PDA

Voir la version complète : Canal + veut se renforcer au Maghreb


nassim
26/01/2009, 00h18
L’offre Canal+ annoncée depuis mercredi dernier continue à susciter beaucoup d’interrogations que nous avons tenté d’élucider auprès de l’un des distributeurs, en l’occurrence Stream System de Boumare Company. “C’est un projet que nous sommes en train de mûrir depuis déjà deux ans avec nos partenaires français parce qu’il y avait un certain nombre de questions techniques à régler. À présent, c’est chose faite et c’est avec beaucoup de fierté que nous pouvons annoncer à nos clients qui nous connaissent déjà sur d’autres produits, tout comme à ceux qui vont venir que nous sommes en mesure, aujourd’hui, de proposer un bouquet Canal+ de 25 chaînes”, nous a déclaré, hier, Mme Lisa Amalou, responsable du département communication et marketing au niveau de Stream System.

Rencontrée hier à son bureau, Mme Amalou nous a expliqué qu’un certain nombre de détails reste à régler avant la commercialisation qui ne sera effective que dans les dix jours à venir, et ce, sur tout le territoire national. “Le bouquet Canal+ est destiné pour le Maghreb, il sera donc adapté aux valeurs des pays arabes et musulmans. Lors des différentes séances de travail avec nos partenaires, Stream System a beaucoup insisté pour que les programmes proposés soient propres, des programmes à regarder en famille”, précisera-t-elle, confirmant ainsi que l’offre en question sera, en effet, modifiée en comparaison à l’offre initiale proposée en France, notamment pour ce qui est de films interdits aux -18 ans et aussi tout ce qui pourrait heurter la sensibilité de la société musulmane dans le Maghreb. La différence, cependant, ne s’arrête pas là et pourrait constituer même un élément de dissuasion pour l’Algérien et sans nul doute pour tous les Maghrébins qui seront privés des programmes sportifs. Ils devront donc se contenter de regarder les chaînes des plus grands clubs de France à l’image de l'Olympique de Marseille, Olympique de Lyon et les Girondins de Bordeaux. Il est également possible d’avoir accès à tous les résumés des moments forts de l'actualité sportive grâce à la chaîne Infosport. Il existe entre 14 et 16 millions d’Algériens qui regardent les chaînes étrangères.

Il y aurait près de 20 millions d’antennes paraboliques et 17 millions de récepteurs recensés rien qu’en Algérie. Eu égard à ces statistiques, il y a lieu de noter que l’offre Canal+ apparaît plutôt comme mal conçue et que telle que proposée, il est peu probable qu’elle soit attractive. L'abonnement proposé comme offre de départ sera de 6 mois et 1 an et dans les mois à venir une formule de 3 mois sera proposée au public. Le prix sera à partir de 2 000 DA avec une certaine liberté donnée aux distributeurs de fixer leurs propres tarifs à partir de ce seuil. Avec un bouquet à 24 000 DA par an au minimum, Canal+ fait l’offre la plus chère sur le marché algérien du satellite et ce, loin devant Art qui offre le bouquet à 7 500 DA par an avec le foot et le cinéma et BIS qui offre le bouquet à 9 500 DA. Les distributeurs, de leur côté, rassurent en promettant une qualité de service qui ne permettra aucune possibilité de piratage (grâce au CK2, un système de codage inviolable), d’une part et une offre qui s’élargira, dès l'année 2010, pour plus de nouveautés, d’autre part. Le bouquet Canal+ sera, d’ailleurs, accessible sur le nouveau satellite Badr-6 d'Arabsat qui assure une meilleure couverture sur tout le Maghreb. Badr6 est un satellite dédié aux services de TV directe et de télécommunications développés par ES-Astrium pour le compte d’Arabsat pour couvrir le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Afrique sub-saharienne.

source : Liberté

Cookies