PDA

Voir la version complète : Le malaise des jeunes Algériens


sheyla
13/04/2004, 17h25
Le malaise des jeunes Algériens n'est pourtant pas nouveau. Pourquoi explose-t-il aujourd'hui avec une telle force?


Les espoirs qu'avait suscités l'élection de Bouteflika - qui promettait à son avènement de tout réformer, l'école, la justice, l'économie... - se sont évanouis, renforçant les amertumes. Un mandat de plus pour rien, le système tourne sur lui-même jusqu'au pourrissement ultime.


Les parents de ces jeunes Algériens frustrés et amers sont eux aussi désorientés. «Pour nous, ce n'est pas facile non plus, confie cette enseignante divorcée et mère de deux filles. Nous aimerions donner plus à nos enfants, mais comment? Moi, je suis obligée de me tuer au travail pour pouvoir leur offrir le minimum, et j'y arrive à peine. Cela n'encourage pas nos enfants de nous voir comme ça. Car il n'y a pas que les frustrations matérielles. Ma fille de 14 ans ne sait pas ce qu'est un pique-nique ou une balade en montagne. L'insécurité a considérablement réduit, pour tous les Algériens, les possibilités de voyager à l'intérieur du pays. Une réalité quotidienne que les jeunes ont du mal à accepter et qui accroît leur sentiment d'enfermement.
Avoir 20 ans en Algérie??

Y'a-t-il des solutions ?????
je sais rien de neuf sous le soleil mais a "Quand vraiment la parole aux jeunes Algériens ceux qui feront l'avenir???"

(source:l'express.fr)

jilla
14/04/2004, 19h21
soyez heyreux avec bouteflika il va vous montrer
la boulitik algerienne

morjane
16/04/2004, 14h30
Azul Sheyla,
L'insécurité a considérablement réduit, pour tous les Algériens, les possibilités de voyager à l'intérieur du pays. Ah!! Je croyais que Papa Boutef avait rétablis la sécurité à l'intérieur du pays, serait ce faux?
Hormis cela, je suis frappée par le nombre de jeunes qui se sucident, les journaux en relatent les cas inlassablament et depuis plusieurs années en plus mais les cas sont de plus en plus nombreux. Des jeunes qui se jettent par le balcon, là dernièrement il y a deux jours , qui avalent des produits toxiques au risque de ne pas se tuer mais bruler leur oesaphage et estomac entre autres ou de mourir dans d'atroces souffrances. Or il se trouve que l'Islam ne tolère pas le sucide et de ce fait aucune étude n'est faite et les cas sont peu recensés. Mais devant l'ampleur de ce "phénomène", on commence à tirer les sonnettes d'alarme et à en parler.
Alors malaise des jeunes, oui il doit bien exister et ce doit être même pire qu'un malaise mais un mal être.
Comment endiguer cela? Leur donner des perspectives d'avenir , un travail, un logement le droit de vivre comme tout être humain .

J'ai lus aussi qu'un universitaire de Tizi disait qu'il etait impossible d'assurer plus de deux ou trois jours de cours tellement, il manque de tout. Il était amer et déséspére et ça se comprend.

Mais il faut voir que le malaise des jeunes n'est pas le cas de tous les jeunes. Je te conseille cet article Les Friqués du Chaos (http://www.algerie-dz.com/article.php3?id_article=397)

Bonne journée :D

morjane
16/04/2004, 18h02
Azul Sahara,

là Sheyla nous parlait du malaise des jeunes mais bon le malaise des jeunes s'étend a toutes les catégories d'ages aussi. Et pour en revenir à tes propos. Les généraux sont là et bien là mais pour autant je ne pense pas que Boutef soit un nul. Je le crois intelligent et malin et calculateur.
Il a de grandes ambitions et pour cela n'est pas trop regardant sur ses alliés quitte après a en changer.
J'ai hate de voir la modification de la Constitution Il a préparé des articles vis à vis des médias et des journalistes en particulier mais il n'y aura pas que cela.

Bonne soirée

sheyla
16/04/2004, 18h03
Azul fellak sahara mon avis: je crois que pour les jeunes il y un malaise plus profond que cela de tjs rapporter sur Boutef ...(mais lui se fou aussi du...)
mais si rien n'est fait pour amiliorer le systeme d'éducation on verra de plus en plus de decrochages scolaires et c'est vrai ce que dis Morjane ,faute de tout dans les lycées ecoles ou autres etablissements les jeunes finissent a la rue et plus rien ne peut interesser ou meme le systeme education devient gravement corrompus! si les inspecteurs font menace sur les professeurs pour jouer sur les notes d'eleves et c'est fait vécus a Bouira notamment...

merci a Morjane pour ton lien je m'interesse a ce sujet et ca m'a permis d'en apprendre davantage mais comment peut-on arriver a changer cette faille qui est le futur des jeunes Algériens triste constat et que dire des jeunes ont ne peut leurs en faire le repproche mais ce n'est pas en vivant cote a cote avec ces fameux diluants (mme courage) que la solution se fera .... :( on parle beaucoup des problemes mais jamais de solutions qui durerais sur longues echeances ..et qui fonctionneraient...

morjane
16/04/2004, 18h59
Azul Sheyla,

Avoir 20 ans en Algerie, c'est aussi avoir eu 10 ans et un peu plus dans les années Fis, c'est aussi avoir connus les massacres. Cela doit laisser des traces.
L'Algérie est un pays riche et les gens vivent de plus en plus dans la précarité. A Tizi ouzou, il y a des bandes (car ce sont des bandes qui viennent) qui mendient, se livrent à la prostitution, saccagent tout et agressent le passant quand il refuse de donner et cela devant la police qui ne bougent pas.
Il y a la misère, lis aussi cette article Un million de déplacés livrés à eux même. (http://www.algerie-dz.com/article.php3?id_article=471)

Bonne soirée

Cookies