PDA

Voir la version complète : Le Maroc s’étonne des allégations des médias espagnols sur l’AFRICOM


Alloudi
17/03/2009, 19h13
Le royaume n’abritera pas sur son territoire le siège d’une quelconque force militaire

Le Maroc a exprimé mardi 17 mars son étonnement à propos des informations diffusées par des médias espagnols, notamment le journal ABC, selon lesquelles le royaume devrait abriter le siège du Commandement militaire américain pour l'Afrique (Africom), rapporte l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP). « Les autorités marocaines se sont prononcées publiquement et à maintes reprises à ce sujet », a indiqué une source diplomatique marocaine. La même source a réitéré « la position ferme du Maroc de ne pas abriter sur son territoire le siège d'une quelconque force », ajoute la MAP.

La Vie Eco

freesoda
17/03/2009, 19h15
Tu n'auras aucun commentaire de la part de nos voisins algériens la dessus, par contre si cela avait été le contraire, ce sujet aurait eu un succès fou :)

Alloudi
17/03/2009, 19h20
2 min après l'avoir poster... le sujet est devenu rouge, plus de 200 vues :eek:

Geass
17/03/2009, 19h41
Dommage :22:

iwamachngoulek
17/03/2009, 19h44
les américains ont renoncé alors? dommage :confused:

diablo-colorado
17/03/2009, 20h00
les américains ont renoncé alors? dommage :confused:Le siège de l'africom a était installer en Italie en 2008, mais que faire de la propagande ?

Le commandement Africom sera basé en Italie


par Manlio Dinucci

Mondialisation.ca, Le 7 decembre 2008
Il manifesto


Deux des commandements militaires subordonnés au tout récent Commandement Africa, (AfriCom) –dont l’ « aire de responsabilité » comprend quasiment tout le continent africain, sauf l’Egypte- seront localisés en Italie, l’un à Naples et l’autre à Vicence. C’est ce qu’ont annoncé dans une conférence de presse conjointe, le ministre des Affaires étrangères Frattini et l’ambassadeur des Usa en Italie, Ronald Spogli. L’ambassadeur a déclaré que les deux commandements seront constitués « exclusivement de personnel assigné aux quartiers généraux et que ce personnel continuera à effectuer sa propre mission dans un cadre OTAN, en aidant, dans le même temps, AfriCom à poursuivre l’engagement des Etats-Unis en faveur de la paix et de la sécurité des populations africaines ». Le but principal d’AfriCom est celui de l’ « assistance humanitaire, du contrôle de l’immigration et de la lutte contre le terrorisme ».


Frattini a répété la leçon, en parlant de « structures de commandement qui agissent dans le cadre OTAN» et en garantissant qu’ « il n’y aura pas de troupes de combat mais des composantes civiles ». En réalité, le Commandement Africa n’opère pas dans le cadre de l’OTAN, mais est un des six commandements africains unifiés du Pentagone, qui est devenu opérationnel depuis début octobre. Il est défini comme « un type de commandement différent », en ceci qu’il intègre, avec les forces militaires, du personnel et des structures du Département d’Etat, de l’Usaid et d’autres agences. L’AfriCom se centre sur l’entraînement de militaires africains. A ce propos, Spogli a rappelé qu’à Vicenza, dans le « Centre d’Excellence pour le Stability Police Unites (Coespu) », créé par les Usa et l’Italie, sont entraînées des forces de « peacekeeping » provenant principalement de pays africains. S’appuyant sur les élites militaires, l’AfriCom essaie d’amener le plus grand nombre de pays africains dans la zone d’influence étasunienne. L’ « assistance humanitaire » qu’il opère en Afrique est complémentaire de cette politique.


Fausse est aussi l’affirmation qu’en Italie « il n’y aura pas de troupes de combat mais des composantes civiles » de l’AfriCom. Le Commandement Africa sera supporté par les commandements et les bases étasuniennes en Italie. Les navires de guerre utilisés pour l’opération en Afrique sont envoyés par les forces navales étasuniennes en Europe, dont le quartier général est à Naples et dont le commandement est en ce moment responsable aussi des opérations navales en Afrique. Quand, en novembre, un corps de marines approprié pour l’Afrique avait été constitué (Marforaf), on avait aussi supposé qu’il aurait été supporté par les commandements et par les bases étasuniennes en Italie : de Vicence à Aviano, de Camp Darby à Sigonella. La confirmation arrive maintenant officiellement: à Naples sera installé le commandement naval de l’AfriCom et à Vicence le terrestre.


On peut prévoir, en outre, que la 17ème force aérienne étasunienne, réactivée en septembre dernier à Ramstein (Allemagne) pour être mise à disposition de l’AfriCom, opèrera aussi non pas depuis la base allemande, mais surtout depuis des bases en Italie, comme Aviano et Sigonella. On peut également prévoir que les matériels nécessaires à l’AfriCom seront fournis par la base étasunienne de Camp Darby. Particulièrement important aussi sera le rôle de la base aéronavale de Sigonella : c’est ici que, depuis 2003, est à l’œuvre la Joint Task Force Aztec Silence, la force spéciale qui mène en Afrique des missions de renseignement, surveillance et opérations secrètes dans le cadre de la « guerre globale contre le terrorisme ».


« En accueillant ces troupes en Italie – écrit le correspondant de La Stampa depuis New York- le gouvernement Berlusconi a fait un pas très apprécié aussi bien par le président sortant que par celui qui arrive, car le Pentagone avait des difficultés à trouver des bases sur l’échiquier méditerranéen. Ceci fera de l’Italie un interlocuteur privilégié pour discuter les scénarios de crises au sud du Sahara ». Le gouvernement Berlusconi a ainsi accompli « un pas très apprécié » à Washington, en tant qu’il participe à la nouvelle opération de caractère colonial, visant au contrôle de zones stratégiques du continent africain, comme la Corne d’Afrique à l’embouchure de la Mer Rouge (où est basée, à Djibouti, une task force étasunienne), et surtout comme l’Afrique de l’Ouest, région riche en pétrole et autres ressources précieuses.


Nous voudrions savoir dans quelle instance et avec quelles procédures a été prise cette décision d’importance stratégique. Nous voudrions aussi savoir comment va se comporter l’opposition, en particulier le Partito democratico. Y aura-t-il quelqu’un au Parlement, qui refusera d’être un « interlocuteur privilégié » de la politique néocolonialiste étasunienne bipartisane ? Y aura-t-il quelqu’un qui refusera le « privilège » d’être recruté pour la nouvelle conquête de l’Afrique, avec, en substance, le rôle que jouaient les ascaris[i] dans le colonialisme italien ?


Edition de samedi 6 décembre de il manifesto

http://www.ilmanifesto.it/Quotidiano-archivio/06-Dicembre-2008/art37.html


Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

[i] Supplétifs - d’origine érythréenne- de l’armée italienne au moment de la guerre d’Ethiopie. NdT.

chicha51
17/03/2009, 20h09
les américains ont renoncé alors? dommage :confused:

Iwamachngoulak

...............................

Dommage mais t'en fait pas !

Tu aurais d'autres occasions pour casser du marocain.:mrgreen:

chicha51
17/03/2009, 20h13
Le siège de l'africom a était installer en Italie en 2008, mais que faire de la propagande ?

................................

Mais là personne ne trouve à redire et traiter l'Italie de soumise aux USA.:mrgreen:

iwamachngoulek
17/03/2009, 20h59
Africom ?? Italie??

je croyais que ca concernait juste l'Afrique mdr comme ils ont vu que personne n'a accepté :-/

freesoda
17/03/2009, 21h03
les américains ont renoncé alors? dommage :confused:

1h15 plus tard

je croyais que ca concernait juste l'Afrique mdr comme ils ont vu que personne n'a accepté :-/

Tu trouves pas que tu te contredis un peu ? :lol:

jamaloup
17/03/2009, 21h27
et la base e tan tan c'est pour l'elevage des oies ?

houari16
17/03/2009, 22h15
les américains ont renoncé alors? dommage

si ! si l information est vraie , chercher le pourquoi à ce renoncement ??

Bennis
18/03/2009, 12h12
et la base e tan tan c'est pour l'elevage des oies ?
pour l'instant la seule base en marche est celle de tamenrasset de la P3 orion

il parait que les généraux se la jouent en cachette.. :)

Et en cherchant un peu dans les différents articles de la revue, on peut retrouver un papier daté d'il y a quelques mois intitulé «Afrique : la nouvelle frontière militaire ». Il y est fait état du financement par le Congrès américain en 2005 et pour une durée de six ans de l'Initiative Transaharienne de Contre-Terrorisme (TSCTI).

Doté de 500 millions de dollars, ce fond vise à financer notamment…une base en Algérie d'avions P3 Orion qui serait aujourd'hui en activité dans le sud du pays. Les avions P3 Orion sont à la fois des avions de reconnaissances et des avions de troupes.

....

Les autorités algériennes gênées pour des considérations intérieures ont secrètement donné leur accord à l'utilisation de cette base de Tamanrasset et au survol de leur territoire par les Américains dans leur lutte commune engagée contre le GSPC, reconverti en Al Qaïda au Maghreb islamique et actif dans la bande sahelienne

oceon
18/03/2009, 12h32
Citation:
et la base e tan tan c'est pour l'elevage des oies ?
pour l'instant la seule base en marche est celle de tamenrasset de la P3 orion

il parait que les généraux se la jouent en cachette.. :)

Citation:
Et en cherchant un peu dans les différents articles de la revue, on peut retrouver un papier daté d'il y a quelques mois intitulé «Afrique : la nouvelle frontière militaire ». Il y est fait état du financement par le Congrès américain en 2005 et pour une durée de six ans de l'Initiative Transaharienne de Contre-Terrorisme (TSCTI).

Doté de 500 millions de dollars, ce fond vise à financer notamment…une base en Algérie d'avions P3 Orion qui serait aujourd'hui en activité dans le sud du pays. Les avions P3 Orion sont à la fois des avions de reconnaissances et des avions de troupes.

....

Les autorités algériennes gênées pour des considérations intérieures ont secrètement donné leur accord à l'utilisation de cette base de Tamanrasset et au survol de leur territoire par les Américains dans leur lutte commune engagée contre le GSPC, reconverti en Al Qaïda au Maghreb islamique et actif dans la bande sahelienne


chuuuuuuuuuut ..les algeriens sont pas au courant de la base de tamnerasset..

sandaryo
18/03/2009, 12h42
Tous les régimes arabes se valent !, ils sont tous aussi fourbes les uns les autres , heureusement le peuple ne raisonnent pas pareil, ( a part les quelques sujets fanatisé ici présent) parcequ'il n'en tire aucun bénéfice, sauf peut-être nos put..s local charger de la distraction .

houari16
19/03/2009, 18h13
libghala3ssal

comment par peur et en quoi ? "" le mali , le niger et les iles canaries ? "" pourtant l Africom ? son implantation concerne le Maroc , non les pays que tu as cité ... .

CaboMoro
19/03/2009, 18h18
Si l' AFricom veut s'instaler au Maroc, alors bien venu. notre enemi est al Qaida et pas les US, L'énemi de mon énemi est mon ami.

Cookies