PDA

Voir la version complète : Un ordinateur portable pour $20 en Inde


fusion
04/02/2009, 15h32
Annoncé en début de semaine, le portable à 10 dollars promis par le gouvernement indien a été dévoilé aujourd'hui. Baptisé Sakshat, la machine est premièrement destinée à favoriser l'éducation des plus jeunes.

Le portable est actuellement vendu à 20 dollars mais son coût devrait être divisé par deux dans quelques mois. Interrogé par The Guardian, Prabhakar Rao, de l'université d'Andhra Pradesh, explique que le pays : « entend acheter le matériel et le logiciel à moindre prix. Dans les pays en voie de développement les prix doivent rester bas afin de favoriser le maximum d'étudiants. Cela se traduira par des ordinateurs et un accès à Internet peu chers pour que les élèves puissent accéder à des livres et journaux électroniques ».

Peu d'informations ont été communiquées concernant la machine. Celle-ci serait le fruit d'une collaboration de scientifiques de l'Institut des technologies de Vellore, de l'Institut de Sciences de Bangalore, de l'Institut technologique de Madras et du fabricant de semiconducteurs Complex. Le Sakshat disposerait de 2 Go de mémoire vive et d'une connectivité WiFi.

Cependant, certains restent perplexes devant le prix annoncé. Rajesh Jain, directeur chez Netcore Solutions affirme : « vous ne pourriez même pas fabriquer un écran pour 20 dollars. En plus l'Inde ne compte pas beaucoup de fabricants de matériel. Où seront donc effectuées les économies ? ».

Au mois d'août dernier, un groupe d'étudiants du MIT (Massachusetts Institute of Technology) envisageait d'adapter une console de jeu bon marché afin de la transformer en PC de fortune qui serait vendu dans certains pays d'Asie; un projet qui ne laissa pas l'Inde indifférente. Ce groupe s'est notamment intéressé à la console Victor, un clone de la Nintendo NES équipé d'un processeur 8 bits et de 2k de mémoire vidéo.

Voici une vidéo de démonstration :

http://www.youtube.com/v/jBrRW9YSdbQ&hl=fr&fs=1

sud_Men
04/02/2009, 15h44
Pour son 40 ans de loyaux services, la souris est menacée d'extinction

Jadis pataude et difficile à manier, la souris informatique, qui fête aujourd'hui ses 40 ans, se veut aujourd'hui précise, stylée, et même utilisable à distance, mais l'émergence d'écrans tactiles pourrait en sonner le glas.

Le 9 décembre 1968, Douglas Engelbart et son équipe de l'Institut de recherche de Stanford font la première démonstration publique de souris, alors construite en bois et dotée de roues. "Plutôt que de se souvenir de commandes complexes et de les taper sur le clavier, les utilisateurs n'avaient plus qu'à pointer et cliquer", explique Géry Casier, chercheur à l'Institut national de recherche en informatique et en automatique.

Nouvelle étape en 1974: l'informaticien suisse Jean-Daniel Nicoud met au point la souris moderne, pourvue de deux boutons de commande et montée sur une boule qui lui permet de se déplacer. Il faudra toutefois attendre les années 1980 pour la première commercialisation. Depuis, le groupe suisse Logitech, numéro un du secteur, a fabriqué plus d'un milliard de "mulots", au rythme vertigineux de 376.000 par jour actuellement.

Sur les cinq dernières années, nous en avons vendu 500 millions, soit autant que sur les 22 premières années de notre existence", détaille Gérard Isabel, directeur de la filiale française. Au fil des ans, l'incontournable partenaire des ordinateurs s'est radicalement transformé. "Les innovations ont répondu à trois besoins: précision, rapidité et confort", résume François Ruault, de Microsoft France...


http://i63.servimg.com/u/f63/11/83/56/57/souris10.jpg (http://www.servimg.com/image_preview.php?i=11&u=11835657)

Cookies