PDA

Voir la version complète : Qu'est qu'une "langue" ? Qu'est-ce qu'un "dialecte"


Harrachi78
13/03/2009, 21h37
Une question fort simple a priori.

Peut-on donc selon vous définir de manière claire et précise ce qu'est une langue et ce qui la distinguerait d'un dialecte ?

absent
13/03/2009, 21h45
:mrgreen: :lol:

Le cours de linguistique du mois.
Pour faire simple le dialecte est issu d'une langue

schématiquement:

Langue

dialecte.

Massnsen
13/03/2009, 21h46
Je pense qu'une langue est comme la racine de plusieurs dialectes qui deviennent ses branches. Dialectes qui se développent selon les régions géographiques où cette langue est parlée, par rapport à des spécificités ethniques. Donc je pense qu'à l'origine de tout dialecte se trouve une langue (même non écrite) à partir de laquelle ce dernier est issu.
Contrairement à ce que pensent certains, il est difficile de tracer des limites entre une langue et un dialecte.

absent
13/03/2009, 21h54
Le cours commence, il reste des candidatures!!!

Harrachi78
13/03/2009, 22h00
Tout ça est bien beau, et je ne puis qu'être d'accord, mais essayons un peu de ramener la chose a un degrés disons, plus "pratique".

Beaucoup de langues de nos jours émanent d'autres langues du passes, qu'elles soient mortes ou vivantes. Ainsi, l'italien par exemple n'est qu'une émanation du bas-latin tel que pratique dans une des régions d'un ensemble plus grand. Nous pouvons donc dire que l'italien était un dialecte latin a l'origine alors que de nos jours il est une langue a part entière.

Bref, a partir de quand pouvons nous dire que te dialecte d'une langue X est devenu devenu une langue Y ?

Zakia
13/03/2009, 22h01
Je vais suivre avec attention l'évolution de ce topic :razz:

Je n'y connais rien et espère apprendre des choses.

A chaud, j'ai cru lire ou entendre un jour qu'un dialecte n'avait pas d'écrit ou quelque chose d'approchant. Franchement, je ne suis pas sûre du tout, j'ai peut-être compris de travers.

Bref, les spécialistes à vos claviers et éclairez-nous de vos lumières :)

djamal 2008
13/03/2009, 22h01
Prenons par exemple le français, quand est-ce que c'est devenu une langue?.

absent
13/03/2009, 22h03
l'italien était un dialecte latin

Nonononono

trop fatigué pour expliquer, :( mais n'oublie pas le rôle de la phonétique historique:!

djamal 2008
13/03/2009, 22h12
Je ne pense pas que le français fut un jour un dialecte latin, c'était à mon avis un dialecte utilisé par une frange de la population de la française qui s'est développé en empruntant du latin le vocabulaire pas plus.
Ni même pas la grammaire, l'ajout d'un s au pluriel témoigne très bien de ce fait, en latin un changement même de son se produit à la fin du mot, i.e., datum, data.

Harrachi78
13/03/2009, 22h16
C'est pour faire simple.

L'italien (comme le français, l'espagnol et le reste) sont bien issus du bas latin, il s'agissait donc bel et bien de variantes régionales (tardives) par rapport au latin classique, on peut donc les assimiler a des dialectes, du moins a un moment de leur histoire et sans trop s'étendre sur les circonstances particulières qui ont marque l'évolution de chacun.

BabaMerzoug
13/03/2009, 22h17
"Une langue est un dialecte doté d'une armée et d'une marine" (Max Weinreich, linguiste)

absent
13/03/2009, 22h18
Le bas latin est lui même ce que tu entends par dialecte.

Harrachi78
13/03/2009, 22h20
Le cas du français parmi les langues romanes n'est pas le meilleur exemple car c'est celui ou l'influence germanique a été la plus forte (du moins pour la langue d'Oil qui est a l'origine du français moderne).

D'autre part, ta comparaison porte sur le français avec le latin classique, alors que le plus logique serait de le comparer avec le latin tardif, très différent.

Bachi
13/03/2009, 22h23
Dialecte= variété, parmi plusieurs, d'une langue...
Ceci dit, paradoxalement, j'ai tendance à penser que c'est le dialecte ( ou les dialectes) qui font une langue et non l'inverse.

djamal 2008
13/03/2009, 22h30
C'est pour cela que j'ai dit que le français n'était pas un dialecte latin, ni classique ni tardif.

absent
13/03/2009, 22h30
c'est le dialecte ( ou les dialectes) qui font une langue et non l'inverse.

Quand on apprend la langue arabe on apprend pas le dialecte mais bien la langue.

BabaMerzoug
13/03/2009, 22h30
Bref, a partir de quand pouvons nous dire que te dialecte d'une langue X est devenu devenu une langue Y ?

C'est souvent une decision politique. Francois 1er a décidé un jour que le français (francilien de l'epoque du 16e siecle) est desormais la langue officielle de la France en lieu et place du latin qui était la langue officielle de l'epoque dans de nombreux pays de l'Occident. Avant cette decision le francilien etait considéré comme "dialecte" et "langue vulgaire".

Il est interessant de rajouter qu'à la même période Descartes a rédigé le fameux "Discours de la Méthode" en français. C'est l'une des premieres oeuvres écrites en cette langue.

absent
13/03/2009, 22h33
la version romane des Serments de Strasbourg de 842 est le premier écrit en langue non latine en France.

Bachi
13/03/2009, 22h35
Quand on apprend la langue arabe on apprend pas le dialecte mais bien la langue.

Certes mais comment est né l'arabe autrement que par les dialectes ?

absent
13/03/2009, 22h37
Ce n'est pas comme cela que ça marche
et puis ce que tu appeles dialecte est en réalité nommé protolangue.

djamal 2008
13/03/2009, 22h38
On disait François à l'époque pour dire français, est-ce son prénom avait une influence sur sa décision?

absent
13/03/2009, 22h53
Ca n'a rien à voir, c'est une question de phonologie et de phonétique!

Cookies