PDA

Voir la version complète : Bébés clonés qui se portent à merveille


milka
03/03/2009, 22h09
Severino Antinori, le plus célèbre et le plus controversé des gynécologues italiens, affirme avoir cloné... trois bébés. "J'ai contribué à faire naître avec la technique du clonage humain trois enfants. Il s'agit de deux garçons et d'une fille qui ont aujourd'hui neuf ans. Ils sont nés sains et ils sont en excellente santé à l'heure actuelle", assure-t-il. Les enfants vivraient dans des pays d'Europe de l'Est. Le respect de la vie privée de ces familles m'interdit d'aller plus loin", ajoute-t-il, précisant que la méthode employée était "une amélioration de la technique utilisée par le généticien écossais Ian Wilmut qui a cloné la brebis Dolly". Il y a 5 ans, le scientifique italien avait fait état de la naissance de trois enfants clonés dans le monde sans donner aucune précision ni dire qu'il était lui-même à l'origine de cette expérience supposée. Sans apporter aucune preuve de ses dires, le docteur Antinori raconte aujourd'hui avoir eu recours au clonage à partir de cellules des trois pères parce que ces derniers étaient stériles. Il assure avoir fécondé les ovocytes des femmes en laboratoire à travers une méthode appelée "transfert nucléaire".

L'information laisse dubitatif le généticien français Axel Kahn. "On a déjà connu ça avec les raéliens qui avaient annoncé la naissance de la petite Ève...", rappelle-t-il au point.fr. "C'est très facile : si les enfants ont été clonés, on fait un test et dans 24 heures on sait si c'est vrai. Tant que ces tests n'ont pas été réalisés, cela me laisse totalement froid", tranche-t-il avant d'expliquer : "Il faut comparer l'empreinte génétique du donneur de noyau et l'empreinte génétique de l'enfant. S'il s'avère après ça que ce sont des jumeaux et que l'un a 35 ans ou 40 ou 50 ans quand l'autre a 9 ans, dans ce cas-là on peut en conclure que ce sont des clones."

Au journaliste de Oggi qui lui rappelle que le clonage est interdit par la loi en Italie, le docteur Antinori répond qu'il préfère "parler de thérapies innovantes, de reprogrammation génétique" plutôt que de clonage. Le scientifique (né en 1945) est devenu mondialement célèbre en 1994 pour avoir permis à une Italienne de 63 ans de devenir mère. Il y a deux semaines, Severino Antinori, surnommé l'"accoucheur des grand-mères", a été de nouveau au centre d'une polémique en annonçant qu'il procéderait à la fécondation artificielle d'une femme dont le mari est dans un coma irréversible à la suite d'une tumeur au cerveau, ce qui serait une première en Italie si elle était menée à bien.

A vous les femmes stériles, sans limite d'age, Severino ferait des miracles.

Zakia
03/03/2009, 22h27
3 bébés clonés qui aujourd'hui ont 9 ans et c'est passé complètement inaperçu...

la communauté scientifique internationale dans sa totalité devait sans doute expérimenter les mérites comparatifs de l'opium et du chanvre...:rolleyes:

La technique du clonage est loin mais alors très très loin d'être au point. Il n'est qu'à se souvenir de Dolly la brebis et toutes ses malformations...

Quant à Antinori qui la bouclerait pendant 9 ans alors qu'il serait prêt à couper sa mère en tronçons pour un peu de pub, c'est carrément par terre que je me roule de rire :mrgreen: :mrgreen:

Galaad
03/03/2009, 23h38
La technique du clonage est loin mais alors très très loin d'être au point. Il n'est qu'à se souvenir de Dolly la brebis et toutes ses malformations...Le plus gros problème reste le vieillissement accéléré des cellules au bout d'un certain temps. Mais c'est en forgeant que l'on devient forgeron. Les expérimentations devraient être autorisées pour bien maitriser la technique. Et le clonage ne permet pas de créer des personnes identiques comme les gens ont tendance à le croire, c'est l'environnement qui façonne l'être humain, ses gouts, ses craintes, sa personnalité pas la génétique.

Zakia
04/03/2009, 06h23
Le plus gros problème reste le vieillissement accéléré des cellules au bout d'un certain temps. Mais c'est en forgeant que l'on devient forgeron. Les expérimentations devraient être autorisées pour bien maitriser la technique.
Oui. Ce n'est pas le principe du clonage qui me pose problème mais l'utilisation qu'on risque d'en faire et les dérives inévitables. Tu me diras qu'on peut encadrer par des lois mais ce n'est pas aussi simple.

Et le clonage ne permet pas de créer des personnes identiques comme les gens ont tendance à le croire, c'est l'environnement qui façonne l'être humain, ses gouts, ses craintes, sa personnalité pas la génétique.

Les gens ne sont identiques que génétiquement parlant si je ne m'abuse. Pour le reste effectivement, l'environnement, le mode de vie,etc. vont façonner l'individu.

absente
04/03/2009, 06h37
Meme si je doute la véracité de cette info. Je pense que des expériences sur le clonage humain ont eu deja lieu et depuis long temps. IL y a toute une secte avec une armée de jeunes femmes pretes à tenter l'experience.

La question que je me pose, le jour ou ils reussiront à cloner un humain, si ils réussissent, oseront-ils l'annoncer publiquement? Il y a un risque de poursuites judiciaires non?

Cookies