PDA

Voir la version complète : Le secteur du tourisme en Algérie a progressé de 7% en 2008


nassim
18/02/2009, 00h53
Mis en oeuvre au mois de mars de l'année dernière par le ministère du Tourisme, de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, le schéma directeur SDAT 2025, qui vise le développement et la promotion de la destination Algérie, est sur le point de donner ses premiers fruits. En effet, les nouveaux projets réalisés en la matière, durant notamment cette dernière décennie, ont eu un impact significatif sur le tourisme en Algérie. Selon le directeur général de l'Office national du tourisme (Onat), qui a été avant-hier l'invité du forum hebdomadaire de la Chaîne II de la Radio nationale, le nombre de touristes qui optent davantage pour la destination Algérie enregistre une croissance moyenne de 7 à 8% annuellement. En effet, selon le même responsable, le nombre d'étrangers qui ont franchi la frontière algérienne durant l'année 2008, a été de l'ordre de 1,7 millions de touristes. Cependant qu'en 2003, soit cinq années auparavant, ce chiffre n'a été que de près de 900 000 étrangers, et ce tout en comptant les émigrés algériens établis à l'étranger.

Le constat, optimiste et positif dans l'ensemble, que le directeur général de l'Onat vient de dresser, fait ressortir que même la crise financière qui ébranle le monde entier depuis le milieu de l'année 2007 ne semble pas avoir eu un impact important sur le flux de touristes qui commence à prendre le plaisir de découvrir la destination Algérie. En effet, certes " un ralentissement relatif a été enregistré, puisque la croissance du nombre de touristes qui se sont rendus en Algérie en 2008 n'a pas dépassé le seuil des 2% par rapport à l'année précédente, 2007, mais cela est moins important si l'on tient compte des autres pays au monde où le tourisme a connu une nette régression depuis l'apparition de la crise financière mondiale", dira-t-il. Ainsi, la destination Algérie commence à reconquérir sa place sur le marché mondial du tourisme, et ce après de longues années d'immobilisme, particulièrement, durant les années 1990 lorsque la crise sécuritaire battait son plein. Dans le classement général des pays d'origine des touristes affluant vers l'Algérie, le directeur de l'Onat a cité en premier lieu les Tunisiens dont le nombre a dépassé les 200 000 à se rendre en Algérie durant l'année 2008, suivis des Français (plus de 120 000), les Espagnols, en troisième position avec un nombre dépassant les 20 000 ainsi que les Italiens (plus de 15 000). Outre les touristes étrangers, même les membres de la communauté nationale établis à l'étranger (c'est à dire les émigrés) sont de plus en plus nombreux à se rendre au pays durant la période des vacances.

Les Algériens, pour leur part, ont tendance à renouer progressivement avec la culture du tourisme, car ils sont quelque 1,5 million de touristes à avoir quitté le territoire national pour passer des vacances à l'étranger durant l'année 2008. La première destination préférée des Algériens reste la Tunisie suivie de la France. Par ailleurs, le responsable de l'ONAT a fait état du renforcement à l'avenir des actions menées par le gouvernement dans la perspective d'améliorer davantage les services offerts aux touristes qui se rendent en Algérie. Ce plan d'action se traduira par le lancement prochain, par exemple, de l'adjudication, via un appel d'offres national et international, pour la mise en valeur de pas moins d'une cinquantaine de stations thermales réparties sur plusieurs wilayas du pays.

source : Le Maghreb

Cookies