PDA

Voir la version complète : Un pas en avant, deux pas en arrière !


KADE
23/02/2009, 13h43
Maître Ksentini aurait mieux fait de se taire.

Après avoir soutenu bec et ongles que l'abolition de la peine de mort était un acte civilisationnel que l'Algérie s'honorerait d'adopter, voilà maître Ksentini président de la ligue algérienne des droits de l'homme, en train d'enclencher la vitesse marche-arrière toute sous la pression des adeptes de la loi du talion: oeil pour oeil, dent pour dent.

Il propose désormais pour faire plaisir aux islamistes une demi mesure qui consiste à n'appliquer la peine de mort que pour les crimes de sang et sauvegarde ainsi les voleurs à la tire et les voleurss de pommes...

Pourquoi pas l'application de la peine de mort sous la condition que le condamné soit anesthésié avant de passer à la trappe ! solution certifiée 100% algérienne !

Cookies