PDA

Voir la version complète : Poursuite juridique internationale contre 86 criminels de guerre israéliens


myra21
31/01/2009, 16h23
Raji Al-Sorani, vice-président de la Fédération internationale pour les droits de l’homme, a déclaré que plusieurs organisations juridiques ont porté plainte contre des criminels de guerre israéliens. Ces criminels israéliens avait en fait commis des actes atroces contres les civils de la bande de Gaza. Jusqu’à maintenant, 86 décisions ont été émises par plusieurs tribunaux occidentaux ordonnant la poursuite de plusieurs chefs militaires israéliens.

Dans le Centre du Caire pour les droits de l’homme, Al-Sorani a critiqué la position de l’Europe envers l’agression israélienne contre Gaza. Cette agression a laissé 1412 martyrs et 5450 blessés dont plus de la moitié sont des femmes et des enfants. Il leur pose la question : est-ce que la démocratie serait seulement pour les maîtres ? Les esclaves n’y ont pas le droit ?

As-Sorani est le directeur du Centre Palestinien des droits de l’homme. Il a précisé que plusieurs plaintes ont été déposées devant des tribunaux, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas. Et très récemment en Espagne. 86 chefs militaires israéliens sont accusés d’avoir pratiqué des crimes de guerre contre des civils palestiniens.

Les organisations des droits de l’homme continueront à pratiquer leur rôle de poursuivre les criminels israéliens. Elles n’ont aucunement l’intention d’oublier les crimes commis par les forces israéliennes d'occupation. Les Israéliens seront poursuivis où qu’ils aillent.

Al-Sorani attire l’attention sur le fait que les crimes commis par les forces israéliennes d'occupation dans la bande de Gaza soient mis en documents. Plusieurs organisations internationales, et mêmes israéliennes, sont témoins et appellent à juger les responsables.

L’holocauste pratiqué par "Israël" dans la bande de Gaza est le plus sanguinaire et le plus sombre de toute l’histoire contemporaine. Les occupants israéliens ont pratiqué leurs crimes dans la lumière de jour, devant le monde entier.

Les organisations juridiques veulent assumer leur rôle et appliquer la loi internationale dont la quatrième convention de Genève. Cette convention ordonne la protection des civils pendant le temps de guerre. Donc, la protection des civils palestiniens est une obligation juridique que la communauté internationale doit assumer.

Cependant, personne ne peut compter sur les Etats-Unis, ajoute-t-il. Leur position proche d’"Israël" est connue. Mais c’est l’Europe qui sera blâmée. L’Europe hisse les slogans de la démocratie et des droits de l’homme. Cette Europe a réagi face à la guerre menée contre la bande de Gaza de façon partiale. Elle a refusé de signer la décision de l’ONU qui voulait condamner l’agression israélienne contre Gaza et toutes les violations pratiquées contre les civils palestiniens.

Dans ce conflit, les Européens pratique la politique du deux poids deux mesures, déclare Al-Sorani.






Samedi 31 Janvier 2009

Cookies