PDA

Voir la version complète : Contrefaçon: Plus de 90 000 portables taiwan pour l’Algérie


Thirga.ounevdhou
28/03/2009, 10h32
Plus de 90 000 portables de contrefaçon destinés au marché algérien ont été saisis par les douanes maltaises qui s’apprêtent à les détruire sur ordre de la justice. C’est ce qu’ont annoncé hier les services douaniers de La Valette, la capitale de Malte.

La marchandise contrefaite d’un total de 90 500 portables avec leurs chargeurs, frappée du label Samsung, avait été découverte dans trois containers suite à deux opérations de contrôle effectuées séparément et visant deux sociétés privées algériennes. Selon les documents de transit accompagnant la marchandise, deux containers ont été importés par la SARL BMF trading tandis que le troisième était au nom de la SARL les frères Haddad.

Contactée par les services du ministère maltais du Commerce, la société internationale Samsung dont le siège se trouve en Corée du Sud a nié avoir vendu, livré ou reçu de ses représentations, une commande de la part des deux sociétés algériennes, précisant qu’elles ont été vraisemblablement victimes d’une arnaque de la part d’une société ou d’un intermédiaire se faisant passer pour un représentant de la marque mondiale de téléphone mobile.

La marchandise, qui devait être écoulée sur le marché algérien provient d’Asie et a transité par Dubayy, dans les Emirats arabes unis, selon la même source. La justice avait ordonné hier la destruction de la marchandise dont la valeur est estimée à au moins 560 000 dollars. Le juge Raymond Pace, qui a prononcé le verdict, a accordé un délai de 90 jours aux services des douanes pour détruire la marchandise.

Le marché algérien est inondé de téléphones portables importés frauduleusement via la frontières maorcaine, d’Asie et d’Europe. Plus de 1, 7 million de téléphones portables ont été importés frauduleusement durant les trois dernières années, selon des statistiques officielles.

- Le Jeune independant

hben
28/03/2009, 10h43
qu’elles ont été vraisemblablement victimes d’une arnaque de la part d’une société ou d’un intermédiaire se faisant passer pour un représentant de la marque mondiale de téléphone mobile.

Ouais, en même temps, quand on veut bien payer des portables à 2 dollars alors que l'on sait pertinemment qu'ils en coûtent au moins 50, on veut bien se faire arnaquer!...

DZone
28/03/2009, 16h50
Plus de 90 000 portables de contrefaçon destinés au marché algérien ont été saisis par les douanes maltaises qui s’apprêtent à les détruire sur ordre de la justice. C’est ce qu’ont annoncé hier les services douaniers de La Valette, la capitale de Malte.

La marchandise contrefaite d’un total de 90 500 portables avec leurs chargeurs, frappée du label Samsung, avait été découverte dans trois containers suite à deux opérations de contrôle effectuées séparément et visant deux sociétés privées algériennes. Selon les documents de transit accompagnant la marchandise, deux containers ont été importés par la SARL BMF trading tandis que le troisième était au nom de la SARL les frères Haddad.

Contactée par les services du ministère maltais du Commerce, la société internationale Samsung dont le siège se trouve en Corée du Sud a nié avoir vendu, livré ou reçu de ses représentations, une commande de la part des deux sociétés algériennes, précisant qu’elles ont été vraisemblablement victimes d’une arnaque de la part d’une société ou d’un intermédiaire se faisant passer pour un représentant de la marque mondiale de téléphone mobile.

La marchandise, qui devait être écoulée sur le marché algérien provient d’Asie et a transité par Dubayy, dans les Emirats arabes unis, selon la même source. La justice avait ordonné hier la destruction de la marchandise dont la valeur est estimée à au moins 560 000 dollars. Le juge Raymond Pace, qui a prononcé le verdict, a accordé un délai de 90 jours aux services des douanes pour détruire la marchandise.

Le marché algérien est inondé de téléphones portables importés frauduleusement via la frontières maorcaine, d’Asie et d’Europe. Plus de 1, 7 million de téléphones portables ont été importés frauduleusement durant les trois dernières années, selon des statistiques officielles.

Jeune Indépendant

Cookies