PDA

Voir la version complète : Saidal réalisera sept nouvelles usines


DZone
25/01/2009, 23h43
LE GROUPE LANCE UN IMPORTANT INVESTISSEMENT

Les médicaments à produire sont, entre autres, des antidiabétiques, des anticancéreux, et des biopharmaceutiques.

Le groupe pharmaceutique Saidal a tracé un programme ambitieux d’investissement. Sept unités de fabrication de médicaments seront réalisées à travers le territoire national. C’est ce qu’a annoncé, hier, le directeur général du groupe, Rachid Zaouani, invité au forum d’El Moudjahid.

La gamme de produits concerne, entre autres, des antidiabétiques, des anticancéreux, des produits cardiovasculaires et biopharmaceutiques, notamment les vaccins dont celui de l’hépatite B qui sera produit, cette année, en collaboration avec l’Institut Pasteur. «Les locaux sont déjà disponibles puisque nous allons récupérer ceux de Digromed et 50% de son personnel», a déclaré M.Zaouani qui fait savoir aussi que ces usines seront prêtes à l’horizon 2015.

A travers cet «important» investissement d’une valeur de 250 millions de dollars, le groupe Saidal entend renforcer la production nationale pour couvrir les besoins sans cesse croissants en médicaments en raison du vieillissement de la population et partant, réduire le prix du médicament, explique le patron de Saidal. «Une fois opérationnelles, ces unités permettront de diminuer de trois fois le prix du médicament», a-t-il indiqué en ajoutant que les produits pharmaceutiques vendus en Algérie sont beaucoup moins chers que ceux vendus dans les autres pays.

Pour l’invité du forum d’El Moudjahid, l’objectif est d’arriver à couvrir au moins 60% des besoins du marché et «nous allons réaliser au moins 70% de la production de Saidal durant le premier semestre de 2009».

S’agissant des médicaments génériques, il dira que le groupe a fabriqué 200 produits en 3 ans. En outre, M.Zaouani fait remarquer qu’«une fois mises en production, les sept unités permettront d’augmenter notre chiffre d’affaires estimé actuellement à 10 milliards de dinars, avec un taux de croissance de plus de 23%. Celui-ci passera à 2 milliards de dollars», et d’enchaîner que pour cette année, le groupe prévoit une hausse de 38% de son chiffre d’affaires comparativement à l’année précédente.

S’agissant des exportations, le conférencier a noté que son entreprise ne possède pas de ticket d’entrée sur le marché européen.
Néanmoins, le groupe Saidal compte améliorer sa politique d’exportation vers l’Afrique et les pays arabes, notamment le Maroc. Pour ce faire, une petite usine spécialisée dans le développement de médicaments traitant différentes maladies spécifiques au marché africain telle la malaria sera implantée à Tamanrasset.

Interrogé par ailleurs, sur l’affaire de détournement de 17 milliards de DA à Saidal, M.Zaouani dira que c’est la justice qui décidera du responsable de cet acte délictuel. «Nous allons récupérer notre argent dans un mois», a-t-il souligné.
__________________________________________________ __

La part de marché de Saïdal en 2015 sera de 57% en quantité soit 398 millions UV et 34% en valeur soit 136 milliards de dinars (2,4 milliards de dollars).

Son investissement permettra de réaliser une économie substantielle pour la facture de médicaments du pays dont la valeur minimale annuelle sera de 1 milliard de dollars en 2015 avec un gain potentiel pour la Cnas, du fait de la présence sur le marché de 57% des médicaments à des prix très inférieurs (40%) à ceux de la moyenne projetée en 2015.
En outre, le plan de développement permettra de créer 10.253 emplois.

L'Expression

Bennis
25/01/2009, 23h54
Néanmoins, le groupe Saidal compte améliorer sa politique d’exportation vers l’Afrique et les pays arabes, notamment le Marocc'est une bonne chose !
il essaye de calibrer la balance sur cette branche parce qu'il est assez déficitaire, on connait tous l'importation en algerie dans le secteur du médicament (quelque 60 % des besoins)

zek
26/01/2009, 00h39
Son investissement permettra de réaliser une économie substantielle pour la facture de médicaments du pays dont la valeur minimale annuelle sera de 1 milliard de dollars en 2015

1 milliards de dollars d'importation en moins, c'est pas négligeable.

iwamachngoulek
26/01/2009, 16h21
bonne nouvelle

Cookies