PDA

Voir la version complète : Les Palestiniens demandent 2,8 milliards de dollars d'aide internationale


zek
01/03/2009, 19h46
Economiste internationalement reconnu, le Premier ministre de l'Autorité palestinienne Salam Fayyad estime à quelque 2,8 milliards de dollars (2,21 milliards d'euros) l'aide nécessaire à la reconstruction de la Bande de Gaza dévastée par la récente offensive israélienne contre le Hamas (27 décembre 2008-17 janvier 2009). Voici les principaux points de l'estimation:

- Aide internationale demandée pour la reconstruction: 2,77 milliards de dollars

Logements détruits: 4.036

Logements endommagés: 11.514

Entreprises détruites: 269

Entreprises endommagées: 432

Cliniques détruites: 3

Cliniques et hôpitaux endommagés: 24

Établissements scolaires détruits: 10

Établissement scolaires endommagés: 171

Gravats à enlever: 600.000 tonnes

- Coût de la reconstruction des infrastructures, y compris logements, routes, électricité, eau et égouts: 501 millions de dollars (395,5 millions d'euros)

- Coût de la reconstruction des entreprises privées, de nouvelles plantations dans les exploitations agricoles, du remplacement des animaux de ferme tués: 412 millions de dollars (325,3 millions d'euros)

- Coût de la reconstruction des installations officielles: 67 millions de dollars (52,9 millions d'euros).

- Répartition des 2,8 milliards de dollars: 1,326 milliard de dollars (1 milliard d'euros) pour la reconstruction, 1,45 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) pour le budget de la Bande de Gaza.

- Selon l'ONU, 900.000 des 1,4 million d'habitants de la Bande de Gaza (dont plus de la moitié sont des enfants) ont besoin d'une aide humanitaire.

Promesses de dons attendues lundi:

- Union européenne: premier contributeur de l'aide aux Territoires palestiniens (environ 1 milliard d'euros par an), l'UE devrait consacrer à la reconstruction et l'aide humanitaire dans la Bande de Gaza une grosse moitié des 436 millions d'euros (556 millions de dollars) d'aide promis aux Palestiniens pour 2009, selon des responsables européens; chacun des Etats membres de l'UE présentera ses propres promesses lundi

- Etats-Unis: 900 millions de dollars (709 millions d'euros)

- Arabie saoudite: 1 milliard de dollars (789,5 millions d'euros)

- Qatar: 250 millions de dollars (197,4 millions d'euros)

- Algérie: 100 millions de dollars (79 millions d'euros)

M. Fayyad souhaite que la plus grande partie de l'aide demandée transite par le gouvernement de l'Autorité palestinienne, seul reconnu par la communauté internationale mais qui ne contrôle que la Cisjordanie depuis que le Hamas a pris le pouvoir par la force dans la Bande de Gaza en juin 2007. Un mécanisme financier est utilisé pour contourner les autorités islamistes dans l'étroit territoire.

Le gouvernement dominé par le Fatah administre déjà une enveloppe de 7,7 milliards de dollars (6,1 milliards d'euros) d'aide étrangère pour la période 2008-2010, et envoie 120 millions de dollars (95 millions d'euros) par mois à la Bande de Gaza pour les fonctionnaires de l'ancienne administration Abbas. Le reste de l'aide, pour la reconstruction des habitations par exemple, serait versé directement sur les comptes en banque des Gazaouis.

Le Hamas a élaboré son propre plan de reconstruction, un document de 86 pages transmis à la Ligue arabe. Le Mouvement de la résistance islamique évalue à 2,73 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) l'aide étrangère nécessaire (dont 19,5 millions de dollars pour acheter un millier de caravanes pour le relogement d'urgence; 16,5 millions de dollars pour recycler les gravats; 23 millions de dollars pour reconstruire le Parlement; 12,8 millions de dollars pour un nouveau siège du gouvernement; et 37 millions de dollars pour des nouvelles installations de sécurité, pour la police ou le ministère de l'Intérieur).

AP. 01.03.2009

Cookies