PDA

Voir la version complète : Réponse à Mohamed Sifaoui !


Makhlouq
30/01/2009, 18h24
Comment se faire une « renommée », aujourd’hui ? Prenez un bout d’Islam, coupez-le en quatre, mettez-y du sel, du poivre et de l’huile sur le feu. Rajoutez-y votre sauce personnelle, mettez le tout dans un papier, hygiénique si possible, et servez bien chaud ! En dessert, n’oubliez surtout pas une bombe glacée, vous deviendrez alors un Grand Maitre en restauration indigeste.


M. Sifaoui !


Je n’avais aucune raison, ni envie, de vous répondre, n’était l’insistance de mes lecteurs. Et comme je les respecte, j’en ai pris acte !


Pourquoi ne voulais-je le faire, alors que j’ai riposté à Bernard Henri Lévy avec lequel vous partagez, pourtant, l’idéologie sioniste... sinon y êtes sympathisant ? Parce que, lui, au moins, est convaincu, alors que vous, l’êtes, aussi mais... en deux mots.


Ainsi, à mon esprit défendant, ai-je lu un article que l’on me soumit, « Gaza piégée par le... Hamas ! », se rapportant à la position que vous adoptiez vis-à-vis des massacres organisés, planifiés et pratiqués dans ce territoire.
Bien que ce ne fût de circonstance, j’en souris, pour différentes raisons, surtout pour les politiques !


En premier lieu : alors que les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité commis par Israël et condamnés par le monde dans sa globalité, sont manifestes, évidents, appuyés par des images insoutenables, vous, Sifaoui, terreur du fan à tique, ennemi des lisses lames, pourfendeur des moulins bien avant... les niez !


Vous le faites avec un tel acharnement, un tel entêtement, frisant parfois la pathologie, qu’ils n’ont d’égaux que votre sens très aiguisé de l’opportunité et votre versatilité, remarquée déjà par les services secrets algériens, lesquels rejetèrent votre candidature soumise avec une régularité et une obstination qu’ils jugèrent trop entreprenantes.


Ainsi, y absolvez-vous l’État-voyou, dans tous ses actes malsains, pour ne fustiger que le Hamas dans lequel vous ne percevez rien d’autre que de l’intégrisme, et seulement de l’intégrisme, mais, curieusement, jamais de la résistance... oubliant, au passage, qu’il est l’expression, ne vous en déplaise, de la population de Gaza. A moins que vous ne la condamniez, elle aussi, dans sa totalité parce qu’elle aurait exprimé un choix, son choix, respectable par ailleurs, la traitiez d’intégriste à l’instar de tout ce qui ne vous agrée, et la vouiez à l’interdit et à l’holocauste... si toutefois, vous comprenez le sens des termes que j’emploie !


Plus curieux encore, et qui invite à beaucoup de circonspection, le vocabulaire, les opinions, les jugements à l’emporte-pièce, l’optique manichéenne dont vous vous gargarisez dans l’article, ressemblent à s’y méprendre à ceux d’une certaine presse, tant et si bien que votre « scriptorrhée » parait éminemment suspecte parce qu’elle transpire à grosses gouttes, bien grasses, la chambre d’enregistrement me rappelant une maison d’édition musicale appelée « la voix de son maitre ! ».


C’est pourquoi, vos analyses, qui n’en sont aucunement, ne méritent même pas que l’on s’y arrête... puisqu’il suffit de se brancher sur Guysen TV, la voix d’Israël, pour en entendre les originales !


Par contre, en deuxième lieu, je dois reconnaitre, néanmoins, une certaine richesse dans vos écrits. Oui, car passés au bistouri, ils révèlent un trésor en matière d’étude du psychisme et de la psychologie de l’individu.


Et, l’analyse ne peut se faire qu’à ce niveau, supérieur.


C’est pourquoi je m’y attarderai, en évitant l’inférieur redondant, extrémiste, superflu, et comme disait le prince de Talleyrand-Périgord, « tout ce qui est excessif est insignifiant ».


Dans ce cadre, l’impression que dégagent vos écrits -si tant est que c’en sont-, est celle d’une personnalité troublée... sinon trouble !


En effet, l’étude de ce qui est enfoui en vous, révèle, à travers vos lignes :
- Tout d’abord, une mégalomanie évidente : les problèmes traités par les grands de ce monde ne semblent que fadaises pour vous, estimant que la seule personne capable de les résoudre serait... Sifaoui. Et personne d’autre. ! Vous vous efforcez donc, avec un aplomb outrancier mais qui vous est propre, de faire croire que vous avez tout compris, autant la situation en Palestine, que l’intégrisme - seulement le musulman, car les autres échappent à votre vindicte-, ou la situation algérienne ! Alors, qu’en vérité, vous ne saisissez rien d’autre que la conjoncture vous permettant de faire de la mousse, étalée par vos commanditaires à travers les médias qu’ils détiennent. En somme, vous n’êtes rien d’autre qu’un instrument...à vent... jouant une bien mauvaise partition, sur un mauvais air, pour un bien mauvais maestro !
- Ensuite, un caractère revanchard résultant, probablement, des désillusions essuyées dans votre pays, les services secrets algériens ayant refusé de vous prendre pour informateur,
- Puis, pour finir, une agressivité manifeste, non justifiée, mais pathognomonique, autant dans la plume que dans vos apparitions sur les plateaux télévisés dont vous avez la primeur... aujourd’hui, du moins !


A pareilles « qualités » (car c’est ainsi qu’il faut les entendre de nos jours !) s’en ajoute une plus belle : l’opportunisme sans vergogne, votre but étant, in fine, d’accéder aux hautes sphères.


Aussi, ayant compris qu’il ne faisait pas bon être Musulman, mais que le ton était donné pour le « combattre », d’une manière ou d’une autre,- sans le dire ouvertement, bien sûr-, vous avez donc choisi cette dernière voie, non par principe, car vous n’en avez aucun, mais par artifice, ainsi que l’on fait vos comparses Taslima Nasrine, Ayan Hirsi Ali, Abelwahab Meddeb et d’autres... soutenus, bien sûr, par le puissant lobby sioniste.


Il est évident que, sous sa houlette, vous serez « écouté » par les médias de la haine, tant que vous servirez ses desseins consistant à mettre à l’index une population, une religion, une lutte contre, ce que j’appellerai, le « fascisme bleu » qui n’est autre que l’idéologie de Herzl.


C’est pourquoi, lorsque vous vous érigez en champion de « la bataille contre l’intégrisme », pareille attitude, leurrant les indigents cérébraux et les êtres spinaux, ne peut que susciter l’hilarité car elle se prend, non par idéologie comme vous le dites, l’écrivez et voulez le faire croire, mais par simple vengeance sur ceux que vous estimez défaillants parce qu’ils n’ont pas reconnu votre... « valeur », celle que vous accorde votre « ego » démesuré !


Aussi, fustigez-vous, par rancœur et par opportunité :
- l’Algérie, à cause de ses services secrets qui ne vous ont pas recruté, prétextant, dans votre intérêt bien compris et celui suscité par l’asile politique, une lutte contre le régime,
- l’Islam, que vous confondez allègrement avec les « Islamistes », parce qu’il n’a pas le vent en poupe,
- les Palestiniens parce qu’ils sont martyrs sur leur propre terre... et faibles, surtout !


C’est ainsi que m’apparait votre personnalité toute faite de servitude, de versatilité et de finasserie.


Toutefois, je peux me tromper sur le détail mais pas sur l’essentiel.


Et, puisque vous écrivez qu’il est facile de crâner derrière un bureau bien au chaud... alors que la réalité est tout autre sur le terrain -c’est bien, d’ailleurs, le seul point sur lequel nous pourrions être en accord-, voulant faire croire, par cela, que vous êtes un journaliste allant au feu, il serait intéressant de vous voir à Gaza, au milieu des bombardements. Vous y auriez, alors, tout le loisir de montrer le « fanatisme » de ceux qui se battent pour leurs femmes et leurs enfants, l’ « extrémisme », de ceux qui livrent une bataille de l’honneur et de la dignité, l’ « islamisme » de ceux qui ne revendiquent que leur droit sur leur propre sol. Vous y aurez, aussi, l’occasion de montrer au monde entier combien les bombes de vos amis, les ripostes comme vous les appelez, sont intelligentes et humaines, parce que très sélectives puisque ne touchant que les combattants et jamais femmes, enfants, vieillards ou handicapés. Peut-être nous persuaderez-vous, également, de l’utilité du phosphore blanc pour l’organisme ? Des bienfaits de la radioactivité ? Qui sait ?


Alors M. Sifaoui... à quand un scénario sur le farniente de Gaza ? Peut-être aurons-nous le scoop du siècle... que dis-je ?.... du millénaire ?


Une autre proposition : vous qui infiltrez les intégristes, à quand un document sur le Bétar et la Ligue de Défense juive ?

samirlechequier
30/01/2009, 19h00
Elle est de qui cette lettre?

DZone
30/01/2009, 19h01
Makhlouq , lui répondre , c'est lui faire trop d'honneur !
J'ai eu trés honte quand cet énergumène évoque l' Algérie devant le commerçant palestinien !
http://www.dailymotion.com/swf/k4DvXCEOoBrH56tqUd&related=1
Une autre proposition : vous qui infiltrez les intégristes, à quand un document sur le Bétar et la Ligue de Défense juive ?
Si jamais il tente un truc pareil , ses nouveaux maitres vont lui interdire toute l'Europe pas que la France!
Beurrkk, j'arrete car il me fait gerber !!!

Iska
30/01/2009, 19h59
Mais qui a écrit cette lettre? A quelle sujet ? Quand ? Pourkoi ?
Eclairez-nous !!!!

absent
30/01/2009, 21h17
J'ai cherché sur google.

La réponse donnée ici provient à mon avis d'un article que viens de publier le journaliste Mohamed Sifwaoui sur son blog, suite à des ragots publiés par un journal pro-sioniste Italien.

Pour lire son article et ses ragots :
http://www.mohamed-sifaoui.com/article-27090859.html

Si on suit son passé, Sifaoui ce journaliste algérien, est en fait, pire qu'une girouette. Il est décrit comme une personne inconstante, instable, opportuniste et versatile (pro-gouvernement algérien, puis pro-islamiste, puis pro-généraux algérien, puis maintenant, pro-sioniste...).

Si on cherche sur google, voyez qques articles à son propos :
http://www.******************/farticle/nezzar_souaidia/sifaoui_agent.htm
http://www.francesoir.fr/faits-divers/2008/02/02/estelle-mouzin-mohamed-sifaoui-l-etrange-informateur.html

Iska
30/01/2009, 21h27
Je ne vais pas perdre mon temps, je n'aime pas les algériens qui critiquent leur pays depuis l'étranger, en plus je le connais , je crois qu'il etait journaliste au matin, il est parti en France en disant qu'il était menacé par les terro, il est passe plusieurs fois sur "ARTE" et sur "France 5".

verider
30/01/2009, 22h15
meme enrico ne peut s'empécher d'embrasser ce bourricot de sifaoui

http://www.youtube.com/v/KtjI88AZbJE&hl=fr&fs=1

Cookies