PDA

Voir la version complète : L'EEPAD lance officiellement l'opération «Un PC par élève»


DZone
29/03/2009, 23h10
L'établissement de l'enseignement professionnel à distance (EEPAD) a lancé, dimanche, l'opération «Un PC (ordinateur portable) par élève» afin d'encourager l'utilisation des technologies de l'information et de la communication et l'Internet dans les établissements scolaires, a annoncé Nouar Harzallah, directeur de l'EEPAD lors d'une rencontre consacrée à l'évaluation de la plate-forme d'enseignement numérique «Tarbiatic», lancée en avril 2008.

A ce sujet, M. Harzallah a indiqué que le temps que réservent les élèves à l'utilisation de l'Internet dans les établissements scolaires est «très faible» du fait que ces derniers ne sont pas dotés d'un nombre «suffisant» de micro-ordinateurs. Aussi, pour remédier à cette insuffisance, l'EEPAD a décidé de mettre à la disposition de 60 écoles publiques et privées des cycles moyen et secondaire ayant adopté la plate-forme «Tarbiatic», 200 ordinateurs portables qui serviront de «cartables électroniques», représentant un projet d'école numérique au profit de l'école algérienne.

Cette opération a permis, depuis son lancement, à 12.680 lycéens et 7.620 élèves du moyen de préparer leurs examens du baccalauréat et du brevet d'enseignement moyen (BEM), à travers, notamment, les 600 cours et 3.000 exercices avec leurs corrigés proposés dans différentes matières, a affirmé M. Harzallah, ajoutant «le réseau de cette plate-forme pédagogique verra prochainement l'adhésion de 50 autres lycées». A cette occasion, le directeur de l'EEPAD a annoncé qu’à partir des mois d'avril et mai prochains, l'accès à la plate-forme pédagogique «Tarbiatic» sera gratuit pour tous les élèves qui préparent leurs examens du BAC et du BEM et dont les établissements ont adopté la plate-forme. «Par cette première évaluation de ‘Tarbiatic’, nous pouvons affirmer que nous avons réussi la première partie de la e-Ecole en Algérie, et des modifications seront apportées à la plate-forme, notamment la numérisation des programmes scolaires des autres paliers scolaires» a-t-il déclaré. Pour la politique des stratégies, notamment celle d’e-Algérie 2013, M. Harzallah a estimé qu'il s'agit d’un chantier énorme qui nécessite le renforcement du partenariat national public-privé et l'adhésion de tous les secteurs concernés afin de contribuer efficacement à l'édification de la société de l'information.

Le Financier

Cookies