PDA

Voir la version complète : Quel alphabet pour Tamazight en Algérie ? (Arabe, Latin, Néotifinagh, Japonais...)


Page : 1 [2]

nina iznaguen
22/03/2009, 09h24
btp50 a ecrit
<<<<<Je suis pourtant persuader que tes ailleux ne connaissaient pas le Tifinagh ni le latin, si toutefois tes ailleux sont enracinés en Kabylie, parceque s’ils avaient voyagé et connu le monde je doute fort que tu puisse parler le tamazighte aujourdhui.<<<<<<<<<<<<<<<<


Réponse de nina
C'est possible, mais ceux d'avant l'arrivée des arabes, oui ils connaissaient le tifinagh et le latin, Saint Augustin a écrit ses ouvrages en latin...et avant lui Massinissa et sa descendance utilisaient le tifinagh.

btp50 a ecrit
<<<<<<<<<<Bien sure, le tamazighte à un alphabet tout comme les berbères avaient une reine par ci et un roi par là qui conquirent le monde en s’envoyant des missives en tifinaghe, et que, probablement un jour quelques archéologues trouverons des rouleaux de papyrus écrient en tifinaghe dans quelques grottes cachées à l’instar des évangiles apocryphes.<<<<<<<<<<<<<

Réponse de nina
Oui le ta mazight a bien entendu un alphabet, comme tu l'as nommé toi même dans tes contradictions, s'appelle le tifinagh. Pour ce qui est des recherches archéologiques, elles ont déjà été faites, je te renvois à la grotte d'ifigha en kabylie pour ne parler que de celle-là, et tant d'autres depuis les frontières tunisiennes jusqu'à la vallée de la Soummam où elles sont les plus nombreuses...


BTP50 a ecrit
<<<<Dit mois stp, quels sont ces fameux arabes qui ont opprimés tes ailleux, A tu des preuves de cettes oppressions, ya t'ils des arabes ou leurs vestiges en kabylie ??<<<<<<<<

Réponse de nina
Les fameux Banu Hilal, les Ommeyades, Oqba ibn nafaâ, zoheir et Hassan (ce dernier est celui qui a décapité Kahina) pour ne citer que ceux-là.
Mais je suis étonnée de voir un berbère comme toi, supposé connaître sa propre histoire, me poser ce genre de questions, tes lacunes en matière d'histoire Algérienne sont flagrantes et effrayantes!

BTP a écrit
<<<<<<<<<<<<Evidement que je suis berbere, si j’en parle c’est en connaissance de cause et tu peux meme me qualifier de traitre à la cause amazighe si tu veux, mais ce n’est pas celà qui changera quoi que ce soit au bien fondé de mes propos.<<<<<<<<<<

Réponse de nina
Je doute que tu en sois un vu tes lacunes en matière d'histoire de ton pays et de ton peuple

BTP a écrit
<<<<<<<<<<<<lol…. Et cela change quoi ? puisque le « tha » y est de toutes facon, enleve le du début du mot si cela te sieds, mais tu ne l’empechera pas d’etre à la fin du mot, il se prononce toujours (tha) et il n’existe toujours pas en lettre latine.<<<<<<<<<<

Réponse de nina
un son peut être transcrit avec une ou plusieurs lettres tu sais!


btp a écrit
<<<<<<<<<Tamourth ou thamourth, je ne vois pas ce que ca change, quoique chez nous on dit thmoath quand aux kabyles ils prononcent (thamourrth) du moins ceux que je connais et en roulant les RR comme la lettre "rra" en arabe et qui n'existe pas en lettre latine.<<<<<<<<<<<

Réponse de nina
Dans tout le maghreb en général on dit Ta Murth le Ta est l'article La en berbère.

btp a écrit
<<<<<<<<<En ce qui concerne la lettre (G) prononcé comme gueux, en arabe on l’ecrit avec un (qaf) du qahoua (café) (faut pas le dire avec l’accent des tlemeceniens , il s’ecrit donc en arabe avec un (quaf) et trois points au dessus au lieu de deux.<<<<<<<<<<<<<

Réponse de nina
Les sons gutturaux ont leur équivalence en latin, on peut les former avec un ou plusieurs caractères.

btp50
22/03/2009, 17h34
Réponse de nina
Les fameux Banu Hilal, les Ommeyades, Oqba ibn nafaâ, zoheir et Hassan (ce dernier est celui qui a décapité Kahina) pour ne citer que ceux-là.
Mais je suis étonnée de voir un berbère comme toi, supposé connaître sa propre histoire, me poser ce genre de questions, tes lacunes en matière d'histoire Algérienne sont flagrantes et effrayantes!
Hélas non, je ne connais pas l’histoire de mes allieux (les ailleux de l’epoque de banihilal (que je ne connais pas non plus)) parceque ils ne m’ont pas transmis à travers le tifinagh l’histoire, car je suppose, (et je suis condamné à faire des supposition en ce qui les concerne), ils n’ecrivaient ni le latin, ni l’arabe et encore moins le tifinagh, mes ailleux étaient des paisibles paysans, ils travaillaient la terre pour en tirer leurs subsistances pour chaque jour que Dieu fait, mes ailleux n’avaient ni palais, ni servants, ni servantes, ils furent probablement d’humbles cultivateurs qui se refugièrent dans les montagnes en evitant de se confronter aux hordes de barbares venues de tout horizons, non par lacheté ou par peur d’afrontter les barbares, mais parceque ils n’étaient pas nombreux au regard des conquerants de l’epoque qui deboulaient par centaines de milliers.

Alors il serait vain et inutiles d’edulcoré l’histoire de mes ailleux pour flatter mon ego, avec des histoires de reine, d’un roi et le raffinement d’un palais des milles et une nuit, il n’en est rien de tout cela.
Toutefois mes ailleux, du moins pour ceux qui sont restés au pays, m’ont transmis une richesse ; l’islam, et cela oralement, qui pour moi est amplement suffisant.
Quand à ceux qui ne sont pas restés au pays, ceux qui ont émigrés, ceux qui ont suivit les hordes venues de l’est, he beh ma foi ceux là ont traversé la mer et leur descendance est aujourdhui espagnole chretienne ou paienne.
Enfin je rends hommage à mes ailleux, à ceux qui ne savaient ni lire ni ecrire, à ceux qui trimer en retournant la terre du lever jusque au coucher du soleil afin que je vois le jour, et n’ont point traversés la mer, sinon je ne serai pas là à te parler d’eux, ni meme à te parler de la langue tamazighte et probablement encore moins d’islam. Je suis vraiment fier de mes ailleux, les humbles, ceux qui n’ont jamais connu de palais ni chichi ni paillette.
Pour finir mes ailleux étaient des hommes libres, ils n’étaient affiliés ni à une reine, ni à un roi, seul Dieu, la nature et eux decidaient de leur sort.
.
.
.
Réponse de nina
Les fameux Banu Hilal, les Ommeyades, Oqba ibn nafaâ, zoheir et Hassan (ce dernier est celui qui a décapité Kahina) pour ne citer que ceux-là.
Mais je suis étonnée de voir un berbère comme toi, supposé connaître sa propre histoire, me poser ce genre de questions, tes lacunes en matière d'histoire Algérienne sont flagrantes et effrayantes!
Revoie l’histoire de tes ailleux, personne ne les à opprimés, sauf qu’ils y’en a certains qui sont suivies les banouhilal, mais tes ancetres n’ont rien faient de tel, sinon tu ne serais pas là pour en parler.
.

Ziyani
22/03/2009, 22h26
J’espère que parmi les extrémistes berbères sachent qu'une grande partie des arabophones sont d'origines berbères.
J’ai lu quelque articles historique sur wiki et d'autre site et j'ai fait quelque recherche sur mon peuple et je résume le processus d'arabisation et le mariage arabo-berbère:
1) les premiers chameliers venu au Maghreb n'était pas les arabes mais belle bien des berbères on les appelle en antiquités les Gétules c'était des nomades qui voyager du Sahara jusque l'égypt.
2) les berbères de Tunisie sont mélanger avec les phéniciens, les Carthaginois son nées. Carthage
3) certaines tribus berbères d'Algérie s'organisent en royaume de Mauritanie et de Numidie
4) Rome utilise les Gétules 'des berbères nomades mercenaire’ pour défaite leur cousin des royaumes berbères
5) certains Gétules ont été romanisé les autres ont resté nomades on les appeler le Zénètes
6) les arabes sont infiltrés en Tunisie le reste du Maghreb et certains régions méditerranéennes sont devenu musulmane
7) les algériens révoltent contre les gouverneurs du MO tous les dynastie musulmanes du pays jusqu'à l’arrives du turques était berbères
8) les berbères se convertis au chiisme il construit un empire jusqu'à l'Égypte. Le Caire et devenu la capitale après.
9) les gouverneurs berbères s'auto indépendantes pour les condamner les fatimides envoient les benou hillals en Algérie
10) les benou hillal étaient des nomades tous comme les Zénètes important en Algérie ce qui facilite le mariage entre ces 2 peuples et l'arabisions des Zénètes
11) l'Espagne chasses les musulmans qui construisaient des grandes viles devenu centres culturaux et aides a l'arabisions des régions alentours et les villes portuaire adapte un arabe proche de dialecte algérois d’aujourd’hui a cette époque turc pour le commerce maritime fleurissant a cette époque
14) les populations qui sont échappe a l'arabisions son les populations éloigné géographiquement dans les montages et dans les oasis
15)les tribus Zénètes arabophones et berbérophone sont :les habitants de l'ouest algériens, les Chaouias , les rifains et les habitants des oasis et des hauts plateaux.
16) La direction coloniale mette à déplacer les populations et certains tribus s'allient contre l'armé coloniale, le tissu sociale est détruit les derniers tribus berbérophone se dissipent dans les zones aujourd’hui arabophones
17) après l'indépendance les derniers régions berbérophones isoles sont arabisé par le contact humain.

Ziyani
23/03/2009, 15h36
retournons au choix de l'alphabet, les affiches de votes sont écrit en latin mais je sais si c'est un choix définitive.

btp50
23/03/2009, 19h42
@ Ziyani
.
Effectivement qu'il y a du vrai dans ce que tu as posté dans le poste N 33.
Mais les vraies berberes, ceux qui ont transmis la langue tamazighte à leurs posterités, ne se sont jamais déplacés, ils sont toujours restés sur leurs terres, d'ou la preservation de la langue tamazighte, quand à ceux qui ont emigrés et trouvés fortune ailmleur sont devenus arabophone (obligé), et leurs projénitures arabe (forcement).
J'ajoute que les berberes (les vraies) n'ont commencaient à faire connaissance, ne serais ce que avec leurs etat civil qu'avec l'ecriture latine, et ce, grace au colons francais, espagnole. Il n'y a jamais eu aucun acte d'etat civil en tifinaghe, en arabe peut etre.
.

TMSN
23/03/2009, 21h16
retournons au choix de l'alphabet, les affiches de votes sont écrit en latin mais je sais si c'est un choix définitive.

C'est jamais définitif, mais par contre faut que tu m'expliques un truc :
17) après l'indépendance les derniers régions berbérophones isoles sont arabisé par le contact humain.
C'est dans quel pays ça ?

Ziyani
23/03/2009, 22h51
TMSN
ne t'inquiète j'ai parlé de quelques villages berbérophone isolé dans l'orani et quelques Ksars.
ces habitant pour communiquer avec les autres qui les alentours ont été obligé(pour ne pas dire forcé) de parler le dialecte dominant de leurs régions. au XX siecles on vit pas isolés.

nina iznaguen
28/03/2009, 09h34
BTP50 A écrit
<<<<<<<<<<Hélas non, je ne connais pas l’histoire de mes allieux (les ailleux de l’epoque de banihilal (que je ne connais pas non plus))<<<<<<<<<<<

Réponse de nina
Va l'apprendre ensuite on pourra discuter sur un même plan

djamal 2008
28/03/2009, 09h48
N'oublier pas que le Tifahigh vient du mot phénicien, c'est-à-dire importé du Levant. C'était l'écriture qu'employaient nos aïeux ( ancêtres) pour inscrire leurs messages sur des pierres et des épitaphes.

nina iznaguen
28/03/2009, 10h18
Djamal2008 a écrit
<<<<<<<<N'oublier pas que le Tifahigh vient du mot phénicien, c'est-à-dire importé du Levant. C'était l'écriture qu'employaient nos aïeux ( ancêtres) pour inscrire leurs messages sur des pierres et des épitaphes.<<<<<<<<<<<<

Réponse de nina
Là c'est moi qui bondis. Non! Le mot tifinagh ne vient pas du Phénicien, Tifinagh veut dire notre découverte, les charactères du tifinagh remontent bien avant l'arrivée des Phéniciens en afrique du nord. Les Phéniciens ne se désignaient pas eux-mêmes par Phéniciens mais Chenani, cananéites, les berbères non plus ne les appllèrent guère comme ça, mais i chenaniyen, cananéites.

Je pense tu dois avoir eu tes sources de Salem Chaker, qui lui-même est controversé par la majorité des chercheurs. Déjà par l'origine fantaisiste de cet alphabet et cette appellation puis parce que le nombre des caractères communs au Phénicien se limite à six, Ce qui est d'un point de vue scientifique, insignifiant. Chaker est à ma connaissance le seul a soutenir cette thèse de l'origine Phénicienne du Tifinagh.

btp50
28/03/2009, 10h57
Réponse de nina
Va l'apprendre ensuite on pourra discuter sur un même plan
Non je ne la connais pas et toi non plus et personne d’autre ne la connaît on ne peut que faire des suppositions, et ce n’est pas une raison d’inventer des histoires sur nos ancêtres parce que l’on ne cannait pas leur histoire.
Tes ancêtres ou les miens n’avaient pas d’épée ni en forme de croix ni en forme de faucille, qu’en airaient il fait d’ailleurs, se battre avec le voisin ?
Les imazighenes ne passaient pas leurs temps sur une monture à voguer au quatre vents une épée à la main.
Quand à ceux qui sont partis ce ne sont pas tes ancêtres, j’entends par là tes ancêtres culturelle, ceux qui t’on transmit la langue thamazighte, et inutile de chercher des ancêtres génétique car à ce compte là, même Adam et Eve sont tes ancêtres.
Que mes propos ne soient pas (mal interpréter), je ne fais pas dans le dénigrement les ancêtres berbères sont pratiquement les seuls à avoir légués un grand héritage à leurs postérités (la langue) Grace aux sacrifices consentie dans la vie de tout les jours.
Aujourd’hui ont les appellent numides, puniques et je ne sais quoi encore, parce que c’est de belle consonance, moi je les appelle IMAZIGHENES et c’est tout, si ca ne sonne pas bien en anglais ou en français et beh tant pis du moment que ca sonne bien pour moi. Il ne manquerait plus que ca, il faut que ce soit d’autres qui me qualifie d’un nom tiré de leurs imaginations et qui baptise mon peuple !
Sache que la langue thamazighte ne vient pas des plaines fertiles, ni des palais de Cordoue, ni des grandes métropoles maghrébines de l’époque, elle vient de la montagne, point !
Sache aussi, qu’une fois que les montagnes seront à portée d’autres civilisations et que les montagnards descendent dans les villes qui ne leurs appartiennent pas culturellement ils condamnent la langue thamazighte inéluctablement, parce que cette langue et pour des raisons historiques n’a pas sa place au sein des villes qui lui sont hostiles.

nina iznaguen
31/03/2009, 10h25
Je la connais un peu plus que toi anyway
Learn your history first then we can have a fair chat

btp50
31/03/2009, 16h16
C'est probablement toi qui a raison !
Nous avons bien des ancetres glorieux, des preux chevaliers, ils ont meme boutés la sarazins hors de leurs terres. meme chez les berberes il y eu une reine de Sabat en la personne de Dihia.
Mes ancetres à moi ils ont fait encore plus, ils ont conquit l'Europe, et sont restés en Andalousie 7 siecles, et sais tu ce qu'ils ont faient au retour ?
Non tu ne sais pas !
Ils ont tout simplement renoncer à la guerre, ils ont déposés leurs épées et venduent leurs cheveaux.
Apres avoir connu le luxe des palais Andalous et la belle vie de soldat et du kalifat, ils sont retournés dans les montagnes creuser des sillons au sol pour labourer ImenneDie (blé), ils en avaient marre de la belle vie. Tu pense bien que à leurs retour ils parlaient espagnoles, francs et gaulois, comme tout naturellement ils furent obliger de réapprendre le Thamazighte pour ne pas se sentir depaysés et la vie continua ainsi jusque à nos jours.
Nous avons meme trouvé dans la Dechrra des armures sous terre.
.
.

djamal 2008
31/03/2009, 19h02
Quels sont ces ouvrages ou livres en Tifanigh? Peux-tu en citer quelque-uns, toi qui semble connaître l'histoire de cette écriture.

elkenz
31/03/2009, 21h51
On a trouvé une évangile en berbère

djamal 2008
31/03/2009, 22h06
La Bilble en Angleterre a été écrite du temps du roi James II au temps de Shakespeare.

Cookies