PDA

Voir la version complète : Un des plus grands écrivains arabes : Tayeb Salah n’est plus


born_hittiste
21/02/2009, 19h15
Le Quotidien | Publié le 19.02.2009


L’écrivain soudanais Tayeb Saleh s’est éteint hier à Londres. Né en 1929 à Markaz Marawi au nord du Soudan est l'un des plus grands écrivains arabes avec Taha Hussein et Naguib Mahfouz.

Venant d'un milieu modeste et composé essentiellement d’agriculteurs, il avait l'intention d'aider sa famille dans l'agriculture et pensait faire des études d’agronomie ou travailler dans les champs. Mais le destin en a voulu autrement. Pour lui, il n’aurait jamais écrit s'il n’avait pas quitté son pays.

Il poursuit ses études supérieures à l'Université de Khartoum pour les achever en Angleterre. Il travaille d'abord comme enseignant pendant une breve période et rejoint ensuite la section arabe de la BBC à Londres. Il fut représentant de l'Unesco au Golfe, basé au Qatar, entre 1984 et 1989
Ses œuvres ont été traduites dans plus de 30 langues. La plus célèbre est « Saison de la migration vers le nord » (Mawssim alhijra ila ashamal) en 1971 qui est considérée comme un chef-d’œuvre de la littérature arabe contemporaine, de par sa forme et son thème. Il a reçu le prix de la troisième rencontre du Roman arabe.

En 2002 son oeuvre « Saison de la migration vers le nord »fut choisi parmi le top 100 des meilleurs oeuvres de l'histoire, le choix était fait par cent écrivains appartenant à 54 pays.

djamal 2008
21/02/2009, 21h03
Malheureusement peu le connaisse en Algérie. C'est dire que l'Algérie n'a pas un engouement pour la littérature.

Allah yarahmou.

Cookies