PDA

Voir la version complète : Tsahal à l'abri de la justice ?


icosium
26/01/2009, 15h10
Les hauts-gradés qui ont participé à l'offensive israélienne dans la bande de Gaza devraient bénéficier de l'immunité, a décidé Ehoud Olmert. Cette décision est assortie d'une assistance juridique de l'Etat face aux risques de poursuites pour crimes de guerre.

"Les officiers et soldats envoyés à Gaza doivent savoir qu'ils sont à l'abri de divers tribunaux et qu'Israël les aidera et les défendra sur ce front, tout comme ils nous ont protégés avec leurs corps durant l'opération de Gaza", a déclaré le chef du gouvernement sortant israélien dimanche. Ehoud Olmert a ainsi décidé d'accorder une protection complète aux militaires de Tsahal qui ont pris part aux attaques contre le Hamas dans la bande de Gaza pendant 22 jours.

La censure militaire s'était déjà assurée de l'interdiction de publier des photos ou des renseignements sur l'identité des chefs des unités engagées dans les combats à Gaza, de peur de représailles et de crainte surtout qu'ils ne soient poursuivis pour crimes de guerre. Les visages des soldats qui apparaissent à la télévision sont donc floutés.

Soutien moral et protection juridique

Le ministre de la Défense Ehud Barak devait pour sa part demandé dimanche au gouvernement d'adopter une loi pour offrir "un soutien moral et légal aux officiers de l'armée et aux soldats à la suite de l'opération Plomb durci".

"Le gouvernement israélien assume la responsabilité d'avoir envoyé les officiers et les soldats défendre les citoyens et il est obligé par conséquent de leur offrir un soutien total contre toute atteinte à laquelle ils pourraient être exposés en raison de leur implication" dans la guerre, selon un communiqué de son ministère.

Par ailleurs, Ehoud Olmert avait déjà chargé son ministre de la Justice Daniel Friedman de présider une commission interministérielle visant à "accorder une défense légale à tous ceux qui ont pris part à cette opération".

"Le ministre de la Justice formulera les questions et les réponses à propos des opérations de l'armée pour répondre aux belles âmes qui ont l'habitude de porter plainte contre les officiers et les soldats", a précisé le chef du gouvernement. Il sera chargé de la protection des responsables civils et militaires, notamment devant les instances internationales.

Les officiers ont reçu le conseil d'éviter de se rendre à l'étranger, notamment en Europe.

Crimes de guerre

Plusieurs enquêtes pour crimes de guerre ont en effet été réclamées depuis la fin de l'offensive. Amnesty International a estimé que l'usage l'usage "illégal, sans discernement et répété" de munitions au phosphore blanc dans des zones densément peuplées de Gaza constituait un "crime de guerre".

L'armée israélienne a d'ores et déjà promis une enquête interne sur le sujet. Le gouvernement va pour sa part consulter les juristes du pays afin de trouver "les réponses aux questions éventuelles" concernant les activités contestées de l'armée israélienne à Gaza.

Plusieurs responsables des Nations unies ont également fait la demande expresse d'un enquête indépendante. Ils cherchent à savoir si les actes des forces israéliennes, notamment le bombardement d'écoles de l'Unwra ou d'hôpitaux relèvent de crimes de guerre.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a le premier réclamé des poursuites contre les responsables des bombardements israéliens. Huit organisations israéliennes de défense des droits de l'homme ont aussi demandé une enquête sur la conduite de l'armée "au vu de l'ampleur des atteintes portées aux civils" palestiniens.

Légalement, des poursuites contre Tsahal semblent difficiles à mettre en place, le Cour Pénale Internationale (CPI) n'étant pas compétente pour la bande de Gaza, qui n'est pas un Etat constitué. De plus, Israël n'a pas signé le Traité de Rome fondateur de la CPI, ce qui obligerait les Nations unies à voter une résolution du Conseil de Sécurité, à laquelle les Etats-Unis s'opposeraient très probablement.

La dernière possibilité reste un procès instruit dans un pays européen pour crimes de guerre commis à l'étranger, ce qui serait une première et ferait jurisprudence.

L'Autorité Palestinienne rejette l'immunité

Le ministre des Affaires étrangères de l'Autorité palestinienne Riad al-Malki a rejeté dimanche tout immunité judiciaire d'Israël, confirmant que rien n'empêcherait la mise en place de procédures judiciaires. "Il n'y a pas d'immunité contre des actions judiciaires" concernant les bombardements à Gaza, a-t-il dit lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre à Bruxelles avec les chefs de la diplomatie de l'Union européenne, et ses collègues d'Egypte, de Jordanie et de Turquie.

"Cette décision n'empêchera pas les gouvernements et les organisations des droits de l'Homme dans le monde" d'engager des actions en justice "contre tous les dirigeants israéliens responsables de décès et de destruction contre le peuple palestinien", a-t-il dit.

Contredisant les propos de l'Etat hébreu, le rapporteur spécial de l'ONU a de son côté maintenu qu'Israël n'avait fait aucun effort pour faciliter l'évacuation ou la protection des civils.

Israël accuse la Hamas d'avoir favorisé les zones de combats proches des civils, rendant l'organisation responsable des lourdes pertes infligées aux populations de Gaza, où 1 300 Palestiniens sont morts.

Par Lauranne Provenzano, publié le 26/01/2009
L'Express

chicha51
26/01/2009, 16h02
Israël accuse la Hamas d'avoir favorisé les zones de combats proches des civils, rendant l'organisation responsable des lourdes pertes infligées aux populations de Gaza, où 1 300 Palestiniens sont morts.

........................................

Même si je soupçonne( mieux je crois) que le Hamas utilise les civils palestiniens comme bouclier ( ils n'ont perdu que 14 militants) , un pays qui se proclame démocratique , comme Israël ,ne doit pas mettre en péril la vie d'innocents civils surtout des enfants.

Les américains , protecteur de ce pays voyou , nous bassinent tout le temps avec des films où le héros fait tout pour éviter les bains de sang pour que les innocents ne perdent pas la vie

Les sionistes a la tête de l'État hébreux finiront par subir le même sort que les nazis qui ont sévit contre les juifs en Europe et qui ont été pourchassés jusqu'en Amérique latine.

Il faut seulement maintenir la pression en y mettant les moyens , des moyens dont disposent les arabes avec leur pétrodollars.

Les avocats ,pourvu que les arabes déboursent , vendraient père et mère pour gagner une affaire.

L'opinion internationale aussi est volatile.Il faut savoir la mettre de notre coté.

houari16
26/01/2009, 16h09
par chicha 51
Même si je soupçonne ( mieux je crois) que le Hamas utilise les civils palestiniens comme bouclier ( ils n'ont perdu que 14 militants)

même si je soupçonne ( mieux je crois ) ?? ? ça veut dire tout de tes intentions ….. ?

chicha51
26/01/2009, 17h35
même si je soupçonne ( mieux je crois ) ?? ? ça veut dire tout de tes intentions ….. ?

Houari

...........................................

Mes intentions sont claires ; où tu les répercutes en entier ou tu passes ton chemin.

Je suis du coté des palestiniens , pas du Hamas qui n'a de résistant que le nom.

Idem pour l'autorité palestinienne corrompue qui a gâché le capital engrangé par les fidayines de l''OLP.

Contrairement à toi je n'aime pas hurler avec les loups , ni à me gargariser des fantaziates arabes.

myra21
26/01/2009, 17h41
comme l’explique l’intellectuel palestinien Khaled Hroub dans son ouvrage du même nom, le Hamas ne se réduit pas, loin de là, à ces seules dimensions. Historiquement, politiquement, culturellement, religieusement et socialement, c’est à la fois le principal mouvement islamiste palestinien mais surtout une formidable alternative aux failles du Fatah, décrédibilisé par son échec stratégique, sa gestion corrompue et son absence de vie démocratique interne
Que dire de plus.........

houari16
26/01/2009, 18h31
Je suis du coté des palestiniens , pas du Hamas qui n'a de résistant que le nom.

tes intentions sont claire , l OLP le pro-sioniste ..( OLP est mort avec Arafat empoisonné )

je te dis , le temps le prédira ..la résistance va prendre l ampleur avec HAMAS !!!!

chicha 51
ne vend pas la peau de l ours avant de l avoir tué ...

les masques des pays soit disant modérés sont tombés à jamais ..
a bon entendeur !

icosium
26/01/2009, 19h30
Même si je soupçonne( mieux je crois) que le Hamas utilise les civils palestiniens comme bouclier

Tu détiens cette certitude d’où ? A partir de la propagande sioniste des chaines occidentales. Il faut des preuves mon ami.

Je suis du coté des palestiniens , pas du Hamas qui n'a de résistant que le nom

Aux dernières nouvelles les seuls résistants conte l’état sioniste sont bien le Hizbollah et Le Hamas. Comment tu peux prétendre le contraire ?!:rolleyes:

absent
27/01/2009, 08h41
hahahaha ! les israeliens ont demandés à tous leurs militaires (officiers et sous-off) de ne plus se rendre en europe, car ils pourraient êtres interpellés par les polices et defferés devant un juge !

israel sait donc qu'elle est coupable, en tout cas bravo aux autorités européennes pour leur courage, il faut que le maximum d'organisations humanitaires portent plainte en europe, en amerique, en asie pour traduire ses criminels de guerre devant la justice ! les citoyens palestiniens doivent également s'organiser et porter plainte pour les morts et les blessés de leur pays !

djamal 2008
27/01/2009, 13h11
A ma connaissance ils ne cours de risques qu'en Espagne puisque la Belgique a changé sa loi pour éviter qu'elle ne juge le criminel ariel sharon.
Quant à être juger en France cela relève de l'utopie car la France est un pays enjuivé jusqu'aux dents.

spok
27/01/2009, 13h36
Les Etats-Unis jouent un très mauvais rôle en fermant les yeux sur tout ce que l’Etat hébreu viole. Plus dure risque d’être la chute, car, l’habitude est une seconde nature. Mais, apparemment, sous l’ère Obama, cette époque semble être révolue. Tant mieux. Encore faut-il que les pays arabes se serrent les coudes, en solidarité avec leurs frères palestiniens, facteur indéniable sans lequel, ce manque de solidarité arabe, fera toujours le jeu de leurs ennemis comme Louis Michel, qui veut parler au nom de toute l’Europe, ou encore de tous ces roitelets vautrés dans leurs bureaux feutrés de Tel–Aviv, de Washington, du Caire, d’Amman ou de Paris.

effectivement, je crois que cette impunité accordée à tout ses soldats finit d’acheter le peu de crédit que l’on pouvait accorder à Israël en terme d’image, et de faire tomber les masques.

Mais enfin, cette mesure d’impunité ressemble tellement à celle que Hitler avait assurée en Septembre 1939 aux médecins qui envoyait à la mort tous les malades et handicapés d’allemagne, au prétexte de libérer de la place dans les hopitaux. Ensuite, cette inpunité fut généralisée pour toute action de l’armée Allemande.

Par ce type de mesure, parfaitement comparable, le gouvernement Israélien ne saurait plus clairement dire que la vie des palestiniens n’a aucune importance à leurs yeux, puisque tuer femmes et enfants palestiniens ne saurait constituer une faute.

Ceci en tout cas fait tomber les masques: Le gouvernement Israélien veut écraser les palestiniens.

L’implication américaine dans l’attaque de Gaza est bien plus grande qu’on ne croit ! c’est bien pour ça qu’Obama s’est tenu si silencieux... Israël rejoint aujourd’hui le clan des bourreaux, et qui aurait pensé qu’un jour Israël puisse être séduit par la pensée néo-nazie ? Qui ?

Contre gaza ce n'est pas une guerre,ce n'est pas un acte défensif ou dissuassif c'est l'assassinat d'un peuple opprimé et sans défenses.
Si la France était en guerre avec Israël, elle serait battue à plates coutures en trois jours car Israël a trois fois plus de soldats, de chars, et d’avions de chasse ! Alors pour Gaza,imaginez un peu.....

Israël donne à ses soldats ce qu’à obtenu Blackwater en Irak, tout simplement: la totale impunité et le droit de tuer.

Impunité ? Pas encore, car s’il n’a jamais été imaginable qu’un tribunal israelien juge ses soldats, il reste la cour internationale, et les diverses preuves de crimes, notamment à l’encontre de civils.
Cependant, on voit depuis quelques semaines, les différentes actions de propagande du gouvernementt israelien, qui conteste les chiffres, cherche à faire porter au Hamas, qui "s’abrite derrière les enfants", la responsabilité des morts civils, met en cause l’Iran, reprend sa vieille litanie de victime de la Shoah ... etc...
Ecran de fumée, auquels les médias occidentaux servent complaisamment de relais..

Mais, en réalité, on pense que le fait qu’il y ait des jugements ou non, n’est pas le plus important. Au travers des quelques reportages et témoignages qui ont perçé la censure de fait, le monde a vu avec effroi, un gouvernement, qui se dit démocratique, commander à son armée de massacrer sans distinction hommes, femmes, enfants... L’horreur banalisé, le crime institutionnalisé.

Le monde n’oubliera pas l’horreur des faits et Israel, malgré la complicité des gouvernements occidentaux, risque fort de se trouver au ban de l’humanité. Le sionisme a montré son vrai visage et aucun de ses defenseurs, soit dit en passant eux même complices de ces CRIMES CONTRE L’HUMANITE, ne pourra rien y changer, y compris en tentant de travestir la réalité de l’horreur.

Mais “le premier obstacle à la concrétisation de telles poursuites est l’absence d’une autorité qui serait à même de s’en charger”, explique Natan Lerner. “Certains Etats se sont donné une compétence universelle pour juger des crimes de guerre, mais ils sont rares. C’est le cas du Royaume-Uni, où en 2005 le général Almog a dû interrompre une année d’études et revenir en Israël de peur d’être arrêté”, ajoute le juriste.

Par ailleurs, si cet obstacle est surmonté, toute plainte contre Israël devra être en mesure de démontrer qu’Israël a enfreint la loi internationale et en l’occurrence la convention de Genève. Ce qui sera très difficile à faire. “Reste qu’Israël pourra être jugé devant la Cour pénale internationale (CPI). Mais cette procédure a besoin d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, ce qui a très peu de chances de se réaliser.”



L'avenir nous dira plus encore.....

Cookies