PDA

Voir la version complète : Amélioration de coordination de la lutte antiterroriste entre l'Algerie et le Maroc


Laayoune
15/02/2009, 16h46
Un des évadés de la prison de Knitra au Maroc raconte la manière de son extradition à Rabat



Amélioration de la coordination entre les services de lutte antiterroriste algériens et marocains


Des activistes dans le domaine de la défense des Droits de l’Homme au Maroc ont indiqué que plusieurs indices révèlent l’amélioration de la coordination sécuritaire et judiciaire entre les services de la lutte antiterroriste Marocains et Algériens, malgré les crises politiques et les relations diplomatiques au statu quo entre les deux pays.
Un des plus célèbres activistes dans le domaine de la défense des Droits de l’Homme Marocains, poursuivi pour des affaires relatives au terrorisme au Maroc a indiqué que Hicham El Eulmi, qui est un des plus importants prisonniers Salafistes, qui s’est évadé de la prison Marocaine Knitra, l’année dernière, lui a affirmé qu’il a été arrêté sur le sol algérien, alors qu’il s’apprêtait à rejoindre les groupes armés.
Abderrahim Mouhtad a déclaré à El Khabar qu’El Eulmi lui a indiqué par téléphone, il y a quelques jours, qu’il a été interrogé par les services de sécurité algériens, chargés de la lutte antiterroriste, avant de l’extrader au Maroc par les voies officielles. Selon ce dernier, les autorités Marocaines ne pouvaient pas savoir qu’il était détenu en Algérie si elles n’ont pas été informées par leurs homologues algériennes et que c’est les autorités algériennes qui ont demandé à leurs homologues Marocaines de lancer un mandat d’arrêt international pour accomplir les mesures d’extradition de ce détenu.
D’autre part, des diplomates algériens près de l’Ambassade d’Algérie à Rabat ont rendu plusieurs visites à des détenus algériens condamnés à de lourdes peines dans les prisons Marocaines, notamment la visite du Consul Algérien à la prison de Knitra à Rabat, à des prisonniers algériens condamnés suite à l’attentat contre l’hôtel Atlas Asni à Marrakech en 1994. Le défenseur des Droits de l’Homme Marocain a déclaré que de tels contacts entre les deux parties révèlent le début d’une nouvelle ère que nous avons pas connues pendant les dernières années concernant les relations de coopération sécuritaire et judiciaire entre les deux pays, en termes de terrorisme.





http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/?ida=144263&idc=130

chicha51
15/02/2009, 20h15
notamment la visite du Consul Algérien à la prison de Knitra à Rabat, à des prisonniers algériens condamnés suite à l’attentat contre l’hôtel Atlas Asni à Marrakech en 1994

...............................

On nous a toujours dit que les auteurs des attentats de 1994 n'avaient rien à voir avec l'Algérie et que l'instauration du visa était une décision déplacée .
Il faut savoir !

Cookies