PDA

Voir la version complète : ATTIJARIWAFA BANK : un RNPG 2008 à 3.1 MM dh et un total bilan de 258.9 Milliards dh


walid85
26/03/2009, 12h33
Fait : Publication des résultats annuels 2008.

Analyse : A l’issue de l’exercice 2008, l’encours net des crédits à la clientèle consolidé s’apprécie de 28,9% à MAD 153,5 Md. L’activité Maroc draine, à elle seule, 70,6% des créances distribuées par le Groupe, soit MAD 108,4 Md correspondant à une part de marché de 25,6%. Cette performance est redevable à la forte évolution des crédits immobiliers qui augmentent de 57,3% à MAD 36 Md représentant, ainsi, le tiers du portefeuille de crédits en 2008. Les autres segments de crédit s’inscrivent également en amélioration avec des progressions de 15,3% à MAD 21,7 Md des crédits à l’équipement et de 8,7% à MAD 47,8 Md des crédits de trésorerie et à la consommation.

De leur côté, les ressources clientèle du Groupe ATTIJARIWAFA BANK se renforcent de 16,4% à MAD 176,6 Md, dont 85,9% émanent de la Banque Maroc laquelle détient une part de marché de 26,8% en termes de dépôts. Toutefois, il convient de relever une détérioration au niveau de la structure des ressources de l’activité Maroc ; la part des dépôts rémunérés étant passée de 35,9% au 31/12/07 à 41,2% en 2008. En effet, dans un contexte de raréfaction des ressources, la Banque semble privilégier la collecte des dépôts à terme qui enregistrent une croissance de 34,9% à MAD 46,2 Md.

Par ailleurs, l’actif financier disponible à la vente s’affermit de 24,1% à MAD 25,8 Md sous l’effet d’une appréciation de la part des titres obligataires qui se hissent de 134,2% à MAD 6,8 Md.
De même, les actifs financiers évalués à la juste valeur se bonifient de 20,2% à MAD 20,9 Md dont près de 44% en actions cotées.

Dans ce contexte, le PNB consolidé s’inscrit en hausse de 24,7% à près de MAD 11 Md intégrant :

Une appréciation de 24,9% à MAD 6,9 Md de la marge d’intérêt dont la contribution au PNB demeure stable à 63,5%. Cette croissance est essentiellement portée par les performances de la marge sur opérations avec la clientèle qui s’accroît de 38,2% à MAD 6,5 Md compensant largement la baisse issue des opérations interbancaires qui s’étiole de près de 69% à M MAD 101,2 ainsi que l’alourdissement des charges émanant des emprunts émis par le Groupe qui s’élèvent à M MAD 494,4, contre M MAD 324,6 en 2007 ;
Une amélioration de 26,1% à MAD 2,2 Md de la marge sur commissions dont 55,5% proviennent des commissions avec la clientèle et des produits nets sur les moyens de paiement. La contribution de la marge sur commissions dans le PNB est de 19,6%;
Et, une progression de 15,2% à MAD 1,3 Md des revenus des opérations de marché qui profitent de la dynamique des activités de changes avec un volume traité de MAD 567 Md en 2008 en hausse de 35%.
Par pôle d’activité, la Banque Maroc, Europe et Zone Offshore contribue à elle seule à hauteur de 60,1% dans le PNB consolidé du Groupe, contre 16,1% pour les sociétés de financement spécialisées et 14,9% pour les filiales à l’international, le reste provenant de l’assurance et de l’immobilier.

En outre, et en dépit d’un plan d’investissement important portant notamment sur la poursuite de l’extension du réseau et du déploiement du schéma directeur des systèmes d’information, les charges générales d’exploitation limitent leur progression à 12,1% soit MAD 4,4 Md, permettant une amélioration de 4,5 points à 39,7% du coefficient d’exploitation du Groupe (41,5% pour la Banque au Maroc).

Dans ce sillage, le résultat brut d’exploitation consolidé se hisse de 34% à MAD 6,1 Md.

Au volet risque, le coût du risque du Groupe demeure relativement stable à M MAD 632,3. Néanmoins, il convient de relever un renforcement important des dotations nettes de reprises des provisions de l’activité agrégée Maroc avec une hausse de 126,6% à M MAD 626,8 principalement consécutive à la diminution du niveau des reprises effectuées en 2008. Toutefois, le portefeuille de créances en souffrance demeure relativement stable fixant le taux de contentieux à 3,02% pour un taux de provisionnement de 89,5%.

Au final, le Résultat Net Part du Groupe se bonifie de 27,1% à MAD 3,1 Md. Par pôle d’activité, la Banque au Maroc et en Europe participe à hauteur de 66,7% dans le RNPG, contre 15,5% pour les sociétés de financement spécialisées, 9,7% pour l’activité assurance et 8,1% pour les filiales à l’international. A ce titre, signalons qu’ATTIJARI BANK Tunisie enregistre des performances notables avec un PNB en accroissement de 20,2% à M MAD 808,2, tandis que le résultat net passe d’une perte de M MAD -60 en 2007 à un bénéfice de M MAD 256,2 en 2008.

Conclusion : Remarquables, les réalisations financières du Groupe ATTIJARIWAFA BANK attestent du renforcement de sa position de leader sur l’ensemble des activités bancaires et para-bancaires. Cette position devrait se confirmer dans les années à venir profitant de la stratégie du Groupe d’expansion à l’international et particulièrement en Afrique. Nous maintenons notre opinion positive.

BMCE Capital Bourse

Cookies