PDA

Voir la version complète : La France s'enfonce dans une grande récession


mendz
19/03/2009, 23h35
La dernière note de conjoncture de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), rendue publique vendredi 20 mars, est alarmante. Les conjoncturistes prévoient une "prolongation de la récession" au premier semestre dans toutes les économies développées, et notamment en France.

En ce qui concerne l'économie française, l'Insee a d'ailleurs revu à la baisse ses prévisions de manière draconienne. En décembre 2008, l'organisme faisait état d'une contraction du produit intérieur brut (PIB) de -0,4 % au premier trimestre 2009 et de -0,1 % au deuxième. Désormais, il table sur des reculs respectifs de -1,5 % et de -0,6 %.

S'ils se refusent à faire des prévisions pour l'ensemble de l'année 2009, les conjoncturistes estiment que l'"acquis de croissance" sera de -2,9 % à la mi-2009. Les précédents records de contraction du PIB de 1993 (-0,9 %) et de 1975 (-1 %) seraient ainsi largement dépassés.

Les dernières prévisions du gouvernement faisaient état d'un recul de - 1,5% sur l'ensemble de l'année. Pour "tenir" ce chiffre, il faudrait que la croissance se redresse à + 1,9 % au troisième et au quatrième trimestre. Dans l'environnement économique actuel, c'est hautement improbable.
Sur l'ensemble de l'année 2008, le PIB avait augmenté de 0,7 %, après + 2,1 % en 2007. Mais au cours du quatrième trimestre 2008, le PIB avait déjà enregistré un repli de 1,2 %

"A l'horizon du premier semestre 2009, les perspectives ne s'éclaircissent pas", analysent les conjoncturistes de l'Insee. Ils insistent sur le repli toujours net du commerce mondial, après une chute historique de 6 % au quatrième trimestre 2008,Ils font état d’une nouvelle dégradation du climat des affaires en février et notent à la fois le caractère encore "limité" de l’amélioration des marchés financiers et la persistance de la crise immobilière.

Le corollaire de cette dégradation de l'économie en France est l'amplification de la dégradation de l'emploi. L'Insee a revu à la hausse le taux de chômage : elle l'estime à 8,8% à la fin juin, alors que dans ses précédentes prévisions, en décembre, elle prévoyait 8 %.

Claire Guélaud (Le Monde)

CaboMoro
19/03/2009, 23h48
L'avenir est pour le Maghreb. L'immigration inverse est pour bientôt.:)

medDZ
20/03/2009, 00h22
Te réjouit pas trop vite

L'Amérique éternue et c'est l'Europe qui tousse

l'Europe qui tousse et c'est le Maghreb qui a la fièvre

Cookies