PDA

Voir la version complète : La pomme de terre flambe à 9DH le kg au maroc


Page : [1] 2 3

bledard_for_ever
20/02/2009, 13h08
Hausse sans précédent de tous les produits frais

· Grand écart de prix entre le gros et le détail

· Pourtant le niveau d’approvisionnement est normal

Dure, dure la vie! s’exclame cette ménagère qui inspectait le rayon des fruits et légumes dans une grande surface sans toutefois se décider à faire ses emplettes. «La flambée des prix est quasiment généralisée à tous les produits», renchérit une autre. Et aucune place de commercialisation n’a été épargnée par la hausse y compris les souks des quartiers populaires. Même si dans ces marchés la qualité des produits s’avère relativement moyenne à faible.
Qu’on en juge par les chiffres. Mis à part les tomates qui sont négociées entre 2,50 et 3,50 DH/kg, tous les autres produits maraîchers ont de loin franchi la barre des 6 DH/kg, voire plus. Les pommes de terre atteignent jusqu’à 9 DH/kg pour les variétés Nicolas et Diamant lorsqu’elles sont lavées. Les prix des mêmes variétés chutent à 6 DH/kg s’agissant de légumes non lavés tout comme de petits calibres. Relevés sur le marché du quartier du Mâarif, ces niveaux de prix recouvrent un différentiel de l’ordre de 2,30 à 4 DH/kg en comparaison avec le marché de gros. L’écart se creuse davantage pour ce qui est des tomates.
Sur le marché de gros de Casablanca, les prix de ces fruits ont variés hier entre 1 et 2 DH/kg alors qu’ils se situaient le jour même entre 0,80 et 1,15 DH/kg sur le marché d’Inezgane, dans la région du Souss. Sorties de la station de conditionnement Salmia à Casablanca, les tomates et pommes de terre (lavées) ont été vendues respectivement à 1,10 et 2,50 DH/kg. La même station a cédé l’haricot plat à 0,20 DH/kg alors qu’il est proposé à 10 DH le kilo dans les grandes surfaces. A noter que cette variété est peu consommée par les ménages. A part l’exportation, sa destination principale demeure la restauration hôtelière. A Inezgane, marché de proximité de la station balnéaire d’Agadir ses prix varient entre 6 et 8 DH/kg. Sur cette place, les transactions se réalisent directement entre producteurs, grossistes et détaillants. Et c’est le tout-venant qui est de mise. Autrement dit, la qualité des produits est de loin supérieure à celles des écarts de triage dégagés par les stations de conditionnement. Poivron, courgette et concombre ont été cédés mardi entre 2,20 et 2,70 DH/kg. Cette fourchette est à augmenter de 25% pour le marché de gros de Casablanca et de 150% pour ce qui est du commerce du détail. Les oignons cédés, stade gros, entre 5 et 5,50 DH/kg sont revendus à 8, voire 10 DH/kg. Les prix des carottes et navets, toutes variétés confondues, passent aussi du simple au double. «A tel point que le couscous aux sept légumes est devenu un luxe», commente une ménagère. Les fruits ne sont pas en reste. La navel est revendue à 7 DH/kg, les pommes délicieuses entre 25 et 30 et les bananes à pas moins de 12 DH alors que les prix de gros se situent respectivement à 4, 17 et 5,50 DH/kg.
Pourquoi cette cherté et pourquoi il y a tant d’écart entre les prix de gros et le détail? S’interrogent les consommateurs, surtout que la production ne souffre d’aucun déficit à l’exception de la pomme de terre. Le froid, l’accès difficile aux champs suite à la pluviométrie abondante, le renchérissement des frais du transport et de la main- d’œuvre, autant de facteurs pour expliquer la flambée. Sans oublier, bien évidemment, l’intervention de l’armada des intermédiaires. Celle-ci agit à tous les niveaux des circuits de la commercialisation. Téléphone mobile aidant, elle parvient à faire et à imposer le prix qui lui convient. Ceci quel que soit le niveau d’approvisionnement du marché. Conséquence, seuls les producteur et consommateur font les frais de ces agissements. Et la tendance haussière actuelle ne touche pas seulement les fruits et légumes. Elle est quasi généralisée à tous les autres produits alimentaires.



7 millions de tonnes


Le secteur des fruits et légumes occupe une superficie de près de 700.000 ha dont 460.000 ha de plantations fruitières (non compris l’olivier) et 240.000 ha de cultures maraîchères. En moyenne, la production globale est de l’ordre de 7 millions de tonnes dont près de 3 millions de fruits et 4 millions de légumes. Ce secteur se caractérise par une grande diversité des espèces. Elles sont regroupées en plusieurs sous-secteurs, dont les principaux sont les suivants: les agrumes, l’amandier, les rosacées fruitières, la vigne, le palmier dattier, le bananier et les cultures maraîchères.
Les cultures de primeurs (hors saison) constituent un des piliers de ce secteur et occupent une des premières places dans nos exportations. Avec une superficie moyenne de 30.000 ha, les primeurs assurent une production totale de près de 1,5 million de tonnes dont 580.000 tonnes exportées.

A. G.

absent
20/02/2009, 13h21
Il faut que le Maroc instaure immediatement un "Office National Dial Batata" pour gerer la question des pommes de terres dans le pays :)

C´est urgent, et devrait etre une priorité nationale!

bledard_for_ever
20/02/2009, 13h24
Il faut que le Maroc instaure immediatement un "Office National Dial Batata" pour gerer la question des pommes de terres dans le pays :)

C´est urgent, et devrait etre une priorité nationale!


mais aussi pour les autres fruits légumes:mrgreen:

Laayoune
20/02/2009, 13h27
Ils sont serieux la ???????

9 dh les patates en grande surface ???

Le froid, l’accès difficile aux champs suite à la pluviométrie abondante, le renchérissement des frais du transport et de la main- d’œuvre

Voici les causes donc, le Gharb qui a été touché par la catastrophe est une grande region agricole, c'est donc temporaire...

hartman
20/02/2009, 13h33
*****

== MODERATION ==
Soyez poli et évitez les messages provocateurs - Lisez la charte du forum.

Geass
20/02/2009, 13h55
Hartman ne cherche pas la confrontation stp...
Les prix des légumes et fruit ont augmenté ces derniers temps à cause des dégâts des dernières tempêtes.
Mais il y a aussi de la spéculation, et même trop. Il faut que les autorités agissent d'urgence.

Jad'y
20/02/2009, 13h57
c'est a cause des problemes logistique certains profitent des petite occasions pour afiche des grand prix

Be good
20/02/2009, 14h06
Je me rappelle que la situation était équivalente en Algérie l'an passé. Problèmes de logistique et de dame nature.
Certains voisins de l'ouest qui nous sortaient des théories, mêlant généraux, hydrocarbures & co. Ils étaient même en extase.

C'est malheureux ce qui arrive au Maroc, surtout pour les petites bourses. L'Algérie devrait leur vendre les stocks extradont ils disposent. ;)

Jad'y
20/02/2009, 14h18
voire plus. Les pommes de terre atteignent jusqu’à 9 DH/kg pour les variétés Nicolas et Diamant lorsqu’elles sont lavées. Les prix des mêmes variétés chutent à 6 DH/kg s’agissant de légumes non lavés tout comme de petits calibres.

je comprends pas ca !!

Sur le marché de gros de Casablanca, les prix de ces fruits ont variés hier entre 1 et 2 DH/kg alors qu’ils se situaient le jour même entre 0,80 et 1,15 DH/kg sur le marché d’Inezgane, dans la région du Souss.

les prix sont normaux ici a Agadir (marche de gros Inezgane)

Laayoune
20/02/2009, 14h26
Jady's c'est normal qu'a Inzegane (Agadir) les prix soient normaux, puisque c'est de la plaine du Souss que viens ce qu'il y a dans les marchés d'Inzegane, Tiznit, Guelmim...

Tandis qu'a Casa, c'est de la Plaine du Gharb et de Doukkala que sa vient.
Or, ces regions sont sinistrés par les innondations qu'il y a eu, d'ou l'augmentation des prix temporaires.
Enfin je pense...

L'article parle en plus de 2 varitées speciale de pomme de terre et de grande surface, donc les marocains qui vont au souk peuvent avoir le kilo de pomme de terre normale dans les environs de 4-5 dhs en attendant que la situation se retablisse.

Nomad7
20/02/2009, 14h36
J'ai cru comprendre que nos voisins de l'Ouest ne mangent pas les pommes de terres!
La pomme de terre est réservée aux pauvres Algériens uniquement.;)

madini
20/02/2009, 14h40
7chouma khay Nomad on vous aime !

Geass
20/02/2009, 14h42
On a une cuisine diversifiée. S'il n'y a pas de pomme de terre, ce n'est pas grave, on fait des tagines avec autre chose.

Nomad7
20/02/2009, 14h45
On a une cuisine diversifiée. S'il n'y a pas de pomme de terre, ce n'est pas grave, on fait des tagines avec autre chose

Notre cuisine algérienne est composée d'un seul plat, même le peti dèj c'est à base des pommes de terres!:mrgreen:


7chouma khay Nomad on vous aime !

Oh combien nos voisins ont rigolé l'année dernière au sujet de la pomme de terre importé du canada!

Geass
20/02/2009, 14h48
J'ai jamais dit ça Nomad7. J'ai seulement dit que pour NOUS les pommes de terre étaient des éléments comme d'autres en cuisine, qu'on peut remplacer sans mal. On en mange pas d'énormes quantités non plus.

Aldo Johnson
20/02/2009, 14h51
matecha oul bed;)

Geass
20/02/2009, 14h52
Oui si c'était la tomate qui était impacté à ce point, là on râlerait comme on l'a déjà fait avant. La tomate est la base de notre alimentation, il y en a partout.

Aldo Johnson
20/02/2009, 14h55
dans les souk dans la region de Taza à meme pas 2DH t'as un kilo

Idem pour les oranges l'année derniere à 1.5Dh

mendz
20/02/2009, 15h43
Pas de batata au Maroc ?? L'Algérie qui ne cultive ni ne fabrique rien pourra vous nourrir si vous voulez ;)

Geass
20/02/2009, 15h52
Hamdoulillah on a ce qu'il nous faut. Mais si vous voulez vendre vos produits sur notre marché vous êtes les bienvenues.

Laayoune
20/02/2009, 16h08
Ma nouriti 7ta rassek ma bka lik ghir 7na :mrgreen:

N'oublie pas d'ou venait ce qu'on mangait dans ton pays jusqu'a la fermeture de tes frontieres ;)

Y en a qui on tellement pas la possibilité de critiquer le Maroc, qu'il exploitent le fait qu'une grande region agricole ait été sinistrée ce qui a entrainé des problemes de transport et d'acheminement suivi d'une hausse temporaire de certaines categories de fruits et légumes dans une partie du Maroc...

Pitoyable...;)

mendz
20/02/2009, 16h15
N'oublie pas d'ou venait ce qu'on mangait dans ton pays jusqu'a la fermeture de tes frontieres ;)


La frontière est fermée depuis 5 ans déjà et on ressent aucun impact.:)

Alors pour vos oranges, vous pouvez vous les garder, on a mieux :lol:

Y en a qui on tellement pas la possibilité de critiquer le Maroc, qu'il exploitent le fait qu'une grande region agricole ait été sinistrée ce qui a entrainé des problemes de transport et d'acheminement suivi d'une hausse temporaire de certaines categories de fruits et légumes dans une partie du Maroc...


Si tu veux, mais en attendant, beaucoup de marocains sont privés de batata et c'est celà la triste réalité.

Geass
20/02/2009, 16h18
La frontière est fermée depuis 5 ans déjà et on ressent aucun impact.:)va le dire à tes compatriotes aux frontières, qui s'adonnent à des petits trafics pour vivre.
Si tu veux, mais en attendant, beaucoup de marocains sont privés de batata et c'est celà la triste réalité.

D'ou tu sors ces bêtises? Il y en a plus que ce qu'il n'en faut. Simplement une région est sinistrée et les prix ont sensiblement augmenté en supermarché gros malin.

Laayoune
20/02/2009, 16h33
la frontière est fermée depuis 5 ans déjà et on ressent aucun impact.:)

Alors pour vos oranges, vous pouvez vous les garder, on a mieuxSi c'était que des oranges on en ferait pas tout un plat, c'était TOUT les fruits et légumes qui etaient envahi !!!!!! :)

Merci le petrole, c'est grace a lui que vous ne ressentez rien...

Les marocains ne sont pas privés de patates, seul les patates des grandes surface et de la variété indiquée sont a 9 dh, mais si tu prend une variété normale et dans le souk tu l'a au maximum 4-5 dhs ;)

Si tu veux, mais en attendant, beaucoup de marocains sont privés de batata et c'est celà la triste réalité.Et puis stp ne dis pas tout le Maroc, il s'agit que du centre, au sud et au nord il n'y a pas ce probleme temporaire et surtout pas en campagne ;)

silence2
20/02/2009, 16h44
vous oubliez les produits laitiers ,ainsi que les medicaments....et produit electronique....chouf dir lkhir fihoum ,haba tchina jazat fal 90 hassbouha .....:lol:
on va envoyer 2 kg de patate pour chaque marocain membre de FA :mrgreen:
prenez le ticket et faites la queue ,on veut pas debordement :lol: ;)

Laayoune
20/02/2009, 16h53
Meme si tu nous suppliait on prendrai pas de patate du Canada, Ah non ! :mrgreen:

Aprés tout c'est pas la mort si les gens n'achetent pas de patates en grande surface pendant une petite periode, les souks sont trés bien equipés ! :eek:

Geass
20/02/2009, 16h55
Moi j'avoue que j'achète mes produits en ligne :p
http://www.epicerie.ma/

amicalement
20/02/2009, 16h56
Vraiment tu te ridiculise a force de vouloir etre marocain plus que les vrais marocains.
sahraoui, sahraoui meme si c'est Laayoune:mrgreen:

amicalement
20/02/2009, 17h00
Moi j'avoue que j'achète mes produits en ligne

on sait que tu fais partie des privilégiés du royaume enchanté, tes intervention ne sont que du passe temps. :mrgreen:

Geass
20/02/2009, 17h04
Si je suis un privilégié c'est que je bosse pour et mes parents aussi.
On nous a rien donné gratuitement. On a tout construit de nos mains, sans tricher, et en passant par des moments difficiles.

Cookies