PDA

Voir la version complète : Les Medias Français Sont-ils Les Complices D’israel ????


DZone
30/01/2009, 11h55
http://www.voltairenet.org/IMG/jpg/390-2-13.jpg

En d’autres temps, c’est à dire avant les massacres de « Tsahal » à Gaza, personne n’aurait ouvertement posé cette question là. Rien que le fait de le suggérer aurait provoqué un tsunami d’indignations et une série de « procès en antisémitisme ». Les censeurs, les penseurs et les « intellectuels communautaires » auraient poussé des cris d’orfraie, parlé d’une « nouvelle judéophobie », théorisé sur le « dieudonnisme rampant » dans la société française.

Il faut croire que les temps ont bien changé et qu’ils ne pourront que très difficilement se servir de leur traditionnel écran de fumée, celui qui a asphyxié les Benoît Guigue, Richard Labevière, Pascal Boniface et d’autres, pour éviter que l’on pointe le rôle néfaste des « médias marchands » pendant la barbarie israélienne à gaza. Alors, les médias Français ont-ils trahi leur déontologie pour couvrir ce que Israël a appelé « opération plomb durci » contre les « terroristes du Hamas » (http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7918)? La réponse coule de source, c’est bien une évidence irréfutable. Quelques faits qui démontrent, au mieux, la complaisance, au pire, la complicité des médias français dans ce que les médecins sur le terrain, les témoignages édifiants des victimes et bénévoles des ONG, les rapports des observateurs de l’ONU, qualifient de Crimes contre l’Humanité et Crimes de guerre commis par l’armée israélienne sur les populations civiles palestiniennes.


Primo, au début de la campagne « plomb durci », les médias parlent unanimement de « l’offensive d’Israël contre le Hamas ». A l’évidence, ils omettent de rappeler aux français qu’il s’agit d’une agression contre les populations civiles, d’autant plus que l’agresseur se sert de toute sa puissance de feu pour écraser des « lanceurs de roquettes ». Cherchez l’erreur !

Deuxio, à mesure que les médias Arabes diffusaient les images des réalités à Gaza, contrariant tous les plans de communication des « stratèges israéliens », en France, les « spécialistes de l’info » se chargent de renvoyer dos à dos les bourreaux et leurs milliers de victimes, derrière lesquelles se cacheraient les « terroristes du Hamas ».
Comprenez par là que s’il y a eu au moins 2000 morts et plus de 5000 blessés en 22 jours de folie destructrice, c’est avant tout la faute au Hamas ! Incroyable mais vrai !

Tertio, face au tollé général et aux milliers de manifestants qui défilent à travers le monde entier pour condamner les massacres de gazaouis, les médias,eux, préfèrent parler de « l’islamisation » (http://www.lesoir.be/forum/cartes_blanches/carte-blanche-le-pouvoir-aux-2009-01-14-681417.shtml) des cortèges dans les rues, des « barbus en djellabas », et des « jeunes des banlieues ». Mieux encore, les « éditorialistes » mettaient en garde contre les « appels antisémites » ; sous entendu les banderoles associant Israël à un état terroriste. Une seule chose importe les médias aux ordres, Il n’est pas question de dénoncer la barbarie que les millions de téléspectateurs voient via les médias étrangers ; Internet et autres. Il ne faut surtout pas évoquer l’importance des manifestations qui réunissent les « Blancs, les Blacks et les Beurs » en France, comme lors de la coupe du monde 1998.

Quarto, pour tenter d’expliquer l’insupportable, ces images de corps déchiquetés, d’enfants dépecés par les bombes au phosphore blanc, les télévisions françaises diffusent les reportages filmés par l’état major israélien, où l’on voit des civils, des enfants apeurés et des femmes en larmes, se précipitant dans des abris pour éviter les roquettes artisanales du Hamas. Voyez vous, Israël a le droit de se défendre, y compris d’exterminer les palestiniens. Qui rappelle qu’en 8 ans, les roquettes du Hamas ont tué 10 civils israéliens alors qu’au moins 5000 palestiniens sont tombés sous les balles de leurs bourreaux ?

Enfin, après le « cessez le feu unilatéral » décrété par l’état hébreu, conscient qu’il avait perdu la bataille morale et médiatique, les médias décident de mettre l’accent sur la compassion des bourreaux à l’égard de leurs milliers de victimes civiles (http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Israel-autorise-100-camions-d-aide-pour-Gaza_-785334--BKN_actu.Htm). Israël n’a t-il pas laissé passer les convois humanitaires ? Et que dire des bombardements des hôpitaux et des missions humanitaires (http://www.french.xinhuanet.com/french/2009-01/09/content_794901.htm) par les chars, missiles, navires, avions et drones israéliens ? Silence, c’est la faute aux Hamas !

Aujourd’hui, alors que l’on découvre l’ampleur des massacres perpétrés par l’entreprise d’humiliation collective et de meurtres massifs à Gaza, l’on peut difficilement passer sous silence la complicité active des médias français, alors que leurs collègues étrangers faisaient consciencieusement leur travail. Si Israël a tombé le masque en commettant des Crimes contre l’Humanité rappelant ceux organisés par les Nazis dans les villages qui leur résistait, c’est aussi parce qu’il pouvait compter sur les médias aux ordres (http://www.acrimed.org/article3042.html), à l’instar de ceux qui désinforment massivement les Français au quotidien. Il est temps de faire le procès de ces relais de la propagande néoconservatrice en France. On peut difficilement appeler à juger l’état hébreu pour Crimes contre l’Humanité tout en épargnant ses complices médiatiques.

A2N

DZone
30/01/2009, 12h02
http://www.dailymotion.com/swf/kfs0xiC1LZZB9xTZgk&related=1

Infos sur : http://soutiensalahhamouri.**************/article-26477100.html (http://soutiensalahhamouri.**************/article-26477100.html)

Leïla SHAHID, Déléguée générale de la Palestine auprès de l’Europe affirme « Les Palestiniens considèrent que si la communauté internationale avait réagi plus fermement à l’offensive aérienne israélienne, qui a duré une semaine, l’État hébreu ne se serait pas permis une offensive terrestre. Par son silence, le monde a sa part de responsabilité dans le carnage. ». Personnellement, j’ajoute, « les média par leurs informations tronquées et essentiellement construite à partir du point de vue des autorités militaires israéliennes ont eux aussi leur part de responsabilité dans le carnage

Article du 6 novembre dans le quotidien l'Humanité :
http://www.humanite.fr/2008-11-06_International_Six-Palestiniens-tues-par-l-armee-israelienne (http://www.humanite.fr/2008-11-06_International_Six-Palestiniens-tues-par-l-armee-israelienne)

Cookies