PDA

Voir la version complète : Aït Abdelmoumene rend hommage à Sadia T-guemount


morjane
08/03/2009, 11h19
Le village Aït Abdelmoumene, commune de Tizi N’tleta rendra aujourd’hui un grand hommage à l’une de ses illustres femmes qui se sont imposées par le travail colossal accompli en faveur de la population locale.

Mme Silem née Bedad Sadia, appelée communément Jida Sadia T-guemount, est née le 4 avril 1921 à Taguemount El Djedid. Elle a suivi la formation d’infirmière sage-femme chez les Pères blancs aux Ouadhias. “Durant la guerre de libération, elle a été très sollicitée pour soigner les moudjahidine dans leurs refuges, après l’Indépendance elle a travaillé au centre de santé de Mâatkas pendant 36 mois”, lit-on sur une biographie express, préparée par le comité d’organisation de l’hommage. L’illustre femme du village Aït Abdelmoumene, a installé dans son domicile conjugal une clinique de fortune. “Sage-femme experte, elle a été connue et reconnue dans toute la région pour sa parfaite maîtrise du domaine obstétrical (grossesse, accouchement) : elle a pu sauver des femmes et leurs bébés dans ses situations désespérées et réussi à guérir quelques cas de stérilité”, ajoute le même document.

Des centaines de personnes défilaient quotidiennement dans son domicile pour des accouchements, soins, injections, pansement, sutures. Sadia T-guemount, est le parfait exemple du courage de la femme kabyle, de sa générosité de sa disponibilité, dans les moments pénibles. Aujourd’hui, Aït Abdemoumene se souviendra, de la femme qui s’est sacrifiée, au service de la bonne cause. Les citoyens seront certainement au rendez-vous pour un hommage mérité à une femme dévouée à la cause humanitaire. "Elle a été toute sa vie un exemple de sagesse, de noblesse, de bonté et de charité”, insistent ceux qui l’ont connue. L’illustre femme d’Aït Abdelmoumene est décédée le 11 octobre 1997.

Par la Dépêche de Kabylie

Cookies