PDA

Voir la version complète : La crise vue par un marxiste marocain


jawzia
20/03/2009, 22h23
Hosam Benhamza est un militant marxiste marocain. L’interview a été réalisée par l’un des rédacteurs du site www.marxist.com

Quel est l’impact de la crise sur la population ?

HB : Au Maroc, les conditions de vie des masses sont misérables. Prenez la santé par exemple. Les dépenses de santé publique représentent à peine 4,5 % du PIB marocain. En Tunisie, elles se situent à 5,6%, en Jordanie à 9,4% et au Liban à 9,8%. Au Maroc, le nombre de femmes qui meurent en couches est de 37 pour 1000 – contre seulement 21 pour 1000 au Venezuela et 7 pour 1000 à Cuba !

En 2007, plus de quarante enfants et deux mères âgées de 16 et 17 ans sont décédés à cause du froid et de l’absence totale d’infrastructure médicale. La plupart d’entre eux sont morts sans médicaments et sans avoir consulté un docteur de toute leur vie. La plupart n’avait jamais été vacciné.

L’illettrisme touche 50% de la population. Dans quatre villages sur cinq, en moyenne, les filles n’ont pas le droit d’aller à l’école. Le Ministère de l’Education reconnaît que 9000 salles de classe sont inutilisables, que 60% des écoles en milieu rural ne sont pas reliées au réseau électrique, que 75% d’entre elles n’ont pas d’eau et 80% pas de toilettes. Le nombre moyen d’élèves par classe est de 41. Le Ministère ajoute qu’il faudrait construire 260 lycées par an. Or, à peine 90 écoles sont ouvertes, chaque année.

Les statistiques de l’Organisation Internationale du Travail indiquent que plus de 10% de la main d’oeuvre est au chômage. Ce pourcentage est plus important chez les jeunes, surtout ceux qui ont fait des études. Parmi les jeunes non qualifiés, le taux de chômage est de 7,7%. Mais parmi les diplômés du second degré, il bondit à 28,1%. Et 61,2% de ceux qui ont un diplôme universitaire sont au chômage !

Tel est le bilan de la période de « prospérité économique ». Les commentateurs officiels insistaient sur les taux de croissance et annonçaient un avenir radieux sous le règne du jeune roi. Aujourd’hui, la situation s’est aggravée. L’activité économique a augmenté de 2,1% au dernier trimestre 2007 – alors qu’en 2006, le taux de croissance atteignait 8,1%. Les chiffres pour 2008 sont désastreux et l’année 2009 n’offre pas de meilleures perspectives.

L’économie nationale est lourdement dépendante des exportations. La récession mondiale va toucher le pays de plein fouet. Les entreprises vont fermer ou licencier massivement. Evidemment, la crise a un énorme impact sur la conscience des masses, et en particulier des jeunes. Par le passé, les conditions de vie misérables de la jeunesse et l’absence d’alternative révolutionnaire poussaient nombre d’entre eux à tenter d’échapper à cet enfer en émigrant clandestinement, malgré tous les dangers : 15 000 jeunes sont morts noyés dans le détroit de Gibraltar, ces dix dernières années, soit 4 par jour pendant dix ans ! Mais depuis que la crise commence à toucher les pays de destination, et en particulier l’Espagne et l’Italie, l’émigration n’apparaît plus comme une solution pour échapper à la pauvreté. La jeunesse est condamnée à chercher une alternative dans la lutte plutôt que dans la fuite.

Ces dernières années, nous avons assisté à des mobilisations massives du mouvement étudiant, malgré la répression qui s’est souvent soldée par des morts et de nombreux blessés. Des manifestants ont été incarcérés, et la plupart sont encore en prison. Ces mobilisations sont importantes en elles-mêmes, mais aussi par ce qu’elles reflètent le malaise général dans la jeunesse et la société. Le mouvement étudiant est toujours un bon baromètre pour jauger le niveau des tensions, dans la société.

Pour la première fois depuis longtemps, nous avons également assisté à une succession rapide de soulèvements massifs. Par le passé, il s’écoulait environ cinq années entre deux soulèvements populaires. Mais ces dernières années, nous avons assisté à des soulèvements simultanés : Sefrou, Baumal Dades, Sidi Ifni. A quoi nous devons ajouter des centaines de manifestations, de sit-in, etc.

Quelles sont les perspectives, pour le régime ?

HB : Quelques temps avant sa mort, le roi Hassan II a fait un discours dans lequel il disait que le Maroc était menacé d’arrêt cardiaque. A cette époque, le Maroc occupait le 123e rang dans le classement de l’ONU en matière d’Indice de Développement Humain. Aujourd’hui, après dix années de « modernisation », sous le règne du nouveau roi, le Maroc est à la 126e place.

Le régime marocain n’a pas de marge de manœuvre face aux luttes du peuple. Il ne peut répondre que par la répression. En 2007, le Maroc a donc acheté à l’Espagne des matraques modernes pour renforcer ses équipements et faire face aux affrontements avec les chômeurs qui manifestaient dans les rues de Rabat. Mais cela n’a pas entamé la volonté de combattre des jeunes, des travailleurs et des chômeurs. Les mouvements que nous voyons aujourd’hui se produire, dans des petites villes comme Segrou et Sidi Ifni, se propageront à la classe ouvrière et aux autres couches opprimées de Casablanca, Rabat et Tanger.

La Riposte
Publication : vendredi 20 mars 2009

upup
20/03/2009, 22h41
tout le monde connait la situation, elle est vue de la meme facon qu il la vue le militant marxiste !

Voir c est bien mais apporter des solutions c est mieux , a t il des recettes pour endiguer la crise ?

c est le reveil des dinosaures marxistes

icosium
20/03/2009, 23h28
C’est bien que de temps en temps des personnes décrivent un peu la réalité du royaume enchanté face à la propagande du tout va bien et de la sublimation

Alloudi
20/03/2009, 23h37
la réalité marxiste tu veux dire ..c'est bien ça de la propagande a sat

il y a des bons chiffres mais il les accompagne de commentaires "très marxistes"
exp: L’activité économique a augmenté de 2,1% au dernier trimestre 2007 – alors qu’en 2006, le taux de croissance atteignait 8,1%. Les chiffres pour 2008 sont désastreux et l’année 2009 n’offre pas de meilleures perspectivesexactement! + de 6% de croissance et c'est désastreux.. complètement alors!
awaddi had les propagandistes de l'an 2000 ..on dirait qu'ils sont moins doués

chicha51
21/03/2009, 00h57
Marrant !

Un marxiste dont le système a montré ces limites qui vient nous donner son diagnostic .

Réveille toi Jawzia ! Il y a vingt ans que le marxisme a fait pshittt !!!

Montre nous seulement comment tes dirigeants ont fait pour faire de l'Algérie cette "Suisse" du Maghreb et nous n'aurons qu'à la copier.:mrgreen:

ayoub7
21/03/2009, 02h07
j'imagine que ce marxiste nous conseille de suivre la politque economique de l'algerie par exemple. Vu les fusees qu'elle lance chaque mois, c'est l'exemple a suivre.

diablo-colorado
21/03/2009, 02h34
marxiste

Ça existe toujours au 21éme siècle :eek:

La prochaine fois ça sera : la tolérance vu par Oussama ben ladden, postez par jawzia surement.

Alain
21/03/2009, 05h24
La jeunesse est condamnée à chercher une alternative dans la lutte plutôt que dans la fuite.
Et c'est un point hyper important, qui fait la singularité de cette époque par rapport aux précédentes.

Le centre de gravité du prolétariat actuel est déplacé dans les pays émergeants, or tant que ce prolétariat aura une possibilité de s'en sortir en émigrant, il va retarder la lutte spécifique concernant son exploitation (ou de sa mise à l'écart résultat d'une appropriation de ses moyens d'existence).

Les discours courants porteront sur des éléments sans danger pour les rapports de domination (l'identité, la mémoire historique, les choix individuels, les états d'âme). Et bien sûr le conflit Maroc-Algérie qui détourne le populo de ses adversaires de classe, c'est quand même un vieux classique ça ...

En Algérie, au Maroc, où en serait les rapports de domination sans la possibilité d'émigrer ? Que ferait l'élite si elle était contrainte de cohabiter sans espoir d'y échapper, avec les exploiteurs / appropriateurs actuels ? Même si dans les faits, le taux d'expatriés n'est pas énorme (qq millions), la seul fait que c'est possible, recule l'inévitable confrontation.

jawzia
21/03/2009, 10h46
Un marxiste dont le système a montré ces limites qui vient nous donner son diagnostic .
Que le "libéral" que tu es nous fasse la démonstration du diagnostic contraire.

Quant au fait qu'il soit "marxiste", à moins que vous ne suggériez de le passer au bucher, son avis vaut autant (sinon plus) que les "makhzenistes" réunis.

Vous trouviez bien des vertus aux propos d'une "trotskiste" pour l'avoir si souvent citée. Faudrait savoir, les gars !!!;)

Zakia
21/03/2009, 11h27
Un marxiste dont le système a montré ces limites qui vient nous donner son diagnostic

C'est quoi le système Marx? Marx était avant tout, un critique du capitalisme. Un des maîtres à penser du socialisme. On ne peut pas, à proprement parler, lui attribuer la paternité d'un système quelconque.

chicha51
21/03/2009, 12h04
Que le "libéral" que tu es nous fasse la démonstration du diagnostic contraire.

Jawzia

.................................

Très simple , il suffit de regarder l'évolution du monde ,autour de toi,et ce depuis la chute du mur.

Tous les pays qui étaient dans le giron de l'URSS communiste ( qu'ils soient européens , africains , asiatiques ) ont rejoint le clan libéral ; il n'y a que certains ( suit mon regard ) qui ,dirigés par des dinosaures depuis 1962, ont le derrière assis sur deux chaises ne sachant sur quel pieds danser.

Ni communisme , ni capitalisme !

Quant au fait qu'il soit "marxiste", à moins que vous ne suggériez de le passer au bucher, son avis vaut autant (sinon plus) que les "makhzenistes" réunis.

Il ne nous apprend rien même les journaux makhzenistes comme tu dis écrivent ces réalités .Le gars se croit toujours sous Hassan II

Vous trouviez bien des vertus aux propos d'une "trotskiste" pour l'avoir si souvent citée. Faudrait savoir, les gars !!!;)

La seule chose positive qu'on lui trouve c'est son approche sur le Sahara qui sort de l'unanimisme ambiant en Algérie.
Elle a du , peut être, changer d'avis vu son allégeance actuelle à Boutef

Zakia
21/03/2009, 12h27
Très simple , il suffit de regarder l'évolution du monde ,autour de toi,et ce depuis la chute du mur.

Tous les pays qui étaient dans le giron de l'URSS communiste ( qu'ils soient européens , africains , asiatiques ) ont rejoint le clan libéral ; il n'y a que certains ( suit mon regard ) qui ,dirigés par des dinosaures depuis 1962, ont le derrière assis sur deux chaises ne sachant sur quel pieds danser.

Ni communisme , ni capitalisme !Relis (ou bien lis tout court mon intervention juste avant la tienne.

Marx était avant tout, un critique du capitalisme. Un des maîtres à penser du socialisme mais il n'a pour ainsi dire, rien à voir avec les régimes communistes de l'ex URSS ou de Chine. Même si on lui en attribue la paternité. A vrai dire, il détestait même les russes et ne misait pas un rond sur leur destinée révolutionnaire.
Philosophe et économiste, son oeuvre n'est pas sans certaines contradictions...
Considérée comme trop économique par les philosophes et trop philosophique par les économistes, son oeuvre (abondante) est devenue une référence pour une foultitude d'individus qui pensait y trouver la clé de l'humanité...chacun y apportant son point de vue, le marxisme est devenu le Labyrinthe du Minotaure dans lequel se sont égarées quelques cervelles...:mrgreen:

Pour info : l'Algérie n'a jamais été communiste.

chicha51
21/03/2009, 12h47
Pour info : l'Algérie n'a jamais été communiste.

................................


Elle lui était seulement inféodée politiquement et économiquement.

Un pays musulman ne peut pas à 100% adopter une idéologie qui dit que la religion est l'opium des peuples.

Pour Marx , son effigie côtoyait tout le temps celle de Lénine et de Staline ou celle de Mao sans parler des pays satellites avec des images cocasses comme celle d'un Mengestu hallié Mariam ( Ethiopie) à coté d'un Marx .

spok
21/03/2009, 12h49
La crise vue par un marxiste marocain


Il est malade ce bonhomme et ça se voit qu'il a une dent contre le Makhzen (qui existe depuis 1666)pour débiter des trucs débiles.

Le Maroc ne connait pas de crise et c'est un véritable paradis où il fait bon de vivre.C'est peut-être un des meilleurs pays du monde surtout pour passer de bonnes vacances ou pour s'amuser ....

Il est malade ce bonhomme marxiste qui raconte des histoires car il n'y a pas d'enfants qui sont exploités,pas de milliers de femmes pour faire la ceuillette en espagne,pas de violation des Droits de l'homme,pas de drogue,pas de pédophilie,pas de corruption,népotisme,passe-droit.....

Il est malade ce bonhome marxiste qui voit une crise là où il n'y a pas car le Maroc est le plus beau pays du monde et il ne trouvera pas un seul marocain sur la toile pour lui donner raison tout simplement parcequ'il à tors !

Le maroc ne manque de rien et il a tout,même un sahara qui regorge de resssources.Il a des élites,des riches,de bons citoyens qui aiment la patrie et le roi.

Ce marxiste qui voit le maroc d'un mauvais oeil n'est certainement pas un vrai marocain ,peut-être que c'est algérien après tout ?

La misère est ailleurs !
:mrgreen:

jawzia
21/03/2009, 12h49
Très simple , il suffit de regarder l'évolution du monde ,autour de toi,et ce depuis la chute du mur.
Hors sujet !!

Hosam Benhamza, le militant marxiste marocain fait un constat (ou diagnostic) que tu sembles contester au motif qu'il n'est pas du même bord.

Le sujet devient alors (en dehors de toute rhétorique inutile) : Qu'est ce qui est contestable dans son constat ? Qu'est ce qui est exagéré voire même erroné parmi ce qu'il énumère :


En 2007, plus de quarante enfants et deux mères âgées de 16 et 17 ans sont décédés à cause du froid

L’illettrisme touche 50% de la population.

Le Ministère de l’Education reconnaît que 9000 salles de classe sont inutilisables,

que 60% des écoles en milieu rural ne sont pas reliées au réseau électrique, que

75% d’entre elles n’ont pas d’eau et

80% pas de toilettes.

Le nombre moyen d’élèves par classe est de 41

15 000 jeunes sont morts noyés dans le détroit de Gibraltar, ces dix dernières années, soit 4 par jour pendant dix ans !

A cette époque, le Maroc occupait le 123e rang dans le classement de l’ONU en matière d’Indice de Développement Humain. Aujourd’hui, après dix années de « modernisation », sous le règne du nouveau roi, le Maroc est à la 126e place.



Qu'il soit marxiste, bouddhiste ou scientologue n'a que peu d'intérêt dans ce qui nous concerne.

Laayoune
21/03/2009, 14h08
== MODERATION==
Evitez la pollution de topic et respectez le sujet du thread. Relisez la charte.

Alloudi
21/03/2009, 14h35
Le sujet devient alors (en dehors de toute rhétorique inutile) : Qu'est ce qui est contestable dans son constat ? Qu'est ce qui est exagéré voire même erroné parmi ce qu'il énumère :il appelle une croissance de + 6% "un désastre économique"

dans ce contexte, un marxiste = un propagandiste

vive les marxistes et leurs suiveurs, les propagandistes et leurs suiveurs alors

comme a dit diablo, on attend le prochain sujet : la tolérance vue par ben laden

jawzia
21/03/2009, 14h40
il appelle une croissance de + 6% "un désastre économique"
Ce qu'il qualifie de désastre est l'économie qui passe d'un 8.1% à 2% (et encore), perdant 6 points de croissance, au motif que le ciel a été moins clément !

Mais bon, puisque c'est un marxiste qui le dit ce doit être moins grave !

Zakia
21/03/2009, 14h45
il appelle une croissance de + 6% "un désastre économique"


Tu extrapoles et sors les propos de leur contexte. Je cite exactement le passage que tu incrimines

Tel est le bilan de la période de « prospérité économique ». Les commentateurs officiels insistaient sur les taux de croissance et annonçaient un avenir radieux sous le règne du jeune roi. Aujourd’hui, la situation s’est aggravée. L’activité économique a augmenté de 2,1% au dernier trimestre 2007 – alors qu’en 2006, le taux de croissance atteignait 8,1%. Les chiffres pour 2008 sont désastreux et l’année 2009 n’offre pas de meilleures perspectives.Donc, en remettant les choses dans leur contexte, il parle de tout ce qu'il a évoqué avant, à savoir, les chiffres santé, éducation, etc. C'est prendre un raccourci que de ramener ses propos au taux de croissance.

Alloudi
21/03/2009, 14h46
trop de propagande dans le ciel

relisez :
L’activité économique a augmenté de 2,1% au dernier trimestre 2007 – alors qu’en 2006, le taux de croissance atteignait 8,1%.

Les chiffres pour 2008 sont désastreux et l’année 2009 n’offre pas de meilleures perspectives.Bonne chance à vous avec le marxisme .

Donc, en remettant les choses dans leur contexte, il parle de tout ce qu'il a évoqué avant, à savoir, les chiffres santé, éducation, etc. C'est prendre un raccourci que de ramener ses propos au taux de croissance.ah ben dis donc, des cours de français ?
en lisant correctement, son petit paragraphe commence par "activité économique" et le finit par les taux des croissances des années 2006, 2007, 2008 puis 2009

je vous le dit: marxiste = propagandiste .. Bonne chance avec la belle idéologie lol

jawzia
21/03/2009, 14h57
Les chiffres pour 2008 sont désastreux et l’année 2009 n’offre pas de meilleures perspectives.
Le déficit de la balance commerciale, celui (depuis 2008) de la balance des paiements, la stagnation des transfert MRE, les ALE déficitaires envers des pays de la zone arabe, la remise en question de certains investissements, l'effondrement des IDE (voir dernière publication d'Anima) ... confortent le constat de ce "Marxiste".

CaboMoro
21/03/2009, 16h16
Le déficit de la balance commerciale, celui (depuis 2008) de la balance des paiements, la stagnation des transfert MRE, les ALE déficitaires envers des pays de la zone arabe, la remise en question de certains investissements, l'effondrement des IDE (voir dernière publication d'Anima) ... confortent le constat de ce "Marxiste".
____________________-
IL y a une CRISE MONDIALE, et ton marxiste a oublié de souligner CE POINT. 2000 milliards de pertes en USA, ....ça te dit quelque chose!!!

Alloudi
21/03/2009, 16h19
tout ce baratin, à coté de de + de 6% de croissance en 2008 ...démontre le degré de propagande dans laquelle surfe le marxiste (qui pour lui est un désastre économique ! )
on finira pas de se répéter tant que cette idéologie marxiste gagne du terrain

aurassien
21/03/2009, 17h00
ce qui est mort c'est le stalinisme qui s'est fourvoyer dans sa théorie du socialisme dans un seul pays.
amoins que vous soyer de mauvaise foi le capitalisme est en pleine crise sans aucune perspective en vue.
et votre facon acharnée de défendre le makhzen prouve que vous etes soit riche soit employés par ce dernier

chicha51
21/03/2009, 18h56
Hors sujet !!

Hosam Benhamza, le militant marxiste marocain fait un constat (ou diagnostic) que tu sembles contester au motif qu'il n'est pas du même bord.

Le sujet devient alors (en dehors de toute rhétorique inutile) : Qu'est ce qui est contestable dans son constat ? Qu'est ce qui est exagéré voire même erroné parmi ce qu'il énumère :

Citation:

En 2007, plus de quarante enfants et deux mères âgées de 16 et 17 ans sont décédés à cause du froid

L’illettrisme touche 50% de la population.

Le Ministère de l’Education reconnaît que 9000 salles de classe sont inutilisables,

que 60% des écoles en milieu rural ne sont pas reliées au réseau électrique, que

75% d’entre elles n’ont pas d’eau et

80% pas de toilettes.

Le nombre moyen d’élèves par classe est de 41

15 000 jeunes sont morts noyés dans le détroit de Gibraltar, ces dix dernières années, soit 4 par jour pendant dix ans !

A cette époque, le Maroc occupait le 123e rang dans le classement de l’ONU en matière d’Indice de Développement Humain. Aujourd’hui, après dix années de « modernisation », sous le règne du nouveau roi, le Maroc est à la 126e place.
Qu'il soit marxiste, bouddhiste ou scientologue n'a que peu d'intérêt dans ce qui nous concerne.

Jawzia

..................................

Ai je jamais dit que ce que tu dis et ce que dit ce marxiste n'existe pas au Maroc? Le tableau doit même être encore plus sombre

Mais moi ce qui m'ulcère , c'est ta façon de présenter le Maroc comme si ton pays était la Suisse

Tout ce que tu as énuméré pour le Maroc , on le retrouve chez toi malgré les pétrodollars.

Je vais pas me triturer l'esprit à te chercher des liens , il suffit de remonter les discussions sur FA pour connaitre la situation dramatique de ton pays plus connu sous la devise" un pays riche et un peuple pauvre".

Ahchem 3la 3aradek ya akhi , tu te ridiculises en essayant de nous prouver qu'en tant qu'avant dernier de la classe ,tu es mieux que nous les derniers de la classe.

Sans les hydrocarbures , c'est la situation de la Somalie que tu vivrais .

bledard_for_ever
21/03/2009, 19h24
Chicha

il a tord le marxiste avec ses chiffres?


Sinon il y a une question qui a été posée à un capitaliste qui se fait du beurre au maroc.

Q : qu'est ce qui a changé au maroc depuis momo6
R : Rien, sauf que le fils est encore plus dictateur que son père.

CaboMoro
21/03/2009, 20h34
Sinon il y a une question qui a été posée à un capitaliste qui se fait du beurre au maroc.

Q : qu'est ce qui a changé au maroc depuis momo6
R : Rien, sauf que le fils est encore plus dictateur que son père.
__________________________________
Q: c'est quoi la défference entre Boutfelika et M6?
R: M6 a grandi entre Rabat et Paris et NewYork, et Boutef a grandi entre Oujda et ZoujBghal et Telmecen
alors qui selon toi a plus de chance de devenir un dictateur !!!

jawzia
21/03/2009, 21h38
Ai je jamais dit que ce que tu dis et ce que dit ce marxiste n'existe pas au Maroc?
OUI, à la première intervention sur le sujet.
Un marxiste dont le système a montré ces limites qui vient nous donner son diagnostic .
Maintenant que tu lui reconnais la pertinence du diagnostic, passons au superflu.

Mais moi ce qui m'ulcère ,
B3id Echar A3lik. La santé c'est précieux.
c'est ta façon de présenter le Maroc
Toujours auprès de sources fiables, crédibles, chiffrées et référencées.
comme si ton pays était la Suisse
C'est de la supputation tant que tu ne me verras pas dans un forum marocain entrain de faire la "danse du ventre".

Cookies