PDA

Voir la version complète : Le <<Djihad>> au nom de la Thora?


myra21
27/01/2009, 17h37
Le « Djihad » au nom de la Thora ?




Ou le Djihad est-il exclusivement musulman ?





http://*******************/photo/1201077-1562452.jpg?v=1233055716

Que nos amis de l’Islam pardonnent cette approche mais compte tenu du sens donné à ce terme en Occident, il s’agit bien de faire la guerre au nom de Dieu, de ses prophètes et de ses Livres. Nos « experts » vont même plus loin : Djihad est largement associé au terrorisme islamiste !

Qu’en est-il alors d’un non musulman qui appelle au meurtre et au massacre au nom d’une autre religion ?

La réponse nous est clairement donnée par le rabbinat militaire israélien qui, dans une brochure destinée aux soldats, définit la conduite à tenir envers les habitants de Gaza. Elle commence par un rappel biblique :
« Faire un parallèle entre les Palestiniens d’aujourd’hui et les Philistins de la Bible ».
Le militaire lambda est donc invité à considérer le Palestinien comme l’envahisseur, l’occupant usurpant la Terre promise qu’il faut combattre et éliminer selon les commandements de la Thora :
« La Torah nous interdit de remettre un seul millimètre (de la Terre d’Israël) à des non-juifs, que ce soient par des enclaves, des zones autonomes ou d’autres concessions manifestant notre faiblesse nationale ».
Et cette lutte doit être menée sans pitié :
« Avoir pitié envers un ennemi cruel revient à se montrer cruel envers nos justes soldats (...) Nous sommes en guerre contre des assassins. A la guerre comme à la guerre ».

C’est donc ainsi que s’expriment les religieux israéliens !

Si de telles « recommandations » provenaient d’un rabbin de quartier, on les aurait probablement ignorées mais le drame c’est quelles ont pour auteur l’aumônier principal de l’armée israélienne, le rabbin Avichaï Rontzki, général de brigade.
Lui emboitant la parole, des groupes d’extrême-droite ont distribué tout à fait normalement, des tracts « appelant les soldats à ne pas tenir compte de consignes (de retenue) et de d’exterminer l’ennemi ».

Dès lors, nous sommes en droit de nous interroger sur les objectifs poursuivis par Israël. Plus qu’une question relative à sa sécurité, cet état semble mener une guerre de religion, un « djihad » par conséquent contre les « infidèles » non juifs !

C’est extrêmement grave pour être relevé et nous devons, ici en Occident, prendre position sur ces dérives qui nous éloignent considérablement de la propagande sioniste justifiant les massacres de Gaza par la guerre contre le Hamas et le « terrorisme international».

Le judaïsme, suite à ces consignes rabbiniques de haut niveau, se trouve ainsi étroitement lié au comportement sanguinaire d’un état qui situe les non juifs et les Palestiniens principalement (chrétiens et musulmans) dans la catégorie des sous hommes.
C’est extrêmement inquiétant, non seulement pour la Palestine mai aussi pour l’ensemble de l’humanité, y compris les juifs eux-mêmes.

Des associations israéliennes, comme l’ONG Yesh Din, se sont mobilisées contre cette implication de la religion dans une guerre illégale mais chez nous, en France comme en Europe, cela ne semble interpeler personne. C’est triste car s’agissant des musulmans, nous aurions assisté à un déferlement de condamnations.

Nos amis juifs non sionistes doivent se réveiller. Il est temps pour eux de s’écarter de manière visible de ce danger qui nous menace tous. Contrairement à la propagande sioniste, leur avenir n’est pas en Israël, mais parmi nous.


claudio





Mardi 27 Janvier 2009

contact@anneau-de-sable.org

myra21
27/01/2009, 17h39
De jour en jour :
Les sionistes se revèlent au monde .:22:

btp50
27/01/2009, 17h47
Ont dirait Arriha bis, et 3000 ans plus tard !
mis cette fois ci, sans trompette.

Cookies