rondes le 25 Janvier à Tripoli (Libye), les 26 et 27 à Alger (Algérie), les 27 et 28 à Tunis (Tunisie) et le 30 à Casablanca (Maroc), note-t-on.

Le Financier

Cookies